e-llico.com mobile
 
  
  Actus
 
 
 2020 a été marqué par une forte augmentation des discours de haine contre les personnes LGBT en Europe - Rapport ILGA 2020 
Rapport ILGA 2020
2020 a été marqué par une forte augmentation des discours de haine contre les personnes LGBT en Europe
 

Les discours de haine à l'encontre des personnes LGBTI se sont multipliés en Europe et en Asie centrale dans le contexte de la pandémie de coronavirus, alerte la Fédération ILGA-Europe dans son rapport annuel publié mardi.

 
 
 
 

Les attaques verbales contre les LGBTI de la part de responsables politiques ont connu une hausse en Albanie, Azerbaïdjan, Bosnie-Herzégovine, Bulgarie, République tchèque, Estonie, Finlande, Hongrie, Italie, Kosovo, Lettonie, Moldavie, Macédoine du Nord, Pologne, Russie, Slovaquie et Turquie, selon ce rapport qui porte sur 54 pays.

Des leaders religieux ont propagé des discours de haine au Bélarus, Grèce, Slovaquie, Turquie et en Ukraine, nombre d'entre eux accusant les personnes LGBTI de propager le Covid-19, selon cette Fédération qui regroupe 600 organisations.

Les propos haineux se sont développés sur les réseaux sociaux en Belgique, Bulgarie, Croatie, République tchèque, Malte, Monténégro, Russie et Turquie. Mais aussi dans les médias en Slovénie et en Ukraine notamment.

Le rapport montre aussi "une opposition croissante" aux droits des personnes transgenres en Europe. Il pointe une "régression" en Autriche, Croatie, Finlande, Hongrie, Lituanie, Russie, Slovaquie, Slovénie et au Royaume-Uni, et une "stagnation" en Allemagne, Andorre, Chypre, République tchèque, Géorgie, Kosovo, Monténégro, Macédoine du Nord et Suède.

"Des autorités et responsables ont utilisé les LGBTI comme boucs émissaires", a accusé Evelyne Paradis, directrice exécutive d'ILGA-Europe, dans un communiqué. L'ONG souligne que l'année a été marquée "d'une façon générale" par des "mesures répressives à l'encontre de la démocratie et de la société civile, et pas seulement en Pologne et en Hongrie", deux pays qui sont dans le collimateur de Bruxelles pour des atteintes à l'Etat de droit. En Pologne, des "zones sans idéologie LGBT" ont été décrétées par plusieurs municipalités.

En Hongrie, le gouvernement de Viktor Orban a inscrit dans la Constitution la notion traditionnelle de la famille et du "genre", et interdit de facto l'adoption aux couples de même sexe.

Le rapport d'ILGA-Europe note toutefois certaines avancées pour les droits des couples de même sexe, citant le Monténégro devenu en 2020 "le premier pays des Balkans occidentaux à introduire un partenariat civil", et la Serbie où le gouvernement s'est engagé à introduire un projet de loi sur une union civile entre personnes homosexuelles.

Katrin Hugendubel, de ILGA-Europe, a salué le plan présenté en novembre par la Commission européenne pour la protection des droits des LGBTI, et la condamnation par la présidente de l'exécutif européen Ursula von der Leyen des discriminations et attaques à leur égard. "Ce sont des pas dans la bonne direction, mais qui doivent être suivis par des actions au niveau national, et une mise en oeuvre effective de la stratégie", a-t-elle déclaré.

Rédaction avec AFP


> PUBLICITE <


 
  
  L'Actu
 
 
  
Afrique
Au Ghana, la difficile émergence d’un militantisme LGBT
 

L'émergence d'un militantisme LGBT au Ghana aura été de courte durée: la naissance de l'organisation LGBT Rights Ghana a déclenché une récente vague d'homophobie dans le pays, ses locaux ont été presqu'aussitôt fermés et ses fondateurs sont retournés dans l'ombre.  
 
 
 
 
  
Tunisie
Manifestation pour la libération d’une militante LGBT incarcérée
 

Des centaines de personnes ont manifesté samedi à Tunis pour exiger la libération de Rania Amdouni, une militante féministe LGBTQI+ condamnée à six mois de prison il y a quelques jours pour avoir proféré des insultes contre des policiers.
 
 
 
 
  
Australie
A Sydney, une Gay Pride presque comme les autres en dépit de la pandémie
 

Le Mardi Gras de Sydney, l'une des plus importantes Gay Prides du monde, s'est déroulé comme prévu samedi en dépit d'un changement de lieu lié aux mesures sanitaires anti-Covid prises par les autorités.
 
 
 
 
  
Journée des droits des femmes
SOS homophobie presse le gouvernement de faire aboutir la PMA pour toutes
 

SOS homophobie profite de la Journée internationale des drois des femmes pour presser le gouvernement de faire enfin aboutir la PMA pour toutes en gestation depuis plusieurs années. 
 
 
 
 
  
Disparition
Légende de la danse, mais homosexuel mal assumé, Patrick Dupond est décédé
 

S'il laisse le souvenir d'un danseur d'exception dans sa discipline, Patrick Dupond aura failli à incarner un modèle pour les jeunes gays en tenant des propos choquant sur l'homosexualité dans les dernières années de sa vie.
 
 
 
 
  
Parlement européen
Une résolution en vue pour déclarer l'Union européenne zone de liberté pour les LGBT
 

L’Union européenne pourrait être déclarée "zone de liberté" pour les personnes LGBT afin de contrer la politique homophobe de la Pologne où plusieurs territoires locaux se sont affichés "zones sans LGBT.
 
 
 
 
  
Allemagne
Procès en vue pour d'un islamiste accusé du meurtre d'un homosexuel
 

Un Syrien soupçonné d'avoir tué une personne lors d'une attaque au couteau début octobre à Dresde a été mis en accusation par la justice allemande qui a retenu la piste islamiste, ouvrant la voie à un probable procès.
 
 
 
 
  
Cinéma
Le meilleur acteur sera-t-il une actrice ? Le débat fait rage à Berlin
 

Et si le meilleur acteur était une femme, ou la meilleure actrice un homme ? Le festival du film de Berlin bouscule le monde du cinéma en substituant un prix d'interprétation "non-genré", au nom de l'égalité.
 
 
 
 
  
Football
Après une sortie malheureuse sur l'homophobie, le patron de la FFF épinglé pour un cliché misogyne
 

Après une sortie dans laquelle il minimisait l'impact des chants homophobes dans les stades, le patron de la FFF est à nouveau épinglé, pour un cliché misogyne cette fois, par l'un de ses concurrents pour la présidence de la Fédération française de foot. 
 
 
 
 
  
Corée du Sud
Une ex-militaire transgenre retrouvée morte
 

Une militaire sud-coréenne qui avait été limogée par l'armée après avoir subi une intervention chirurgicale afin de changer d'identité sexuelle a été retrouvée morte, a rapporté mercredi l'agence de presse Yonhap.
 
 
   
  e-llico 
   

Voir la version classique du site