e-llico.com mobile
 
  
  Actus
 
 
 Agressions homophobes en région parisienne et à Dieppe, le gouvernement les condamne - Violences homophobes  
Violences homophobes
Agressions homophobes en région parisienne et à Dieppe, le gouvernement les condamne
 

Deux agressions homophobes se sont produites ces derniers jours, l'une en région parisienne, l'autre à Dieppe. Le Premier ministre et la secrétaire d’Etat chargée de l’égalité entre hommes et femmes les ont publiquement condamnées.

 
 
 
 

Une violente agression homophobe s'est produite vendredi dernier dans un train qui circulait dans le Val-d’Oise.

Deux jeunes filles de 17 et 18 ans ont été insultées puis agressées physiquement par un groupe de jeunes dans un Transilien de la ligne J.

Selon les victimes, les agresseurs les ont notamment traitées de "putains de lesbiennes". Le couple a aussi subi des menaces pendant le trajet vers Conflans-Sainte-Honorine.

Les policiers ont interpellé sept jeunes gens pour "violences volontaires en raison de l’orientation sexuelle". Tous sont âgés de 17 ans et originaires du Val-d’Oise.

Deux d’entre eux ont été placés en garde à vue puis libérés samedi en attendant leur comparution devant un tribunal pour enfants. Les cinq autres doivent être entendues ultérieurement comme témoins.

L'association SOS Homophobie a apporté son "soutien plein et entier" aux deux victimes. "Cette agression homophobe est insupportable et elle doit être fermement sanctionnée", a tweeté l'association ce samedi. 

Le Premier ministre Edouard Philippe a adressé "tout [son] soutien" au couple de lesbiennes agressé vendredi, assurant sur Twitter que "les agressions homophobes n'ont pas leur place dans la République française". 

Le Premier ministre Édouard Philippe a adressé dimanche "tout [son] soutien" à un couple de jeunes lesbiennes agressé et insulté vendredi en banlieue parisienne.

"Tout mon soutien". "Les agressions homophobes n'ont pas leur place dans la République française. J'adresse aux victimes tout mon soutien", a tweeté le chef du gouvernement. 

La présidente de la Région Ile-de-France, Valérie Pécresse a pour sapart demandé des "sanction exemplaires" contre les agresseurs. 

Agressions homophobes à Dieppe

A Dieppe, deux individus ont commis des agressions ouvertement homophobes, il y a une semaine en plein centre-ville. 

L'une d'entre elles a touché Nicolas Bellenchombre, président de l’association Ciné Deep et le directeur artistique du festival du film canadien, alors qu'il rentrait du casino, avec son compagnon. 
"C’est quoi ce parapluie de pédé ?", commencent par leur demaner leurs agresseurs avant deleur asséner des coups.

"Alexis a pris un coup de poing et a réussi à se sauver en courant, témoigne Nicolas Bellenchombre dans le quotidien régional Paris Normandie. Et ils ont dit : On se met sur la grosse tarlouze. Alors, je leur ai proposé de prendre mon argent, mon téléphone, mon sac. Ils ont répondu : C’est pas ça qu’on veut, c’est ta gueule. Ils m’ont frappé au visage, je suis tombé, ils ont continué à me frapper aux jambes et à la tête. Mes oreilles bourdonnaient et un voile blanc est passé devant mes yeux, mais j’ai réussi à me relever. Quand ils ont vu qu’Alexis, un peu plus loin, appelait à l’aide et téléphonait aux secours, ils sont partis en courant. Juste après avoir écrasé mon téléphone, par terre, d’un coup de talon". 

Souffrant de multiples traumatismes crâniens et d’un épanchement de liquide céphalorachidien, il a été hospitalisé.


 
  
  L'Actu
 
 
  
Adoption
Le département de Seine-maritime soupçonné de discrimination envers les couples homosexuels
 

Le conseil départemental de Seine-maritime est soupçonné de discrimination envers les couples homosexuels dans l'attribution des adoptions d'enfants, après des propos d'une responsable de service sur France Bleu Normandie, "fermement" condamnés par le président UDI de la collectivité.
 
 
 
 
  
Marketing
Un visuel gay-friendly sur des bouteilles d'Evian fait bondir les anti-LGBT
 

Un dessin représentant un couple d’hommes se tenant par la main apposé sur les bouteilles d'Evian suscite de vives réactions homophobes sur les réseaux sociaux.
 
 
 
 
  
Grande-Bretagne
Premier mariage gay au sein de la famille royale d'Angleterre
 

Un cousin de la reine d'Angleterre va épouser son compagnon. Ce mariage de même sexe sera le premier au sein de la famille royale britannique.
 
 
 
 
  
Associations
GayLib se rallie au Mouvement radical
 

Après l'UMP et l'UDI, GayLib rejont les radicaux. 
 
 
 
 
  
Télé / C8
Le Conseil d'Etat confirme la sanction contre le canular homophobe de Cyril Hanouna
 

Le Conseil d'Etat a confirmé la sanction de 3 millions d'euros prononcée en juillet dernier après la canular homophobe diffusé dans une émission de Cyril Hanouna en mai 2017.
 
 
 
 
  
Ukraine
A Kiev, une gay pride sous haute protection face à l'extrême droite
 

La police ukrainienne a arrêté dimanche 56 militants d'extrême droite qui tentaient par la force d'empêcher le départ de la Gay Pride à Kiev, qui a rassemblé environ 5.000 personnes sous forte protection policière.
 
 
 
 
  
Reportage
Le dangereux exil des trans fuyant la violence du Honduras
 

La transgenre Roxana Hernandez fuyait le Honduras mais son exil s'est terminé de manière abrupte, quand elle est morte dans un centre de détention aux Etats-Unis. Malgré le danger, son amie Francis, lassée de la discrimination dans son pays, veut effectuer le même périple.
 
 
 
 
  
Fiertés LGBT
20.000 personnes défilent à la gay pride de Lyon
 

"Festive" et "pacifique", la 23e marche des fiertés LGBTI de Lyon a rassemblé samedi 20.000 personnes - selon la police et les organisateurs - qui ont transité sans incidents dans le "Vieux-Lyon", siège de groupuscules d'extrême droite, une première depuis 2010.
 
 
 
 
  
Terrorisme
Un projet d'attentat anti-gays déjoué, deux hommes arrêtés
 

Deux hommes de 21 et 22 ans, soupçonnés de préparer un attentat homophobe au nom de l'idéologie du groupe Etat islamique, ont été mis en examen mardi par un juge antiterroriste et écroués.
 
 
 
 
  
Ukraine
Des ONG s'inquiètent d'une hausse des violences homophobes
 

Plusieurs organisations internationales de défense des droits de l'Homme ont uni leurs voix jeudi pour dénoncer une "recrudescence" des violences en Ukraine, notamment racistes ou homophobes, de la part de groupes radicaux d'extrême droite, accusant les autorités de les encourager par leur inaction.
 
 
   
  e-llico 
   

Voir la version classique du site