e-llico.com mobile
 
  
  Actus
 
 
 Après l'éducation, l'écriture inclusive interroge aussi les médias - Egalité / Langue  
Egalité / Langue
Après l'éducation, l'écriture inclusive interroge aussi les médias
 

Destinée à mettre sur un pied d'égalité linguistique les femmes et les hommes, l'écriture inclusive, qui agite le monde de l'éducation, questionne aussi certains médias.

 
 
 
 

Le site Slate (4 millions d'utilisateurs en octobre) a annoncé mardi qu'il appliquerait dans ses papiers, parmi les nombreuses propositions de l'écriture inclusive, la "règle de proximité", qui consiste à accorder les adjectifs avec le terme le plus rapproché, faisant fi du principe "le masculin l'emporte sur le féminin".

Le site préférera aussi employer des mots épicènes, dont la forme ne varie pas entre le masculin et le féminin (un.e élève, un.e membre).

Jusqu'à cette décision, seules des organisations (syndicats, associations, notamment LGBT) et des médias militants comme le site féminin Madmoizelle, la revue lesbienne Well well well ou la revue d'enquêtes sociales Z pratiquaient ces règles.

Individuellement, certaines journalistes doublaient d'elles-mêmes occasionnellement les mots ("enseignantes et enseignants").

Tests et réflexions

Depuis les années 1990 et la nomination d'Edith Cresson comme Premier ministre, le journal du soir a féminisé progressivement les noms de fonctions et de professions.

La question évolue et "l'important est d'en parler avec la rédaction", a déclaré à l'AFP son directeur Jérôme Fenoglio.

Le Monde va bientôt "tester" l'accord de proximité dans une édition de son supplément "Idées" consacré à ces questions, a-t-il indiqué.

La question devra faire l'objet d'une concertation élargie à tous les médias de service public, a pour sa part indiqué la direction du site franceinfo.

Une centaine de journalistes, en grande majorité des femmes, se sont réunies jeudi à Paris pour une table ronde organisée par le collectif féministe "Prenons la Une".

A une époque où la plupart des nouveaux journalistes sont des femmes, un passage au "langage inclusif" à l'écrit voire à l'oral, pourrait avoir de l'influence car les médias ont "un effet de légitimation et de contamination", estime Eliane Viennot, professeure de littérature, historienne, et figure de ce mouvement. "On est devant des luttes très concrètes pour arrêter la domination masculine", a-t-elle souligné.

Chez Madmoizelle, "ça fait cinq ans qu'on le fait et certains lecteurs n'ont rien remarqué", a affirmé sa rédactrice en chef Clémence Bodoc. Le site se "retient" cependant de l'utiliser dans les titres, "par souci de lisibilité".

"Pour l'heure, l'écriture inclusive, avec les difficultés de lisibilité qu'elle engendre, ne me paraît pas la meilleure piste pour donner aux femmes la visibilité qui leur revient", estime pour sa part Michèle Léridon, directrice de l'information à l'AFP, rappelant qu'une réflexion sur la place des femmes dans la production de l'agence (dépêches mais aussi photos, vidéos...) a été lancée.

Rebelles de la grammaire

De nombreux médias ne se posent pas la question mais d'autres s'y opposent totalement, esentiellement à droite.

Pour le rédacteur en chef du journal L'Opinion, Rémi Godeau, les défenseur.e.s de l'écriture inclusive "font fausse route": "Au prétexte du refus d'un symbole de domination d'un sexe sur l'autre, les rebelles de la grammaire valorisent la désobéissance", condamne-t-il dans une tribune parue jeudi à propos de professeurs qui défendent cette nouvelle règle.

La spécialiste de l'Education du Figaro Marie-Estelle Pech a quant à elle dénoncé une "manière incongrue d'écrire le français" et "une nouvelle concession à un féminisme militant", dans un article paru en octobre.

Ils sont en accord avec les institutions, qui restent réticentes à cette évolution du langage, malgré la publication en 2015 d'un guide pour une communication "sans stéréotype", par le Haut conseil à l'égalité entre les femmes et les hommes.

L'Académie française a qualifié l'écriture inclusive de "péril mortel" pour la langue française; la secrétaire d'Etat chargée de l'égalité entre les femmes et les hommes s'est elle montrée dubitative sur l'enseignement du point médian (les Français.e.s par exemple).

(Source AFP)


 
  
  L'Actu
 
 
  
Répression
Deux couples gay binationaux installés en Tunisie ont dû fuir le pays pour éviter la prison
 

Deux ressortissants français gays et leurs compagnons étrangers, propriétaires d'un hôtel à Carthage, ont dû quitter en toute hâte la Tunisie afin de ne pas y être arrêtés pour homosexualité.
 
 
 
 
  
JO Pyeongchang
Le baiser historique de Gus Kenworthy avec son petit ami retransmis dans le monde entier
 

Le skieur accrobatique Gus Kenworthy a perdu sa dernière prestation des Jeux olympiques d'hiver de 2018, mais son baiser avec son petit ami Matthew Wilkas a provoqué une vague d'acclamations et de célébrations sur les médias sociaux.
 
 
 
 
  
Enquête américaine
13% des homosexuels ont des rapports sexuels anaux tous les jours
 

13% des homosexuels ont des rapports sexuels anaux tous les jours, mais si la plupart pratiquent ce type de rapport sexuel, beaucoup ne le font pas si souvent.
 
 
 
 
  
Burberry
Vibrant hommage à la communauté LGBTQ pour le dernier défilé de Christopher Bailey
 

Trench, casquettes de base-ball et drapeaux arc-en-ciel: pour son tout dernier défilé chez Burberry, Christopher Bailey a convoqué samedi à Londres les grands classiques de la marque britannique et rendu un vibrant hommage à la communautés LGBTQ.
 
 
 
 
  
Etats-Unis / JO Pyeongchang
Un second champion olympique gay veut boycotter la réception à la Maison Blanche
 

Un deuxième sportif olympique gay américain a a annoncé qu'il boycotterait la réception son l'équipe à la Maison Blanche en signe de protestation contre la politique de l'administration Trump-Pence envers les personnes LGBT.
 
 
 
 
  
Toronto
Le présumé serial killer de gays avait été Père Noël dans un centre commercial
 

Le jardinier canadien accusé du meurtre de plusieurs hommes - désormais au moins cinq, selon la police - a été Père Noël dans un centre commercial.  
 
 
 
 
  
Droits humains
Un journaliste gay quitte la Russie pour l'Allemagne après six mois de rétention
 

Un journaliste homosexuel du média indépendant russe Novaïa Gazeta menacé d'expulsion vers l'Ouzbékistan, où il dit avoir été torturé, a quitté jeudi la Russie vers l'Allemagne après plus de six mois en rétention, selon son rédacteur en chef.
 
 
 
 
  
Russie
Les tribunaux retirent ses enfants à une femme soupçonnée de vouloir faire une transition de genre
 

Les tribunaux russes ont retiré ses enfants à une femme accusée d'être un homme trans engagée dans une relation de même sexe.
 
 
 
 
  
Initiative
Sept députés des outre-mer signent une tribune contre l'homophobie
 

Sept députés des outre-mer, dont l'ex-ministre Ericka Bareigts, signent mercredi une tribune contre l'homophobie, qualifiée d'"excellente initiative" par la ministre des Outre-mer Annick Girardin.
 
 
 
 
  
Etats-Unis / JO Pyeongchang
Whoopi Goldberg compare le vice-président américain à un nazi pour ses positions homophobes
 

L'actrice américaine Whoopi Goldberg a comparé le vice-président à un nazi dans l'émission "The View" en raison des positions de ce dernier envers les homosexuels. Elle a soutenu les critiques des athlètes gay des JO d'hiver à son encontre.
 
 
   
  e-llico 
   

Voir la version classique du site

  
 Annonce