e-llico.com mobile
 
  
  Actus
 
 
 Cinq mois avec sursis pour l'agresseur d'un responsable associatif LGBT - Justice   
Justice
Cinq mois avec sursis pour l'agresseur d'un responsable associatif LGBT
 

Un homme de 47 ans a été condamné vendredi 8 janvier à cinq mois de prison avec sursis probatoire pour avoir agressé en pleine rue le secrétaire général de l'association Stop Homophobie en 2019 à Paris.

 
 
 
 

Le tribunal correctionnel a reconnu cet homme coupable de violences en raison de l'orientation sexuelle et d'injures homophobes, mais l'a relaxé pour l'infraction d'outrage sexiste.

Le prévenu avait comparu le 4 décembre pour avoir pris à partie Terrence Katchadourian en avril 2019 alors qu'il promenait son chien avec un ami dans le XVe arrondissement de Paris, le traitant de"tarlouze" et de "PD", avant de lui asséner un coup de poing au visage. Il était aussi poursuivi pour avoir, en septembre 2019 et dans le même quartier, à nouveau injurié la victime en utilisant des termes homophobes, paraissant "ivre" selon un témoin.

Cet homme, voisin des locaux de l'association, croisait régulièrement le responsable associatif. Il aurait changé de comportement après la diffusion d'un reportage d'Envoyé Spécial dans lequel la victime était filmée dans son rôle de responsable associatif LGBT. Le prévenu avait reconnu des insultes homophobes pendant son audition avant de changer de version et de nier toute violence.

Dans les deux dossiers, des témoins ont corroboré les accusations du plaignant. Le tribunal a suivi les réquisitions du parquet sur la peine, associant le sursis probatoire à une obligation de soins, de travail et d'une interdiction de paraître à l'adresse de l'association.

Son avocate a indiqué se réserver la possibilité de faire appel. "La justice a compris un des enjeux de ce procès qui est que, dans le cas d'une homophobie de voisinage, il est important d'avoir une injonction de ne pas s'approcher de la victime", a réagi l'avocat du militant, Me Étienne Deshoulières.

À l’époque des faits, plusieurs personnalités politiques dont Marlène Schiappa, alors secrétaire d'État à l'Égalité femmes-hommes, la maire de Paris Anne Hidalgo et le député LREM de Paris Benjamin Griveaux avaient apporté leur soutien face à cette agression homophobe.

Rédaction avec AFP

 

> PUBLICITE <


 
  
  L'Actu
 
 
  
Histoire
Macron, d'accord avec la famille de Rimbaud, carte l'entre du pote au Panthon
 

Emmanuel Macron écarte l'idée de faire entrer Arthur Rimbaud au Panthéon, suivant en cela la volonté des descendants du poète, malgré une pétition en ce sens au nom, notamment, de la reconnaissance de l'homophobie dont le poète a été victime.
 
 
 
 
  
Core-du-Sud
Sexiste, homophobe, anti-handicaps... un chatbot draille
 

Un très populaire chatbot sud-coréen, un robot conversationnel permettant aux internautes de papoter avec ce qui serait une étudiante de 20 ans, a été désactivé cette semaine après avoir tenu des propos sexistes, homophobes et irrespectueux vis-à-vis des handicapés.
 
 
 
 
  
Rouen
6 ans de prison ferme contre un homme accus d'agression homophobe
 

Six ans de prison ferme ont été prononcés contre un homme accusé d'avoir violemment agressé un homosexuel en 2018 à Rouen, mercredi lors de l'audience devant la cour criminelle de Seine-Maritime.
 
 
 
 
  
Pologne
Trois militantes polonaises juges pour avoir aurol la Vierge d'un arc-en-ciel
 

Le procès de trois militantes des droits des homosexuels, accusées d'avoir offensé les sentiments religieux en collant des affiches de la Vierge Marie auréolée d'un arc-en-ciel, a commencé mercredi devant une cour de justice polonaise.
 
 
 
 
  
Projet de loi biothique / PMA
Mobilisation des associations avant la seconde lecture au Snat
 

Avant la discussion du projet de loi bioéthique en seconde lecture au Sénat, plusieurs associations LGBT se mobilisent pour défendre certaines revendications absentes du texte. 
 
 
 
 
  
Genre / Transidentit
Des professeurs face leurs lves
 

Depuis des années, de nombreux profs le disent : ils sont "en première ligne". En première ligne et parfois démunis, dans leur salle de classe, face à leurs élèves. L'AFP a interrogé des professeurs de collège, sur les notions d'homophobie, de genre et de transidentité.
 
 
 
 
  
Lutte contre l'homophobie
Frdric Potier quitte ses fonctions la tte de la Dilcrah
 

Après trois années à la tête de la Dilcrah, la délégation interministérielle en charge de la lutte contre l'homophobie, Frédéric Potier s'apprête à quitter ses fonctions.   
 
 
 
 
  
Europe
Un eurodput lituanien somm de s'excuser aprs des propos homophobes
 

L'eurodéputé lituanien Viktor Uspaskich s'est vu intimer l'ordre de présenter des excuses pour des propos anti-LGBT sous peine d'être expulsé de son groupe politique.  
 
 
 
 
  
Rseaux sociaux
Non, Barbie n'a pas de petite amie
 

Malgré un tweet viral sur la toile l'affirmant, Barbie n'a malheureusement pas de petite amie et n'est pas membre de la communauté LGBT.
 
 
 
 
  
Rfugis
A Paris, une colocation pour des lesbiennes exiles en errance
 

"Vous avez vu la vue?": tout sourire dans son sweat blanc à capuche, "Fatou" montre à travers la fenêtre le Sacré Coeur illuminé dans la nuit, visible depuis l'"Escale", une colocation pour lesbiennes exilées en errance.
 
 
   
  e-llico 
   

Voir la version classique du site