e-llico.com mobile
 
  
  Actus
 
 
 Barack Obama regrette d'avoir traité des gens de <I>pédés</I> dans son adolescence - Mémoires  
Mémoires
Barack Obama regrette d'avoir traité des gens de pédés dans son adolescence
 

Dans son livre de mémoires qui vient de paraître, Barack Obama reconnaît qu'il traitait les gens de "pédés" à l'adolescence et affirme qu'il se sent "profondément honteux" de ce passé.

 
 
 
 

L'ancien président américain fait la révélation sur son passé homophobe dans le premier volume de ses mémoires, "Une terre promise", qui a été publié mercredi.

Dans le livre, Barack Obama parle avec franchise des perceptions    péjoratives qu'il avait à l'égard des personnes LGBT dans les années précédant son entrée en politique, admettant que "ses attitudes envers les gays, les lesbiennes et les transgenres n'avaient pas toujours été particulièrement éclairées".

Barack Obama révèle qu'il avait une tante lesbienne et "regrette" l'homophobie chez les adolescents. "J'ai grandi dans les années 70, une époque où la vie des personnes LGBTQ était beaucoup moins visible pour les personnes en dehors de la communauté, de sorte que la tante Arlene s'est sentie obligée de présenter sa partenaire de 20 ans comme 'son amie proche Marge' chaque fois qu'elle nous rendait visite à Hawaï".

"Et comme beaucoup d’adolescents au cours de ces années, mes amis et moi nous adressions parfois des mots comme 'pédé' ou 'gay' comme des tentatives insensées pour fortifier notre masculinité et cacher nos insécurités", admet-il.

"Une fois que je suis arrivé à l'université et que je suis devenu ami avec des camarades et des professeurs qui étaient ouvertement homosexuels, j'ai réalisé la discrimination et la haine manifestes auxquelles ils étaient soumis, ainsi que la solitude et le doute de soi que la culture dominante leur imposait. J'ai eu honte de mon comportement passé - et j'ai appris à faire mieux", poursuit l'ancien président.

"Avec l'avortement, les armes et tout ce qui a rapport avec les sujets raciaux, les droits des personnes LGBTQ et l'accueil des migrants a été au coeur de la bataille culturelle américaine pendant des décennies. Notamment parce que cela pose une question fondamentale pour notre démocratie : est-ce que nous considérons que ces personnes appartiennent véritablement à la famille américaine ? Est-ce qu'ils méritent les même droits, le même respect et les mêmes égards que nous avons pour nous-même ?", s'interroge encore l'ancien président.

Arrivé au pouvoir, Barack Obama a mis en oeuvre ses perceptions désormais évoluées en faveur des personnes LGBT tant que président, abrogeant l'interdiction des soldats ouvertement homosexuels dans l'armée américaine, utilisant les pouvoirs exécutifs pour mettre en place des protections de non-discrimination des personnes LGBT au niveau fédéral, adoptant une loi fédérale sur les crimes haineux d'homosexuels.

L'assassinat de Matthew Shepard et la nomination de deux juges pro-LGBT à la Cour suprême ont par aielleurs contribué à faire pencher la balance en faveur de l'égalité du mariage.

 

> PUBLICITE <


 
  
  L'Actu
 
 
  
Croatie
Un tribunal ouvre la voie à l'adoption par des couples gay dans un jugement historique
 

Les défenseurs des droits des homosexuels en Croatie ont salué jeudi un jugement "historique" rendu par un tribunal local censé ouvrir la voie à l'adoption d'enfants par les couples gay dans ce pays conservateur à majorité catholique.
 
 
 
 
  
Europe
Strasbourg se déclare zone de liberté LGBTI en réaction aux zones anti-LGBT en Pologne
 

Le conseil municipal de Strasbourg a déclaré la capitale alsacienne "ville de liberté pour les personnes LGBTI +" et s’engage à promouvoir l’égalité des droits, par une motion adoptée à l’unanimité. Un voeu comparable est proposé à Paris.
 
 
 
 
  
Mort d'Arthur Noyer
Le témoignage fragile mais embarrassant d'un ancien codétenu de Nordahl Lelandais
 

Un ancien codétenu de Nordahl Lelandais a livré jeudi un témoignage accablant pour Nordahl Lelandais au quatrième jour de son procès pour le meurtre d'Arthur Noyer, mais la variation de ses déclarations ont fait douter les magistrats.
 
 
 
 
  
Paris
Une Marche des fiertés sans chars le 26 juin prochain
 

L'Inter-LGBT annonce que la Marche des fiertés 2021 aura lieu le samedi 26 juin à Paris. Mais du fait de la crise sanitaire, le traditionnel défilé se fera sans les chars et la sonorisation qui constituent son animation et une grande part de son attractivité pour le public. 
 
 
 
 
  
PMA pour toutes
Olivier Véran assure qu'une entrée en vigueur interviendra dès cet été
 

"La lecture définitive du texte arrive au Parlement dans les deux chambres ce printemps", a affirmé le ministre de la Santé, qui promet une entrée en vigueur de la PMA pour toutes dès cet été.
 
 
 
 
  
Assises de Chambéry
A son procès, Nordahl Lelandais s'excuse mais frustre les parties civiles
 

"Désolé Arthur": lors de son audition libre sur la nuit des faits mardi, Nordahl Lelandais s'est adressé directement, retenant ses larmes, au portrait posé aux pieds des proches d'Arthur Noyer, qu'il a de nouveau reconnu avoir battu à mort.
 
 
 
 
  
Amiens
La justice confisque le téléphone d'un collégien pour des menaces homophobes en ligne
 

La justice a récemment confisqué le téléphone d'un collégien amiénois de 13 ans, qui avait proféré des menaces à caractère homophobe sur les réseaux sociaux à l'encontre d'un autre adolescent, a indiqué mardi le procureur, qualifiant cette mesure de "pédagogique".
 
 
 
 
  
Une première en Israël
Une arbitre de football transgenre
 

Sapir Berman est devenue lundi soir la première arbitre de football transgenre du championnat israélien en arbitrant son premier match sous sa nouvelle identité.
 
 
 
 
  
Italie
Un rappeur gay-friendly accuse la Rai de censure
 

Le célèbre rappeur italien gay-friendly Fedez accuse la Rai de l'avoir censuré, déclenchant une vive polémique autour du groupe audiovisuel public.
 
 
 
 
  
Assises de Chambéry
Nordahl Lelandais jugé pour la mort d'Arthur Noyer
 

La première journée du procès de Nordahl Lelandais à Chambéry s'est achevée lundi soir sur les mots de l'accusé assurant à sa mère qu'il dirait la vérité sur la mort d'Arthur Noyer, pour laquelle il réfute toute volonté de tuer, comme dans l'affaire de la petite Maëlys.
 
 
   
  e-llico 
   

Voir la version classique du site