e-llico.com mobile
 
  
  Actus
 
 
 Accusée de gestion défaillante, la direction du Refuge démissionne - Association   
Association
Accusée de gestion défaillante, la direction du Refuge démissionne
 

La fondation Le Refuge, qui héberge des personnes homosexuelles rejetées par leur famille, a annoncé le départ de ses dirigeants après la publication d'un audit au vitriol qui a confirmé la gestion erratique de cette association importante au sein de la communauté LGBT.

 
 
 
 

La fondation, qui a accompagné 474 jeunes en 2019, était au centre d'une polémique depuis décembre et des révélations de Mediapart qui reprochait à sa direction un fonctionnement quasi-sectaire et un management agressif.

Ce diagnostic a été confirmé par un audit indépendant publié jeudi, qui pointe des "dysfonctionnements structurels (...) imposant une réaction forte et urgente".

Le conseil d'administration a aussitôt annoncé avoir "pris acte" de la démission du président de la fondation, Nicolas Noguier. Il avait créé l'association en 2003, qu'il dirigeait avec son compagnon Frédéric Gal, qui va également quitter ses fonctions de directeur général.

"Les dysfonctionnements observés au sein de la Fondation Le Refuge sont graves", a réagi vendredi sur Twitter la ministre déléguée chargée de l'Egalité, Elisabeth Moreno, en insistant sur l'"exemplarité" imposée par sa mission et en prenant acte de cette démission.

L'audit détaille sur 38 pages les dérives de cette "fondation en forte croissance", qui "occupe un positionnement unique dans le paysage associatif français", avec sa ligne d'urgence dédiée aux jeunes LGBT en rupture familiale et ses solutions d'hébergement dans une grande partie de la France.

Le document étrille notamment son "fonctionnement totalement artisanal", reposant sur "des communications informelles, des relations interpersonnelles et une concentration des prises de décisions sur quelques acteurs".

L'enquête de Mediapart dénonçait un "management par la terreur" envers salariés et bénévoles, qui se disaient "broyés", "usés" ou "humiliés" par une direction qu'il "faut aduler". Selon plusieurs témoignages, Nicolas Noguier se faisait appeler "papa" par les jeunes et aurait fréquemment donné des "câlins" et des "étreintes".

L'audit relève lui "un climat de défiance et un mal-être au travail d'une partie significative des acteurs" de l'association: 52% des salariés interrogés "estiment que leur charge de travail n'est pas soutenable" et 60% "ne se disent pas heureux au travail".

Il critique également la communication de l'association: plus d'un quart des jeunes interrogés "estiment que leur consentement n'est pas systématiquement demandé pour utiliser leur image sur les réseaux sociaux en particulier".

En réaction, le conseil d'administration du Refuge a notamment annoncé vouloir mutualiser sa ligne d'écoute avec d'autres associations LGBT, la nomination d'un médiateur et une nouvelle charte du droit à l'image au sein de l'organisation.

"Le Conseil tient à saluer l’action de celui sans lequel la Fondation n’aurait jamais pu exister, et a tenu à lui proposer symboliquement un poste de Président-fondateur (non-exécutif), s’il l’accepte", peut-on lire dans un communiqué de l'organisation qui présente ses excuses aux personnes qui ont eu a souffrir des dysfonctionnements pointés dans le rapport.

"Au nom de la Fondation, le Conseil d’administration souhaitait en premier lieu présenter ses excuses et avoir une pensée pour toutes les personnes, jeunes, bénévoles, salarié.e.s, qui ont pu se sentir blessé.e.s, mal accueilli.e.s, ou mal considéré.e.s. A toutes celles-ci et à tous ceux-là nous leur affirmons avec force que nous ferons tout pour regagner leur confiance", peut-on lire sur le site du Refuge.

"Au-delà de ces décisions d’urgence, nous avons conscience que la transformation de notre fondation vers une organisation plus professionnelle et plus accueillante prendra du temps. C’est pourquoi nous mettrons en place d’ici quinze jours un comité de suivi des mesures, constitué de personnalités indépendantes et d’un représentant de nos tutelles. Il devra rendre compte de manière publique et transparente de l’avancée des travaux", explique l'association.

"Notre combat est plus que jamais essentiel face à l’homophobie et à la transphobie qui ne cessent de gagner du terrain dans notre pays. Demain, la Fondation sera plus forte pour assurer sa mission essentielle d’accueil des jeunes rejeté.e.s de chez eux à cause de l’intolérance", promet Le Refuge.

Rédaction avec AFP 


> PUBLICITE <


 
  
  L'Actu
 
 
  
Turquie
Le transfert en France de Fabien Azoulay examiné selon la procédure habituelle, selon l'ambassade
 

Le transfert vers la France de Fabien Azoulay, un homosexuel de confession juive, victime selon ses avocats de "violences aggravées" dans une prison turque, est examiné "au même niveau de priorité" que les demandes similaires concernant d'autres détenus, a indiqué jeudi l'ambassade de Turquie à Paris.
 
 
 
 
  
GPA à l'étranger
Nées d'une mère porteuse, les filles d'un couple gay bloquées en Afrique du Sud
 

Rien ne semble perturber les siestes et les biberons de Maya et Paula, un mois, dans cette paisible maison de Johannesburg. Pourtant, filles d'un couple gay de Namibie et nées d'une mère porteuse sud-africaine, la question de leur citoyenneté agite.
 
 
 
 
  
Europe
La Bulgarie sommée de fournir un document de voyage au bébé apatride de lesbiennes
 

La Bulgarie, qui refuse d'accorder la nationalité à la fillette apatride d'un couple lesbien, doit lui fournir un document faisant mention de ses deux parents pour lui permettre de voyager, a estimé jeudi l'avocate générale de la Cour de justice de l'UE.
 
 
 
 
  
Elections régionales
Tentative d'effacement des positions anti-mariage gay de Valérie Pécresse sur sa page Wikipédia
 

La proximité des élections régionales donnent lieu à quelques manoeuvres. Ainsi Des partisans de Valérie Pécresse ont tenté d'effacer ses prises de positions anciennes anti-mariage gay sur sa page Wikipédia.
 
 
 
 
  
Etats-Unis
Un ancien candidat de la téléréalité The Bachelor révèle son homosexualité
 

Colton Underwood, ancien candidat de l'émission de téléréalité américaine "The Bachelor, où un célibataire se prête au jeu de la séduction avec un groupe de prétendantes en vue d'une hypothétique demande en mariage, a révélé mercredi être homosexuel.
 
 
 
 
  
Paris
L'Inter-LGBT demande l'abandon du projet de place dédiée à Claude Goasguen
 

L’Inter-LGBT s’insurge contre la décision de la mairie de Paris de dédier une place de la capitale à la mémoire de Claude Goasguen, ancien élu parisien notoirement homophobe. Elle demande l'abandon de ce projet à Anne Hidalgo au nom de la cohérence politique.
 
 
 
 
  
Cameroun
Au moins 24 arrestations ou abus sur des personnes soupçonnées d'homosexualité
 

Les forces de sécurité camerounaises ont arbitrairement arrêté, battu ou menacé au moins 24 personnes soupçonnées d'homosexualité ou pour non-conformité de genre, depuis février 2021, a indiqué mercredi Human Rights Watch (HRW) dans un communiqué.
 
 
 
 
  
Diplomatie
Les droits des LGBT en Russie et Tchétchénie oubliés du futur sommet Biden-Poutine ?
 

L'annonce d'un sommet Poutine-Biden n'auguren rien de bon quant à la question des droits des personnes LGBT en Russie ou en Tchétchénie que le Kremlin n'entend pas inscrire au programme de la rencontre. 
 
 
 
 
  
Algérie / Hirak
Manifestation de soutien à des militants accusant la police du viol d'un mineur
 

Une manifestation du Hirak a apporté son soutien à quatre militants écroués après la diffusion sur les réseaux sociaux d'une vidéo d'un mineur de 15 ans accusant des policiers d'"attouchements sexuels" après son arrestation lors d'une précédente marche de protestation à Alger.
 
 
 
 
  
Donnés personnelles
Le Conseil d'Etat remet partiellement en cause l'application GendNotes des gendarmes
 

Le Conseil d'Etat a partiellement remis en cause mardi le fichier controversé de la gendarmerie "GendNotes", en dénonçant les risques de dérive et de détournement des données collectées par cette application, mais a refusé d'annuler le décret autorisant sa création.
 
 
   
  e-llico 
   

Voir la version classique du site