e-llico.com mobile
 
  
  Santé / VIH
 
 
 Anthony Fauci, médecin malgré lui au centre de la campagne américaine - Etats-Unis  
Etats-Unis
Anthony Fauci, médecin malgré lui au centre de la campagne américaine
 

CPionnier de la lutte contre le sida, coordinateur de la lutte anti-coronavirus et figure respectée aux Etats-Unis, le docteur Anthony Fauci a toujours veillé à se tenir à l'écart de la politique. Mais, avec le Covid-19 devenu le principal terrain de lutte des deux candidats à la Maison Blanche, voilà le médecin propulsé contre son gré dans l'arène électorale.

 
 
 
 

Depuis le début de la pandémie de Covid-19, la gauche américaine le chérit, la droite le critique, mais Donald Trump sait l'immunologue populaire. Alors son équipe de campagne a utilisé des propos de l'expert en maladies infectieuses pour faire croire qu'il louait la gestion de la crise par le président américain, à quelques semaines du scrutin du 3 novembre. Il n'en fallait pas moins pour Joe Biden, le candidat démocrate, pour assurer que lui président, il écouterait Anthony Fauci.

"C'est frustrant pour lui de se voir politiser quand il a passé (...) 40 ans à essayer d'éviter de faire de la politique", assure à Zeke Emanuel, le président du Département d'éthique médicale et de politique de la santé de l'Université de Pennsylvanie. Pourquoi les deux camps cherchent à obtenir le soutien du directeur de l'Institut national des maladies infectieuses ? "Intégrité et crédibilité, c'est aussi simple que cela", explique M. Emanuel. "L'homme est intègre, il dit ce qu'il sait de la science et donc il est crédible", garantit l'universitaire.

Depuis l'apparition du nouveau coronavirus, Anthony Fauci, 79 ans, célèbre dans le monde de l'infectiologie et de la lutte contre le sida avant la pandémie, n'a eu de cesse de rappeler la dangerosité du virus sans jamais critiquer de front Donald Trump qui, lui, n'a cessé de minimiser la menace, même après avoir contracté le Covid-19.

"Sorties de leur contexte" 

Dans le clip de campagne de Donald Trump, la narratrice affirme que "le président Trump s'est attaqué au virus frontalement, comme tout leader devrait le faire" avant qu'un extrait d'une interview d'Anthony Fauci ne soit joué. "Je ne peux pas imaginer que (...) qui que ce soit puisse faire plus", dit le médecin. Un extrait qui laisse penser qu'il loue l'action du président Trump. Mais ce clip de campagne a fait sortir le médecin de ses gonds.

"Les déclarations qui me sont attribuées sans ma permission par l'équipe de campagne du Parti républicain ont été sorties de leur contexte à partir d'un commentaire que j'ai fait il y a plusieurs mois concernant les efforts des autorités sanitaires fédérales", a expliqué l'immunologue. Et Anthony Fauci de rappeler sa neutralité : "En près de cinq décennies de service public, je n'ai jamais publiquement soutenu aucun candidat politique."

Sur CNN, le docteur Fauci a dit qu'il pensait que le clip devait être retiré. Mais les républicains maintiennent leur version des faits. "Les mots prononcés sont justes et proviennent directement de la bouche du docteur Fauci", a défendu Tim Murtaugh, directeur de la communication de l'équipe de campagne Trump.

"Dernier effort" 

Anthony Fauci a parfois dit du bien de la réponse des autorités américaines à la pandémie, et de la gestion par Donald Trump. Mais il a alerté ces derniers temps sur une recrudescence des cas de Covid-19 quand Donald Trump se félicitait du travail accompli.

Côté démocrate, Anthony Fauci fait aussi partie de la stratégie politique. Kamala Harris, la colistière de Joe Biden, a récemment affirmé qu'elle se ferait vacciner si Anthony Fauci le conseillait, pas si Donald Trump le recommandait. Après la diffusion du clip de campagne Trump, Joe Biden a sauté sur l'occasion pour critiquer son adversaire républicain. "Voici quelque chose que je ferais très différemment si j'étais président: j'écouterais vraiment les conseils et l'expertise du Dr Fauci, je ne l'attaquerais pas pour avoir dit la vérité", a tweeté le démocrate.

Cette séquence ne devrait pas avoir d'effets tangibles sur l'élection, la plupart des électeurs ayant déjà fait leur choix. Elle pourrait toutefois mettre en difficulté le président auprès des indécis. "Cela renforce l'idée que Trump n'est intéressé que par lui-même et son destin électoral, pas le pays en général, comme un leader devrait l'être", tance Todd Belt, professeur de sciences politiques à George Washington University.

Rédaction avec AFP

 

> PUBLICITE <


 
  
  L'Actu
 
 
  
Eglise catholique
Le pape François se dit en faveur de l'union civile pour les couples homosexuels
 

Le pape François a défendu mercredi très explicitement le droit des couples gays, "enfants de Dieu", de vivre au sein d'une "union civile" qui les protège légalement.
 
 
 
 
  
Lyon / Justice
Le blogueur Bassem Braïki condamné à 8 mois de prison avec sursis pour ses propos homophobes
 

Le tribunal correctionnel de Lyon a condamné, mardi 20 octobre, le blogueur Bassem Braïki à huit mois de prison avec sursis. En 2018, il avait tenu des propos homophobes dans une vidéo diffusée sur le réseau social Snapchat. 
 
 
 
 
  
Russie
La proposition de loi anti-mariage gay et anti-trans sur le point d'échouer au parlement
 

Le gouvernement russe a rejeté des amendements législatifs au code de la famille qui auraient non seulement interdit l’égalité du mariage et l’adoption entre personnes du même sexe (qui sont déjà interdites), mais auraient également affecté les personnes trans.
 
 
 
 
  
Grèce
Ouverture du procès sur le lynchage à mort d'un militant LGBT
 

Le procès sur la mort violente de Zacharias Kostopoulos, un militant LGBT grec, décédé à la suite de coups et blessures dans le centre d'Athènes, s'est ouvert mercredi, deux ans après ce qu'Amnesty international a qualifié de "lynchage".
 
 
 
 
  
Covid-19
Les bars gay réclament le droit d'ouvrir entre 6 et 21h dans les zones de couvre-feu
 

Le SNEG & Co, syndicat des lieux festifs et de la diversité, a adressé un recours gracieux au Premier ministre pour demander l’autorisation d’ouverture des débits de boissons (bars sans activité de restauration) entre 6h et 21h dans les zones de couvre-feu.
 
 
 
 
  
Allemagne
L'Etat va indemniser les militaires victimes de discrimination au sein de l'armée entre 1955 et 2000
 

Les organisations LGBT ont accueilli favorablement le projet de loi du ministère fédéral de la Défense allemand sur la réhabilitation et l'indemnisation des soldats victimes de discrimination en raison de leur homosexualité.
 
 
 
 
  
Etats-Unis / Présidentielle
Tiffany Trump promet un remède contre le sida et se trompe sur l'acronyme LGBT
 

Tiffany Trump, fille du président américain, s'est ridiculisée lors d'un discours chaotique à un rassemblement "Trump Pride" - peu fréquenté - censé mettre en valeur la poltique de son père envers les LGBT.
 
 
 
 
  
Turquie
Un groupe de 15 livreurs de kebab agresse 5 gays à Ankara
 

Un groupe de cinq amis marchait tranquillement dans les rues d'Ankara, en Turquie, lorsque des coursiers de restaurant les ont agressés et battus en les insultant.
 
 
 
 
  
Pays-Bas / Zoo
Deux pingouins gays volent un œuf à leurs voisinnes lesbiennes pour devenir pères
 

Deux pingouins mâles gays sont tellement déterminés à devenir pères qu'ils ont investi tout le nid et l'œuf d'un autre couple de pingouins. Sans grande chance de succès car ce couple s'avère être un couple lesbien. 
 
 
 
 
  
Nouvelle-Zélande
Dix pour cent des députés néo-zélandais sont LGBT dans le nouveau parlement
 

Après l'écrasante victoire électorale de la première ministre travailliste Jacinda Ardern, la Nouvelle-Zélande a le parlement le plus LGBT du monde.
 
 
   
  e-llico 
   

Voir la version classique du site