e-llico.com mobile
 
  
  Actus
 
 
 25 ans de réclusion requis contre le meurtrier d'un homosexuel  - Assises du Val d'Oise   
Assises du Val d'Oise
25 ans de réclusion requis contre le meurtrier d'un homosexuel
 

"C'est une volonté d'anéantir" : 25 années de réclusion criminelle ont été requises vendredi à l'encontre d'un homme de 22 ans, accusé d'avoir violemment tué un homosexuel au domicile de ce dernier à Jouy-le-Moutier en 2018.

 
 
 
 

"Ce n'est pas une volonté de le tuer, c'est une volonté de l'anéantir, de le détruire", a déclaré Chloé Audureau, avocate générale devant la cour d'assises du Val-d'Oise, jugeant le jeune homme pour assassinat. La magistrate a évoqué "onze coups portés à l'aide d'un objet tranchant" et "un nombre de lésions difficilement quantifiable" retrouvés sur la victime, un chef comptable de 55 ans qui baignait dans une mare de sang, dans le pavillon où il vivait seul depuis son divorce en 2008.

Avant de requérir 25 années de réclusion criminelle, assorties d'une peine de sûreté des deux tiers, Chloé Audureau a dénoncé "un récit (de l'accusé) manifestement pollué" par ce qu'il s'est convaincu d'avoir fait. "Au moment des faits, il n'est nullement possédé comme il le dit aujourd'hui, mais très organisé, rationnel", a-t-elle soutenu.

La veille, l'accusé avait dit avoir entendu une "voix" qui avait "crié 'tue-le c'est un démon'" lors de l'agression. Agé de 18 ans au moment des faits, il a reconnu l'agression, mais nie avoir voulu tuer la victime, rencontrée une première trois semaines avant, via un site de rencontres principalement utilisé par la communauté gay.

Selon les experts psychiatres et psychologues, il est tourmenté par un intense questionnement sur son orientation sexuelle, qui pourrait avoir provoqué son agressivité. Ils ont également évoqué une éventuelle altération de son discernement, sans conclure à son irresponsabilité pénale.

Pour l'avocate des parties civiles, Caty Richard, la "volonté de croire à la folie" s'inscrit dans une "stratégie de défense". "On a tous envie de s'accrocher à ça. Même pour nous, ça aurait pu être rassurant", a plaidé l'avocate. "Ce qui nous gêne c'est qu'on a le sentiment d'une instrumentalisation".

Dans sa plaidoirie, Me Richard a évoqué une "trajectoire criminelle" de l'accusé, également mis en examen pour extorsion et tentative de meurtre dans une autre affaire concernant les agressions de deux homosexuels rencontrés sur le même site. Il avait déclaré avoir ciblé des homosexuels pour se venger d'une agression sexuelle subie durant l'enfance. "La société pleure le constat que toutes les avancées pour la normalisation de l'orientation homosexuelle ne suffisent pas à enrayer le rejet de l'homosexualité par certains", a déploré l'avocate générale.

Le verdict est attendu dans la soirée.

Rédaction avec AFP


> PUBLICITE <


 
  
  L'Actu
 
 
  
Pologne
Trois régions renoncent à être des zones sans idéologie LGBT
 

Trois régions polonaises ont renoncé lundi, à la suite de pressions de Bruxelles, à être des "zones sans idéologie LGBT". A la mi-juillet, la Commission européenne a entamé une procédure d'infraction contre la Pologne pour ces "zones sans idéologie LGBT" décrétées par nombre de régions, de communes et d'autres collectivités locales.
 
 
 
 
  
Allemagne
Deux femmes trans élue au parlement
 

Deux femmes trans ont été élues au Bundestag, le parlement allemand, lors de élections fédérales de dimanche. C'est une première en Allemagne.
 
 
 
 
  
Témoignage
La vie brisée de Radwin, femme trans en Afghanistan
 

"Dieu m'a créé comme ça, c'est ma nature, personne ne le comprend". Pour Radwin, femme transgenre en Afghanistan, après des années de persécutions, l'avènement des talibans ne lui laisse que trois options: se cacher, fuir ou mourir.
 
 
 
 
  
Référendum
Les Suisses votent largement pour le mariage pour tous
 

Les Suisses ont lancé un oui retentissant en faveur du mariage pour tous lors d'un référendum dimanche, imposant une cuisante défaite à ses opposants, qui veulent y voir une menace pour le bien-être de l'enfant.
 
 
 
 
  
Monde
Le mariage homosexuel légalisé dans une trentaine de pays
 

Le mariage entre personnes de même sexe, en faveur duquel les Suisses ont voté dimanche, est aujourd'hui reconnu dans une trentaine de pays dans le monde.
 
 
 
 
  
Somment identitaire
Zemmour salue la politique homophobe de Viktor Orban
 

Le quasi candidat à l'élection présidentielle française Eric Zemmour a salué vendredi en Hongrie la politique de Viktor Orban, notamment à l'encontre de la communauté LGTB+.
 
 
 
 
  
Afrique du Sud
Joyeuse marche des fiertés LGBT à Soweto, lieu symbole du combat antiapartheid
 

Enveloppés de drapeaux arc-en-ciel et dansant au son de plusieurs scènes musicales en plein air, une centaine de Sud-Africains ont fêté les fiertés homosexuelles samedi à Soweto et la fin d'une troisième vague de Covid-19 particulièrement rude pour cette communauté.
 
 
 
 
  
People
L'acteur Michael K. Williams mort d'une overdose accidentelle
 

L'acteur américain Michael K. Williams, "Omar" dans la série culte "The Wire", qui avait été retrouvé mort chez lui à New York le 6 septembre, est décédé d'une overdose "accidentelle" de fentanyl, d'héroïne, et de cocaïne, ont annoncé vendredi les services médicaux new-yorkais.
 
 
 
 
  
Somment international
La droite identitaire anti-LGBT réunie autour d'Orban
 

"Des familles fortes pour des nations fortes": autour du Premier ministre hongrois Viktor Orban, des personnalités ultra-conservatrices ont défendu jeudi à Budapest souveraineté et "valeurs familiales", au premier jour d'un sommet démographique devenu un rendez-vous de la droite identitaire.
 
 
 
 
  
Débat
Mélenchon dénonce les positions anti-LGBT et anti-féministes de Zemmour
 

Le leader de la France insoumise Jean-Luc Mélenchon a reproché jeudi au polémiste Eric Zemmour sa "vision rabougrie de la France" et ses positions anti-LGBT et anti-féministes, lors d'un débat télévisé tendu consacré largement à la question de l'immigration.
 
 
   
  e-llico 
   

Voir la version classique du site