e-llico.com mobile
 
  
  Culture / Médias
 
 
 Catherine Cusset lauréate du prix Anaïs Nin pour son roman <I>Vie de David Hockney</I>  - Littérature  
Littérature
Catherine Cusset lauréate du prix Anaïs Nin pour son roman Vie de David Hockney
 

La romancière Catherine Cusset a obtenu lundi le prix Anaïs Nin pour son roman "Vie de David Hockney" (Gallimard), livre hommage au célèbre peintre britannique autant qu'à la liberté d'aimer et de créer.

 
 
 
 

La lauréate a été choisie au troisième tour de scrutin par 9 voix contre 4 à "Fugitive parce que reine" (Gallimard) de Violaine Huisman. Le prix devait lui être remis en soirée au cours d'une cérémonie au Théâtre de l'Europe à Paris.

Fondé par les romancières Nelly Alard et Capucine Motte, le prix Anaïs Nin est le seul prix littéraire français orienté vers le monde anglo-saxon. Son lauréat se voit offrir au choix un chèque de 3.000 euros ou la traduction en anglais de son ouvrage.

Le prix, fondé en 2015, récompense une oeuvre "qui se distingue par une voix et une sensibilité singulières, l'originalité de son imaginaire et une audace face à l'ordre moral".

Le jury est constitué d'auteurs français (dont David Foenkinos et Karine Tuil) mais aussi d'agents littéraires britanniques et américains. En librairie depuis le 11 janvier, "Vie de David Hockney" s'intéresse à la vie du célèbre peintre britannique, aujourd'hui âgé de 80 ans, qui, rappelle Catherine Cusset, "a dû se battre pour devenir un artiste".

Sous la plume de la romancière, ce livre à mi-chemin du roman et de la biographie, dresse un portrait intime d'une des figures majeures de l'hyperréalisme.

David Hockney, que Catherine Cusset n'a pas rencontré, a traversé les années sida et secoué le monde de l'art avec une vitalité et une liberté que n'ont entamées ni les chagrins amoureux, ni la maladie, ni les conflits, ni le deuil.

"Tous les faits sont vrais", assure la romancière qui reconnaît avoir inventé en revanche les sentiments, les pensées, les dialogues prêtés au créateur de "A Bigger Splash". "J'espère que l'artiste y verra un hommage", a-t-elle souhaité. "Il est étrange de s'emparer de la vie de quelqu'un de vivant pour en faire un roman. Mais c'est plutôt lui qui s'est emparé de moi", a-t-elle assuré.

Catherine Cusset, 54 ans, qui réside à New York, est l'auteure d'une quinzaine de romans dont "Le problème avec Jane", finaliste du prix Médicis en 1999, "Un brillant avenir" (Goncourt des lycéens 2008) et, plus récemment, "L'autre qu'on adorait". 

(Source AFP)


 
  
  L'Actu
 
 
  
Adoption
Le département de Seine-maritime soupçonné de discrimination envers les couples homosexuels
 

Le conseil départemental de Seine-maritime est soupçonné de discrimination envers les couples homosexuels dans l'attribution des adoptions d'enfants, après des propos d'une responsable de service sur France Bleu Normandie, "fermement" condamnés par le président UDI de la collectivité.
 
 
 
 
  
Marketing
Un visuel gay-friendly sur des bouteilles d'Evian fait bondir les anti-LGBT
 

Un dessin représentant un couple d’hommes se tenant par la main apposé sur les bouteilles d'Evian suscite de vives réactions homophobes sur les réseaux sociaux.
 
 
 
 
  
Grande-Bretagne
Premier mariage gay au sein de la famille royale d'Angleterre
 

Un cousin de la reine d'Angleterre va épouser son compagnon. Ce mariage de même sexe sera le premier au sein de la famille royale britannique.
 
 
 
 
  
Associations
GayLib se rallie au Mouvement radical
 

Après l'UMP et l'UDI, GayLib rejont les radicaux. 
 
 
 
 
  
Télé / C8
Le Conseil d'Etat confirme la sanction contre le canular homophobe de Cyril Hanouna
 

Le Conseil d'Etat a confirmé la sanction de 3 millions d'euros prononcée en juillet dernier après la canular homophobe diffusé dans une émission de Cyril Hanouna en mai 2017.
 
 
 
 
  
Ukraine
A Kiev, une gay pride sous haute protection face à l'extrême droite
 

La police ukrainienne a arrêté dimanche 56 militants d'extrême droite qui tentaient par la force d'empêcher le départ de la Gay Pride à Kiev, qui a rassemblé environ 5.000 personnes sous forte protection policière.
 
 
 
 
  
Reportage
Le dangereux exil des trans fuyant la violence du Honduras
 

La transgenre Roxana Hernandez fuyait le Honduras mais son exil s'est terminé de manière abrupte, quand elle est morte dans un centre de détention aux Etats-Unis. Malgré le danger, son amie Francis, lassée de la discrimination dans son pays, veut effectuer le même périple.
 
 
 
 
  
Fiertés LGBT
20.000 personnes défilent à la gay pride de Lyon
 

"Festive" et "pacifique", la 23e marche des fiertés LGBTI de Lyon a rassemblé samedi 20.000 personnes - selon la police et les organisateurs - qui ont transité sans incidents dans le "Vieux-Lyon", siège de groupuscules d'extrême droite, une première depuis 2010.
 
 
 
 
  
Terrorisme
Un projet d'attentat anti-gays déjoué, deux hommes arrêtés
 

Deux hommes de 21 et 22 ans, soupçonnés de préparer un attentat homophobe au nom de l'idéologie du groupe Etat islamique, ont été mis en examen mardi par un juge antiterroriste et écroués.
 
 
 
 
  
Ukraine
Des ONG s'inquiètent d'une hausse des violences homophobes
 

Plusieurs organisations internationales de défense des droits de l'Homme ont uni leurs voix jeudi pour dénoncer une "recrudescence" des violences en Ukraine, notamment racistes ou homophobes, de la part de groupes radicaux d'extrême droite, accusant les autorités de les encourager par leur inaction.
 
 
   
  e-llico 
   

Voir la version classique du site