e-llico.com mobile
 
  
  Actus
 
 
 Accusée de gestion défaillante, la direction du Refuge démissionne - Association   
Association
Accusée de gestion défaillante, la direction du Refuge démissionne
 

La fondation Le Refuge, qui héberge des personnes homosexuelles rejetées par leur famille, a annoncé le départ de ses dirigeants après la publication d'un audit au vitriol qui a confirmé la gestion erratique de cette association importante au sein de la communauté LGBT.

 
 
 
 

La fondation, qui a accompagné 474 jeunes en 2019, était au centre d'une polémique depuis décembre et des révélations de Mediapart qui reprochait à sa direction un fonctionnement quasi-sectaire et un management agressif.

Ce diagnostic a été confirmé par un audit indépendant publié jeudi, qui pointe des "dysfonctionnements structurels (...) imposant une réaction forte et urgente".

Le conseil d'administration a aussitôt annoncé avoir "pris acte" de la démission du président de la fondation, Nicolas Noguier. Il avait créé l'association en 2003, qu'il dirigeait avec son compagnon Frédéric Gal, qui va également quitter ses fonctions de directeur général.

"Les dysfonctionnements observés au sein de la Fondation Le Refuge sont graves", a réagi vendredi sur Twitter la ministre déléguée chargée de l'Egalité, Elisabeth Moreno, en insistant sur l'"exemplarité" imposée par sa mission et en prenant acte de cette démission.

L'audit détaille sur 38 pages les dérives de cette "fondation en forte croissance", qui "occupe un positionnement unique dans le paysage associatif français", avec sa ligne d'urgence dédiée aux jeunes LGBT en rupture familiale et ses solutions d'hébergement dans une grande partie de la France.

Le document étrille notamment son "fonctionnement totalement artisanal", reposant sur "des communications informelles, des relations interpersonnelles et une concentration des prises de décisions sur quelques acteurs".

L'enquête de Mediapart dénonçait un "management par la terreur" envers salariés et bénévoles, qui se disaient "broyés", "usés" ou "humiliés" par une direction qu'il "faut aduler". Selon plusieurs témoignages, Nicolas Noguier se faisait appeler "papa" par les jeunes et aurait fréquemment donné des "câlins" et des "étreintes".

L'audit relève lui "un climat de défiance et un mal-être au travail d'une partie significative des acteurs" de l'association: 52% des salariés interrogés "estiment que leur charge de travail n'est pas soutenable" et 60% "ne se disent pas heureux au travail".

Il critique également la communication de l'association: plus d'un quart des jeunes interrogés "estiment que leur consentement n'est pas systématiquement demandé pour utiliser leur image sur les réseaux sociaux en particulier".

En réaction, le conseil d'administration du Refuge a notamment annoncé vouloir mutualiser sa ligne d'écoute avec d'autres associations LGBT, la nomination d'un médiateur et une nouvelle charte du droit à l'image au sein de l'organisation.

"Le Conseil tient à saluer l’action de celui sans lequel la Fondation n’aurait jamais pu exister, et a tenu à lui proposer symboliquement un poste de Président-fondateur (non-exécutif), s’il l’accepte", peut-on lire dans un communiqué de l'organisation qui présente ses excuses aux personnes qui ont eu a souffrir des dysfonctionnements pointés dans le rapport.

"Au nom de la Fondation, le Conseil d’administration souhaitait en premier lieu présenter ses excuses et avoir une pensée pour toutes les personnes, jeunes, bénévoles, salarié.e.s, qui ont pu se sentir blessé.e.s, mal accueilli.e.s, ou mal considéré.e.s. A toutes celles-ci et à tous ceux-là nous leur affirmons avec force que nous ferons tout pour regagner leur confiance", peut-on lire sur le site du Refuge.

"Au-delà de ces décisions d’urgence, nous avons conscience que la transformation de notre fondation vers une organisation plus professionnelle et plus accueillante prendra du temps. C’est pourquoi nous mettrons en place d’ici quinze jours un comité de suivi des mesures, constitué de personnalités indépendantes et d’un représentant de nos tutelles. Il devra rendre compte de manière publique et transparente de l’avancée des travaux", explique l'association.

"Notre combat est plus que jamais essentiel face à l’homophobie et à la transphobie qui ne cessent de gagner du terrain dans notre pays. Demain, la Fondation sera plus forte pour assurer sa mission essentielle d’accueil des jeunes rejeté.e.s de chez eux à cause de l’intolérance", promet Le Refuge.

Rédaction avec AFP 


> PUBLICITE <


 
  
  L'Actu
 
 
  
Pologne
Le secrétaire d’État aux Affaires européennes, Clément Beaune, interdit de visite dans les zones sans LGBT
 

Les autorités polonaises refusent au secrétaire d’État aux affaires européennes français Clément Beaune l'accès aux "zones sans LGBT" qu'il souhaitait visiter alors qu'il est en déplacement dans le pays.
 
 
 
 
  
Afrique
Au Ghana, la difficile émergence d’un militantisme LGBT
 

L'émergence d'un militantisme LGBT au Ghana aura été de courte durée: la naissance de l'organisation LGBT Rights Ghana a déclenché une récente vague d'homophobie dans le pays, ses locaux ont été presqu'aussitôt fermés et ses fondateurs sont retournés dans l'ombre.  
 
 
 
 
  
Tunisie
Manifestation pour la libération d’une militante LGBT incarcérée
 

Des centaines de personnes ont manifesté samedi à Tunis pour exiger la libération de Rania Amdouni, une militante féministe LGBTQI+ condamnée à six mois de prison il y a quelques jours pour avoir proféré des insultes contre des policiers.
 
 
 
 
  
Australie
A Sydney, une Gay Pride presque comme les autres en dépit de la pandémie
 

Le Mardi Gras de Sydney, l'une des plus importantes Gay Prides du monde, s'est déroulé comme prévu samedi en dépit d'un changement de lieu lié aux mesures sanitaires anti-Covid prises par les autorités.
 
 
 
 
  
Journée des droits des femmes
SOS homophobie presse le gouvernement de faire aboutir la PMA pour toutes
 

SOS homophobie profite de la Journée internationale des drois des femmes pour presser le gouvernement de faire enfin aboutir la PMA pour toutes en gestation depuis plusieurs années. 
 
 
 
 
  
Disparition
Légende de la danse, mais homosexuel mal assumé, Patrick Dupond est décédé
 

S'il laisse le souvenir d'un danseur d'exception dans sa discipline, Patrick Dupond aura failli à incarner un modèle pour les jeunes gays en tenant des propos choquant sur l'homosexualité dans les dernières années de sa vie.
 
 
 
 
  
Parlement européen
Une résolution en vue pour déclarer l'Union européenne zone de liberté pour les LGBT
 

L’Union européenne pourrait être déclarée "zone de liberté" pour les personnes LGBT afin de contrer la politique homophobe de la Pologne où plusieurs territoires locaux se sont affichés "zones sans LGBT.
 
 
 
 
  
Allemagne
Procès en vue pour d'un islamiste accusé du meurtre d'un homosexuel
 

Un Syrien soupçonné d'avoir tué une personne lors d'une attaque au couteau début octobre à Dresde a été mis en accusation par la justice allemande qui a retenu la piste islamiste, ouvrant la voie à un probable procès.
 
 
 
 
  
Cinéma
Le meilleur acteur sera-t-il une actrice ? Le débat fait rage à Berlin
 

Et si le meilleur acteur était une femme, ou la meilleure actrice un homme ? Le festival du film de Berlin bouscule le monde du cinéma en substituant un prix d'interprétation "non-genré", au nom de l'égalité.
 
 
 
 
  
Football
Après une sortie malheureuse sur l'homophobie, le patron de la FFF épinglé pour un cliché misogyne
 

Après une sortie dans laquelle il minimisait l'impact des chants homophobes dans les stades, le patron de la FFF est à nouveau épinglé, pour un cliché misogyne cette fois, par l'un de ses concurrents pour la présidence de la Fédération française de foot. 
 
 
   
  e-llico 
   

Voir la version classique du site