e-llico.com mobile
 
  
  Actus
 
 
 Agression et menaces de mort transphobes, la police indifférente - Limoges  
Limoges
Agression et menaces de mort transphobes, la police indifférente
 

Une transgenre a été menacée de mort devant un supermarché limougeaud dans l’indifférence générale, notamment de la police.

 
 
 
 

En juillet 2013, Mylène, une transgenre, était assassinée à son domicile, en banlieue de Limoges. Cinq ans après, Ajda a été menacée de mort devant un supermarché limougeaud dans l’indifférence générale, notamment de la police.

Le 6 août 2018, Ajda, étudiante trans réfugiée politique d’un pays du Caucase, fait ses courses dans un supermarché de Limoges. Sur le parking, un homme en voiture commence à l’insulter et à la menacer : "PD, tafiole, je te baise, je t’encule".

Alors qu’elle prend son téléphone pour appeler la police, il la menace de mort, s’écriant "je te ferai la peau". Puis il exprime son sentiment de totale impunité : "PD, si je te tue, je ne risque rien".

Finalement, l’homme tente de lui foncer dessus avec sa voiture. Par chance, le véhicule ne fait que la frôler mais la victime souffre de plusieurs blessures, constatées par le CHU de Limoges, entraînant plusieurs jours d’interruption totale de travail (ITT).

La victime finit par se réfugier dans le supermarché où son agresseur la suit avant, par chance, de quitter les lieux. L’agresseur est filmé par les caméras de vidéo-surveillance du supermarché et la victime a eu le réflexe de prendre en photo la plaque d’immatriculation de la voiture.

Le lendemain de l’agression, la victime dépose plainte à l’hôtel de police de Limoges. L’officier de police judiciaire retient l’infraction "d’insultes non-publiques à raison de l’orientation sexuelle". Ni le caractère évidement public des insultes transphobes tenues sur un parking de supermarché, ni les coups et blessures constatées par le CHU, ni les menaces de mort, ni la tentative de meurtre à l’aide d’une voiture n’ont été retenus par les services de police.

Un mois plus tard, la victime n’a aucune nouvelle de la police et aucune enquête ne semble avoir été conduite. Les films des caméras de surveillance du centre commercial n’ont pas été réquisitionnés, et la photo de la plaque d’immatriculation du véhicule de l’agresseur ne semble pas avoir été exploitée. 

SOS homophobie dénonce l’inaction des services de police de Limoges dans cette affaire et exprime tout son soutien à Ajda. 

L’association demande à ce qu’une enquête soit ouverte dans les plus brefs délais pour que toute la lumière soit faite sur les circonstances de cette agression transphobe. L’association se réserve le droit de se porter partie civile. 

(Source SOS homophobie) 


 
  
  L'Actu
 
 
  
Etats-Unis
La Floride a exécuté un tueur en série d'homosexuels
 

La Floride a exécuté jeudi un homme de 57 ans qui a avoué avoir tué six hommes en 1994, en ciblant des homosexuels.
 
 
 
 
  
Grande-Bretagne
Un juge rejette la demande d'asile d'un homme parce q'il n'est pas assez efféminé
 

Un juge de l'immigration britannique a rejeté la requête d'un homme qui demandait l'asile en raison de son homosexualité, estimant qu'il n'était pas assez "efféminé".  
 
 
 
 
  
Londres
Les auteurs présumés d'une agression lesbophobe dans un bus nient les faits
 

Les quatre adolescents âgés de 15 à 17 jugés pour l'agression homophobe d'un couple lesbien en mai dernier dans un bus londonien ans ont plaidé non coupable mercredi.
 
 
 
 
  
Palestine
En Cisjordanie, des ONG dénoncent les propos de la police contre une association LGBTQ
 

Onze organisations palestiniennes de défense des droits humains ont condamné mercredi les propos de la police palestinienne, qui a invité les citoyens à dénoncer les membres d'une association pro-LGBTQ et demandé l'interdiction de ses activités.
 
 
 
 
  
Agnès Buzyn
On n'a pas besoin d'être malade aujourd'hui pour accéder à la PMA
 

La ministre de la Santé Agnès Buzyn a souligné mercredi que l'accès à la PMA n'était pas conditionné actuellement par l'existence d'une maladie, alors que certains détracteurs voient dans le futur remboursement de la "PMA pour toutes" un dévoiement des principes de la Sécurité sociale.
 
 
 
 
  
Etats-Unis / Présidentielle 2020
L'organisation des gays républicains apporte son soutien à Trump pour sa réélection
 

Contrairement à ce qui s'était  produit en 2016, les républicains de Log Cabin - l'organisation des gays républicains - souhaitent soutenir la campagne électorale de Donald Trump alors que lce dernier est considéré comme le président américain le plus homophobe depuis Ronald Reagan.
 
 
 
 
  
Asie
La Chine confirme l'interdiction de mariage pour les gays et les lesbiennes
 

La Chine n'a pas l'intention d'autoriser le mariage pour les gays et les lesbiennes. Taïwan - revendiqué comme partie intégrante de la Chine - a introduit le mariage pour tous, mais la République populaire refuse toujours de reconnaître les couples homosexuels.
 
 
 
 
  
Pédophilie
George Pell, la disgrâce d'un des plus hauts représentants de l'Eglise catholique
 

Prêtre d'une paroisse rurale australienne devenu grand argentier du Vatican, George Pell a connu une ascension fulgurante. Sa disgrâce a été encore plus brutale, avec une condamnation infâmante pour pédophilie confirmée mercredi par la justice.
 
 
 
 
  
Palestine
L'Autorité palestinienne interdit tout activisme LGBT en Cisjordanie
 

L'Autorité palestinienne a interdit à tous les groupes LGBT d'exercer des activités en Cisjordanie. Une décision qui témoigne de la situation hostile aux homosexuels qui a cours dans les territoires palestiniens. 
 
 
 
 
  
Football
Le match Nancy-Le Mans interrompu pour des chants homophobes
 

Vendredi 16 août, le match entre Nancy et Le Mans-FC a été brièvement interrompu à cause de chants jugés homophobes entonnés par une partie des tribunes. Une première dans une compétition de football en France.
 
 
   
  e-llico 
   

Voir la version classique du site