e-llico.com mobile
 
  
  Actus
 
 
 2 à 3.000 manifestants rassemblés pour une Gay Pride politique et radicale réduite  - Paris  
Paris
2 à 3.000 manifestants rassemblés pour une Gay Pride politique et radicale réduite
 

La Marche des fiertés officielle a été reportée au 7 novembre à cause de l'interdiction des grands rassemblements. Mais des milliers de personnes ont répondu samedi à Paris à l'appel improvisé d'associations pour une manifestation politique et radicale réduite. 

 
 
 
 

Entre 2.000 à 3.000 manifestants ont participé samedi à Paris à une Marche des fiertés impromptue et "politique", une semaine après la date initialement prévue pour la Gay Pride officielle, annulée à cause du coronavirus. Réunie derrière un camion arborant une pancarte "nos fiertés sont politiques", une foule jeune et multiculturelle s'est élancée depuis la place Pigalle vers 17h30.

Parmi les drapeaux arc-en-ciel, cheveux colorés et panoplies de drag queen, les mots d'ordre étaient incisifs : "Pour une pride radicale", "la transphobie tue", "une gouine présidente", ou "mon corps, mon genre, ta gueule".

La Marche des fiertés officielle, organisée par l'inter-LGBT et initialement prévue le 27 juin, a été reportée au 7 novembre à cause de l'interdiction des grands rassemblements liée au coronavirus. Mais pour Emma Vallée-Guillard, qui a répondu à l'appel improvisé de diverses associations LGBT, "c'était important de célébrer les fiertés quand même".

"La pride à la base, c'était une émeute", rappelle la jeune femme de 22 ans, en référence aux émeutes de Stonewall à New York en 1969, déclenchées par un raid policier sur un bar fréquenté par des homosexuels et qui ont donné naissance un an plus tard à la première "Gay Pride".

Plus politique que festif Sans char ni musique, le rassemblement de samedi était plus politique que festif. "On est là pour nos droits, pour en avoir plus", lance Lucas Delplanque, drapeau rose et bleu des bisexuels sur les épaules. Cet étudiant de 20 ans voudrait notamment que les agressions soient "réellement punies, que la PMA passe pour toutes les personnes LGBT et trans."

"C'est important qu'on se batte pour que les droits de chacun soient respectés", abonde Shadé Djossinou, 22 ans. Elle est venue en tant que "personne noire" et "alliée" du mouvement LGBT participer à ce rassemblement qui dénonçait également les violences policières et le racisme. "Nos combats ont le même but dans le sens où on se bat pour qu'on soit respecté en tant qu'être humain", dit-elle.

"Le danger de reculer sur nos droits fondamentaux est très présent et l'épidémie a servi de révélateurs de multiples facteurs d'exclusion, de discriminations et de violences", a déclaré Giovanna Rincon, directrice de l'association Acceptess-T, qui défend les personnes transgenres. Malgré le report de la Marche des fiertés, "nous refusons le confinement de nos libertés et que nos corps soient invisibilisés", a-t-elle conclu.

L'année 2020 marque le 50e anniversaire de la Gay Pride, mais plusieurs centaines de Marches des Fiertés dans le monde ont dû être annulées ou reportées à cause du coronavirus.

Rédaction avec AFP

 

> PUBLICITE <


 
  
  L'Actu
 
 
  
Célébrités
La chanteuse pop Angèle fait un coming out discret
 

La chanteuse Angèle a posté lundi 10 août sur Instagram un message qui semble être un coming-out.
 
 
 
 
  
Canada
Un homosexuel porte plainte à l'Onu contre l'interdiction du don du sang dans son pays
 

Un homosexuel canadien a déposé une plainte auprès des Nations Unies au sujet de l’interdiction discriminatoire du don de sang imposée par son pays aux homosexuels. Il estime que cette mesure constitue une violation des droits humains.
 
 
 
 
  
Pologne
Vastes manifestations de soutien dans le pays après l’arrestation d’une militante LGBT
 

De vastes manifestations ont eu lieu à travers la Pologne pour dénoncer l’arrestation d’une militante LGBT, ainsi que les positions ultra-conservatrices du gouvernement qui se livre à une répression accrue contre les militants LGBT depuis la présidentielle gagnée de justesse.
 
 
 
 
  
Pologne
Une cinquantaine d'interpellations après l'arrestation d'une militante LGBT
 

Une cinquantaine de manifestants ont été interpellés vendredi soir alors qu'ils tentaient de s'opposer à l'arrestation d'une militante des droits LGBT à Varsovie, a indiqué samedi la police polonaise.
 
 
 
 
  
Pologne / Investiture
Des députés aux couleurs LGBT pour protester contre la politique homophobe du président réélu
 

Des députés polonais ont arboré les couleurs du drapeau arc-en-ciel de la communauté LGBT sur leurs vêtements ou via des masques rainbow en signe de protestation contre la politique homophobe du président conservateur Andrzej Duda, jeudi au cours de sa prestation de serment à Varsovie.
 
 
 
 
  
Tunisie
Human Rights Watch appelle à mettre fin aux tests anaux pour prouver l'homosexualité
 

L'ONG Human Rights Watch (HRW) a appelé mercredi 5 août les autorités tunisiennes à libérer "immédiatement" deux jeunes hommes condamnés pour homosexualité et à mettre fin à tout test anal, un examen "dégradant et inhumain".
 
 
 
 
  
Russie
Un influenceur gay de 23 ans retrouvé mort étranglé à Saint-Pétersbourg
 

Un influenceur gay russe a été retrouvé mort victime d'étranglement après avoir subi des années de harcèlement homophobe en ligne.
 
 
 
 
  
Cinéma / Genre
Matrix est une allégorie sur la transidentité, affirme sa réalisatrice Lilly Wachowski
 

La réalisatrice Lilly Wachowski a déclaré mardi que l'histoire racontée dans la trilogie du film "Matrix" est une représentation cryptée de l'identité trans.
 
 
 
 
  
Pologne
Trois personnes inculpées pour avoir drapé un Christ d'un drapeau arc-en-ciel
 

Trois militants LGBT ont été inculpés pour avoir recouvert la semaine dernière une statue de Jésus et d'autres monuments de Varsovie de drapeaux arc-en-ciel, a annoncé mercredi 5 août la police polonaise.
 
 
 
 
  
Etats-Unis / Présidentielle 2020
La plateforme démocrate est la plus inclusive jamais élaborée en faveur des personnes LGBT
 

La plateforme programmatique du Parti démocrate en vue de l'élection présidentielle de novembre prochain a été publiée. Elle doit être examinée par les délégués à la convention avant qu'ils ne se prononcent dessus. C'est la plus inclusive jamais élaborée en faveur des personnes LGBT.
 
 
   
  e-llico 
   

Voir la version classique du site