e-llico.com mobile
 
  
  Actus
 
 
 53 hommes accusés d'avoir organisé un mariage gay - Nigeria 
Nigeria
53 hommes accusés d'avoir organisé un mariage gay
 

Cinquante-trois Nigérians ont été traduits en justice mercredi dans l'Etat de Kaduna (nord), sous l'accusation d'avoir organisé un mariage gay, l'homosexualité pouvant entrainer 14 ans de prison dans le pays, a indiqué jeudi un greffier à l'AFP.

 
 
 
 

"Selon le dossier de l'accusation, les suspects ont été arrêtés le 15 avril dans un motel", a expliqué Mahmud Bello. "Ils sont poursuivis pour conspiration, rassemblement illégal, et appartenance à un groupe anti-social."

Dans le dossier d'accusation, il est indiqué qu'une "équipe de police a arrêté un groupe de personnes qui préparaient la célébration d'un mariage gay dans le motel entre Faruk et Sanusi, tous deux en cavale."

Les accusés, des hommes âgés de 20 à 30 ans pour la plupart étudiants, sont passés en première audience mercredi devant la Cour de Justice de Zaria. Ils ont été arrêtés après dénonciation, vraisemblable d'un employé de l'hôtel où se tenait le rassemblement.

Les deux "fiancés" sont toujours recherchés par la police. Les accusés ont tous plaidé non-coupable et ont été libérés sous caution par le juge Auwal Musa Aliyu, qui a ajourné le procès au 8 mai.

L'ex-président nigérian Goodluck Jonathan, a fait voter en 2014 une loi qui bannit non seulement le mariage homosexuel, mais aussi la "cohabitation entre même sexe", et condamne de 10 à 14 ans de prison tout témoignage public de "relations amoureuses entre personnes de même sexe".

Dans ce pays, fortement religieux et au sentiment homophobe exacerbé de la part des chrétiens et des musulmans, personne n'a jamais été condamné pour son homosexualité mais la loi en vigueur a créé "un sentiment de peur et des excès de zèle" des forces de sécurité, selon Wendy Isaack, spécialiste des questions de genre pour Human Rights Watch.

Dans certains Etats du nord musulman où est applicable la charia depuis 2000, la loi fédérale est doublée de la loi islamique, selon laquelle l'acte de sodomie peut être passible de la peine de mort. Une condamnation qui n'a jamais été appliquée jusqu'à présent, malgré de nombreux procès.

En janvier 2014, une douzaine d'hommes suspectés d'homosexualité sont passés devant une cour islamique dans la ville de Bauchi. La population avait manifesté devant le tribunal pour demander l'application de la peine de mort à leur encontre. Les accusés, certains reconnaissant les faits reprochés, avaient été libérés sous caution, et le dossier étouffé.

(Source AFP)


 
  
  L'Actu
 
 
  
1977-2017
Quarante ans de combats pour la Marche des fiertés parisienne
 

En 1977, la première Gay pride parisienne ferraillait contre la pénalisation de l'homosexualité; en 2017, les couples de même sexe peuvent se marier. Samedi, la Marche des fiertés célèbrera quarante ans de combats des lesbiennes, gays, bis et trans.
 
 
 
 
  
Manifestation
A Paris, une Pride de nuit pour retrouver l'esprit originel de la lutte LGBT
 

Plusieurs centaines de manifestants ont participé vendredi soir à la troisième "Pride de nuit" parisienne, à la veille de la Marche des fiertés LGBT jugée trop consensuelle et pas assez "revendicative".
 
 
 
 
  
Reportage
Les seniors gays veulent vivre tranquilles et pédés
 

La France compte environ 800 000 retraités gay, en bonne santé, en difficulté, ou dépendants. Ce homosexuels âgés sont issus d'une génération qui a connu une période de répression importante. Aujourd'hui, ils veulent vivre "tranquilles et pédés", sans être "montrés du doigt.
 
 
 
 
  
Espagne
Sécurité renforcée à Madrid pour la WorldPride
 

La capitale espagnole a renforcé sa sécurité pour le lancement, vendredi, de la WorldPride, l'un des plus grands événements mondiaux de revendication des droits des lesbiennes, gays, bi et trans.
 
 
 
 
  
Egalité
SOS homophobie demande au gouvernement un calendrier législatif précis sur la PMA
 

A la veille de la Marches des fiertés parisienne et quelques jours avant l'avis du Comité consultatif national d'éthique sur le sujet, SOS homophobie demande au gouvernement un calendrier législatif précis sur la PMA.
 
 
 
 
  
PMA
Le Comité d'éthique rend son avis mardi
 

Le Comité consultatif national d'éthique (CCNE) rendra mardi son avis très attendu sur la PMA (procréation médicalement assistée), qui concerne notamment les couples de femmes, a-t-il annoncé jeudi.
 
 
 
 
  
Justice
L'Allemagne réhabilite les homosexuels condamnés après guerre
 

L'Allemagne a décidé jeudi de réhabiliter et indemniser quelque 50.000 hommes condamnés pour homosexualité sur la base d'un texte nazi resté en vigueur longtemps après la Deuxième guerre mondiale.
 
 
 
 
  
Propagande
Le site Vice a accédé à une prison pour homosexuels en Tchétchénie
 

Un premier journaliste étranger a pu accéder à un camp de concentration pour homosexuels en Tchétchénie. Un journaliste de Vice News a pu filmer le site d'Argoun encadré par les gardiens du lieu qui démentent les faits et soutiennent la version officielle des autorités dans une mise en scène propagandiste.
 
 
 
 
  
World Pride
Madrid fière d'accueillir et fêter les LGBT du monde
 

Madrid accueille à partir de vendredi le plus important événement mondial de revendication de la "fierté" d'être lesbienne, gay, bi ou trans (LGBT) - la WorldPride - dans une Espagne à l'avant-garde de la protection de la diversité sexuelle.
 
 
 
 
  
Conférence IAS
Paris capitale de la recherche sur le sida fin juillet
 

Les traitements de longue durée, les traitements préventifs et les liens avec la recherche sur le cancer seront quelques uns des thèmes de la 9e conférence internationale de recherche sur le sida, du 23 au 26 juillet à Paris, ont annoncé ses organisateurs jeudi.
 
 
   
  e-llico 
   

Voir la version classique du site