e-llico.com mobile
 
  
  Actus
 
 
 Accueil enthousiaste pour un documentaire sur l'homosexualité - Tunisie  
Tunisie
Accueil enthousiaste pour un documentaire sur l'homosexualité
 

Le public des Journées cinématographiques de Carthage (JCC), a réservé vendredi à Tunis un accueil enthousiaste à un documentaire tunisien explicite et déjanté sur la situation de la communauté LGBT dans le pays, où l'homosexualité est un crime.

 
 
 
 

"C'était génial, si ce film peut passer, alors bien sûr on peut en diffuser de nombreux autres", s'est enthousiasmé un des spectateurs, Sikander, à la sortie de "Au-delà de l'ombre".

La salle de 500 places n'a pas suffi à accueillir la foule venue voir ce portrait intimiste et parfois quasiment voyeur d'un groupe d'amis travestis et homosexuels, parlant à coeur ouvert de leur vie amoureuse, du rejet de leur famille, ou de la peur de la police.

L'article 230 du code pénal tunisien punit de trois ans de prison la sodomie.

Nombre de séquences ont été applaudies par l'audience, conquise, même si une dizaine de personnes ont quitté la salle, gênées par des scènes de travestis nus ou d'hommes s'embrassant.

"Le message de tolérance est bien, mais montrer des hommes nus ce n'est pas acceptable", a estimé Nada, 25 ans, qui a préféré ne pas donner son nom de famille.

Lors du tournage à Sidi Bousaïd, près de Tunis, en 2016 de ce documentaire, il n'était pas prévu qu'il soit programmé en Tunisie. Mais après avoir été présenté en Europe, il a été sélectionné par les JCC, qui l'ont diffusé tel que.

"Le fondement des JCC, c'est l'expression des libertés: diffuser des films interdits ailleurs ou sur des sujets compliqués", a souligné Nawres Roussi, responsable du département film du festival.

"Ca ne me dérange pas de témoigner à visage découvert", même si "je risque de recevoir des insultes", a assuré Sandra, une jeune transgenre et un des seuls personnages du documentaire à résider toujours en Tunisie.

La réalisatrice, Nada Mezni Hafaiedh, s'est dite "surprise qu'il y ait eu aussi peu de protestations", après la séance. "Jamais je n'aurais imaginé que mon film serait en sélection et que les Tunisiens pourraient le voir, parce que je sais que malheureusement en Tunisie être homosexuel c'est une abomination, c'est être criminalisé."

Pour Bouhedid Belhadi, directeur de l'association Shams de défense des droits des LGBT, avec ce documentaire, la communauté LGBT "est sortie pour montrer sa fierté publiquement". "Je suis fier de voir (...) l'énorme nombre de personnes qui ont voulu regarder le film".

(Source AFP)



 
  
  L'Actu
 
 
  
TPMP
C8 renonce à une demande de dédommagement après les sanctions relatives au canular homophobe d'Hanouna
 

C8, filiale du groupe Canal+ sanctionnée à trois reprises par le CSA pour des séquences diffusées dans l'émission de Cyril Hanouna, a renoncé à la demande de dédommagement qu'elle avait formulée à l'encontre du régulateur de l'audiovisuel qui l'avait sanctionné après un canular homophobe.
 
 
 
 
  
Homophobie
Les scènes gay de Bohemian Rhapsody censurées en Malaisie
 

Le biopic consacré à Freddie Mercury, chanteur emblématique de Queen, est censuré en Malaisie. Les scènes évoquant l'homosexualité ont été coupées. 
 
 
 
 
  
Etats-Unis
Hausse de 17% des crimes racistes, antisémites ou homophobes en 2017
 

Les Etats-Unis ont enregistré une hausse de 17% des crimes racistes, antisémites ou homophobes lors de la première année de présidence de Donald Trump, selon des statistiques du FBI rendues publiques mardi.
 
 
 
 
  
Gestation pour autrui
Quinze personnes inculpées au Cambodge
 

Quinze personnes, dont onze mères porteuses, ont été inculpées mardi au Cambodge qui tente d'enrayer la gestation pour autrui, pratique en pleine essor notamment à destination des couples chinois mais illégale depuis 2016.
 
 
 
 
  
PMA
Une proposition de loi de députés LFI pour pousser le gouvernement à accélérer
 

Des députés Insoumis ont préparé une proposition de loi sur l'extension de la PMA, une forme de coup de pression sur le gouvernement, alors que le projet de loi sur la bioéthique et ce sujet hautement sensible semble prendre du retard.
 
 
 
 
  
USA / Elections au Congrès
Kyrsten Sinema, démocrate et bisexuelle revendiquée, élue sénatrice dans l'Arizona
 

Avec un long recomptage des voix, un deuxième siège sénatorial est finalement remporté par la démocrate, bisexuelle revendiquée, en Arizona lors des élections de mi-mandat.
 
 
 
 
  
Brésil
La Commission interaméricaine des droits de l'homme inquiète du discours de haine de Bolsonaro
 

La présidente de la Commission interaméricaine des droits de l'homme (CIDH) s'est dite lundi "inquiète" du "discours de haine" de Jair Bolsonaro, élu président du Brésil avec un programme d'extrême droite et coutumier des dérapages racistes, misogynes ou homophobes.
 
 
 
 
  
Pologne
Le président polonais favorable à l'interdiction de la propagande gay
 

Dans une interview à la presse, le président Andrzej Duda a déclaré qu'il était favorable à une loi qui interdirait l'évocation publique de l'homosexualité dans les écoles.
 
 
 
 
  
PMA pour toutes
Le projet de loi sur la PMA décalé, les associations LGBT inquiètes
 

Initialement prévu pour la fin novembre, le projet de loi de bioéthique - comprenant notamment l'ouverture de la PMA aux couples de femmes - sera finalement présenté en 2019. 
 
 
 
 
  
Italie
Manifestations contre un projet de loi réformant le droit de la famille
 

Des manifestations ont eu lieu samedi dans une soixantaine de villes italiennes pour réclamer le retrait du projet de loi d'un sénateur de Ligue (extrême droite, au pouvoir) qui prévoit de réformer le droit de la famille sur les couples divorcés et la garde des enfants.
 
 
   
  e-llico 
   

Voir la version classique du site