e-llico.com mobile
 
  
  Santé / VIH
 
 
 Avancée dans la prévention, une injection tous les deux mois s'avère efficace - VIH / PrEP 
VIH / PrEP
Avancée dans la prévention, une injection tous les deux mois s'avère efficace
 

L'injection d'un médicament appelé cabotegravir toutes les huit semaines permet de prévenir la contamination par le virus du sida, le VIH, encore plus efficacement que les comprimés quotidiens de PrEP qui ont déjà révolutionné la prévention contre le virus, ont annoncé lundi les Instituts américains de santé (NIH).

 
 
 
 

Les NIH ont communiqué les résultats préliminaires d'un grand essai clinique lancé il y a plus de trois ans dans sept pays dont les Etats-Unis, le Brésil, la Thaïlande et l'Afrique du Sud, auprès d'hommes ayant des relations sexuelles avec des hommes ainsi que de femmes transgenres, la plupart de moins de 30 ans. Ce sont les groupes les plus à risque de l'épidémie de VIH. Un autre essai est en cours sur les femmes.

Actuellement, le seul médicament préventif homologué est un comprimé baptisé PrEP, pour prophylaxie pré-exposition, des marques Truvada et Descovy aux Etats-Unis. Les personnes n'ayant pas le VIH doivent le prendre tous les jours, et voient leur risque d'être infectées lors de rapports non protégés réduit de 99%, selon les Centres de prévention des maladies américains (CDC). Mais la nécessité de prise quotidienne est considérée comme un obstacle possible, d'où les recherches sur une méthode moins contraignante.

Les résultats dévoilés lundi se fondent sur le suivi de plus de 4.500 personnes. La moitié a reçu l'injection tous les deux mois du médicament cabotegravir (avec des comprimés placebo de PrEP), et l'autre moitié recevait une injection placebo (et de vraies pilules PrEP). Tous les participants étaient donc traités par une méthode ou une autre.

50 participants ont tout de même été contaminés par le VIH dans la période, mais de façon inégale: 12 dans le groupe cabotegravir, et 38 dans le groupe Truvada.

Cela se traduit par une efficacité de l'injection supérieure de 69% à celle du Truvada, pourtant déjà considéré comme un pilier des politiques de prévention, notamment aux Etats-Unis où au moins 200.000 personnes à risque le prennent, selon le laboratoire Gilead.

Devant ces résultats très positifs, les responsables de l'essai clinique ont mis fin prématurément à l'essai en aveugle afin que tous les participants puissent bénéficier de la méthode la plus efficace, l'injection.

"Nous sommes très satisfaits des résultats, non seulement en raison de la forte efficacité du cabotegravir, mais aussi car nous avons démontré la haute efficacité dans une étude qui représente de façon adéquate les populations les plus démesurément frappées par le VIH: les MSM (hommes ayant des relations sexuelles avec des hommes) noirs aux Etats-Unis, les jeunes MSM partout dans le monde, les femmes transgenres", a déclaré Kimberly Smith, directrice de la recherche et du développement chez ViiV Healthcare (groupe GSK).

Rédaction avec AFP

 

> PUBLICITE <


 
  
  L'Actu
 
 
  
PMA pour toutes
45 députés réclament le retour du projet de loi sur la PMA à l'Assemblée
 

Quarante-cinq députés de tous bords, ainsi que des personnalités et associations, plaident pour un retour en septembre à l’Assemblée du projet de loi bioéthique ouvrant la PMA à toutes les femmes car il y a "urgence", dans une tribune au Journal du Dimanche du 31 mai.
 
 
 
 
  
Pédophilie
Dans l'affaire Preynat, l'Église ouvre la voie à une indemnisation des victimes
 

Le tribunal ecclésiastique de Lyon a ouvert la voie à l’indemnisation d’une vingtaine de victimes de l’ex-prêtre Bernard Preynat, condamné en mars pour agressions sexuelles sur mineurs, a-t-on appris ce samedi 30 mai auprès du diocèse de Lyon.
 
 
 
 
  
Etats-Unis
Mort de Larry Kramer, militant homosexuel et pionnier de la lutte contre le sida
 

Larry Kramer, militant homosexuel et pionnier de la lutte contre le sida au travers de l'organisation Act Up, est mort mercredi à New York à l'âge de 84 ans.
 
 
 
 
  
Patinage artistique
S'exposer sert la cause homosexuelle, estime Guillaume Cizeron
 

Guillaume Cizeron, vice-champion olympique 2018 de danse sur glace avec Gabriella Papadakis, estime que "s'exposer sert la cause" homosexuelle, dans un entretien au magazine Têtu publié mardi, quelques jours après avoir posté une photo de lui et de son compagnon sur les réseaux sociaux.
 
 
 
 
  
Pologne
Un couple gay distribue des masques arc-en-ciel dans les zones sans LGBT
 

Un couple homosexuel polonais s'est rendu dans les tristes "zones sans LGBT" du pays pour lutter contre l'homophobie et le Covid 19 en distribuant des masques arc-en-ciel. Un moyen de faire progresser la tolérance dans une population lagement homophobe. 
 
 
 
 
  
Irlande / Covid 19
Polémique après des images du Premier ministre gay avec des amis dans un parc de Dublin
 

Des images et des vidéos diffusées sur les réseaux sociaux montrant le Premier ministre irlandais Leo Varadkar torse nu avec son compagnon et des amis dans le Phoenix Park à Dublin ont suscité une vague de critiques alors que l'Irlande déconseille officiellement ce type de sortie.
 
 
 
 
  
Maroc
Un journaliste placé en détention pour agression sexuelle sur un jeune homme
 

La justice marocaine a placé lundi en détention préventive le rédacteur en chef du quotidien indépendant Akhbar al-Yaoum, Soulaimane Raissouni, soupçonné d'agression sexuelle, a-t-on appris auprès de son avocat.
 
 
 
 
  
Amériques
Le Costa Rica légalise le mariage gay, une première en Amérique centrale
 

Le Costa Rica est désormais le huitième pays du continent américain à légaliser le mariage gay, le premier en Amérique centrale et le 29e dans le monde.
 
 
 
 
  
Municipales
Marie Cau, élue dans le Nord, devient la première maire transgenre en France
 

"Ce qui est étonnant, c'est que ce soit étonnant !", sourit Marie Cau, devenue samedi, à Tilloy-lez-Marchiennes (Nord), la première maire transgenre en France. Largement élue, "d'abord sur un programme", elle entend "réveiller le village" en développant écologie et lien social.
 
 
 
 
  
Tchétchénie
Le tyran anti-gay Kadyrov hospitalisé pour de graves symptômes de coronavirus
 

Ramzan Kadyrov, le tyran tchétchène qui a organisé des purges violentes et criminelles contre les homosexuels de sa région, membre de la Fédération de Russie, aurait été hospitalisé pour de graves symptômes de coronavirus.
 
 
   
  e-llico 
   

Voir la version classique du site