e-llico.com mobile
 
  
  Actus
 
 
 Contre la doctrine du Vatican, le drapeau arc-en-ciel au fronton d'églises autrichiennes - Autriche  
Autriche
Contre la doctrine du Vatican, le drapeau arc-en-ciel au fronton d'églises autrichiennes
 

Ils ont fleuri ces dernières semaines au fronton d'églises autrichiennes: des drapeaux arc-en-ciel s'épanouissent pour Pâques dans le pays alpin de tradition catholique, afin de protester contre l'interdiction de bénir les unions entre homosexuels.

 
 
 
 

Le document publié mi-mars par la Congrégation pour la doctrine de la foi, puissante institution du Vatican, a suscité de nombreuses réactions chez les prêtres. "Dieu n'arrête jamais de bénir chacun de ses fils (...). Mais il ne peut bénir le péché", écrivait ce texte, rappelant la doctrine classique de l'Eglise. Erich Baldauf, de la paroisse de Hard aux confins ouest de l'Autriche, fait partie de ceux qui n'ont pas apprécié le message.

Il a donc décidé de déployer un emblème arc-en-ciel en solidarité avec la communauté LGBT, comme des centaines d'autres membres d'un mouvement réformiste appelé "L'Initiative des prêtres". "Nous voulions montrer que nous n'approuvons pas cette position d'un autre temps", explique-t-il à l'AFP. Peu après, il fut "choqué et affligé" de découvrir le drapeau brûlé. Dans la même province de Vorarlberg, un autre a subi le même sort et un autre a été subtilisé.

Un "non" profondément blessant

Des incidents qui ne sauraient toutefois refléter l'opinion des Autrichiens, dans leur grande majorité hostiles à la récente prise de position du Vatican (64%), selon un sondage diffusé la semaine dernière. Seuls 13% disent l'accepter, dans un pays qui autorise le mariage entre personnes de même sexe depuis 2019. "Je n'arrive pas à comprendre qu'on puisse bénir des motos ou des casernes de pompiers mais pas deux personnes amoureuses", a réagi dans la presse Stefan Asböck, un fidèle homosexuel.

L'Eglise catholique compte près de 5 millions de fidèles en Autriche, pour 8,9 millions d'habitants. Un chiffre élevé mais en net déclin comparé à l'après-guerre - quand 90% de la population revendiquait son appartenance à cette religion -, sur fond de décalage entre l'évolution des moeurs et la doctrine catholique.

Pour l'influent archevêque de Vienne Christoph Schönborn, lui aussi monté au créneau, le Vatican a envoyé là un très mauvais signal. "Le message transmis au monde entier à travers les médias est un 'non' pur et simple, un 'non' à la bénédiction (pour les personnes de même sexe), ce qui blesse de nombreux personnes au plus profond de leur être", a-t-il déploré dans un entretien au journal catholique Der Sonntag, se disant "mécontent".

Autre figure emblématique du catholicisme à Vienne, le prêtre de la cathédrale Saint-Etienne a tenu des propos encore plus forts. "Si j'avais pour mission de causer le plus de dommages possibles à l'Eglise en deux pages de texte, j'écrirais exactement le type de lettre rédigée par la Congrégation", a-t-il asséné dans le magazine Falter. Cette déclaration a "totalement raté son objectif" de "défense des sacrements du mariage", selon l'ecclésiastique. Et de souligner qu'aucun des couples hétérosexuels qu'il marie "ne se sent déprécié" parce qu'il bénit des couples de gays et de lesbiennes.

Hashtag "désobéissance" 

La "rébellion" d'une partie du clergé autrichien a trouvé un écho dans l'Allemagne voisine, au moment même où l'Eglise catholique est engagée dans un synode visant à la réformer et à la mettre davantage en phase avec les évolutions de la société. Des prêtres ont porté le débat sur les réseaux sociaux sous le hashtag "désobéissance pastorale" et une pétition a été lancée, signée par des milliers d'entre eux.

Si des figures conservatrices ont apporté leur soutien à Rome, d'autres, comme le président de l'Assemblée des évêques Georg Bätzing, ont accusé la Congrégation d'avoir voulu étouffer "les réflexions théologiques en cours dans de nombreuses Eglises dans le monde".

Le clergé germanique a "une tradition très particulière d'indépendance" vis-à-vis de la hiérarchie catholique, fait remarquer Bernd Hagenkord, Jésuite qui était auparavant chargé de la section allemande de Radio Vatican.

Dans la commune de Hard, la paroisse a laissé quelques jours à la vue de tous le drapeau réduit en lambeaux par le feu. "Cela faisait l'effet d'une croix", témoigne Erich Baldauf. Mais juste à temps pour Vendredi Saint, un nouvel insigne arc-en-ciel flottait fièrement sur le parvis de l'église, en signe de bienvenue pour tous les paroissiens en ce week-end de Pâques.

Rédaction avec AFP


> PUBLICITE <


 
  
  L'Actu
 
 
  
Croatie
Un tribunal ouvre la voie à l'adoption par des couples gay dans un jugement historique
 

Les défenseurs des droits des homosexuels en Croatie ont salué jeudi un jugement "historique" rendu par un tribunal local censé ouvrir la voie à l'adoption d'enfants par les couples gay dans ce pays conservateur à majorité catholique.
 
 
 
 
  
Europe
Strasbourg se déclare zone de liberté LGBTI en réaction aux zones anti-LGBT en Pologne
 

Le conseil municipal de Strasbourg a déclaré la capitale alsacienne "ville de liberté pour les personnes LGBTI +" et s’engage à promouvoir l’égalité des droits, par une motion adoptée à l’unanimité. Un voeu comparable est proposé à Paris.
 
 
 
 
  
Mort d'Arthur Noyer
Le témoignage fragile mais embarrassant d'un ancien codétenu de Nordahl Lelandais
 

Un ancien codétenu de Nordahl Lelandais a livré jeudi un témoignage accablant pour Nordahl Lelandais au quatrième jour de son procès pour le meurtre d'Arthur Noyer, mais la variation de ses déclarations ont fait douter les magistrats.
 
 
 
 
  
Paris
Une Marche des fiertés sans chars le 26 juin prochain
 

L'Inter-LGBT annonce que la Marche des fiertés 2021 aura lieu le samedi 26 juin à Paris. Mais du fait de la crise sanitaire, le traditionnel défilé se fera sans les chars et la sonorisation qui constituent son animation et une grande part de son attractivité pour le public. 
 
 
 
 
  
PMA pour toutes
Olivier Véran assure qu'une entrée en vigueur interviendra dès cet été
 

"La lecture définitive du texte arrive au Parlement dans les deux chambres ce printemps", a affirmé le ministre de la Santé, qui promet une entrée en vigueur de la PMA pour toutes dès cet été.
 
 
 
 
  
Assises de Chambéry
A son procès, Nordahl Lelandais s'excuse mais frustre les parties civiles
 

"Désolé Arthur": lors de son audition libre sur la nuit des faits mardi, Nordahl Lelandais s'est adressé directement, retenant ses larmes, au portrait posé aux pieds des proches d'Arthur Noyer, qu'il a de nouveau reconnu avoir battu à mort.
 
 
 
 
  
Amiens
La justice confisque le téléphone d'un collégien pour des menaces homophobes en ligne
 

La justice a récemment confisqué le téléphone d'un collégien amiénois de 13 ans, qui avait proféré des menaces à caractère homophobe sur les réseaux sociaux à l'encontre d'un autre adolescent, a indiqué mardi le procureur, qualifiant cette mesure de "pédagogique".
 
 
 
 
  
Une première en Israël
Une arbitre de football transgenre
 

Sapir Berman est devenue lundi soir la première arbitre de football transgenre du championnat israélien en arbitrant son premier match sous sa nouvelle identité.
 
 
 
 
  
Italie
Un rappeur gay-friendly accuse la Rai de censure
 

Le célèbre rappeur italien gay-friendly Fedez accuse la Rai de l'avoir censuré, déclenchant une vive polémique autour du groupe audiovisuel public.
 
 
 
 
  
Assises de Chambéry
Nordahl Lelandais jugé pour la mort d'Arthur Noyer
 

La première journée du procès de Nordahl Lelandais à Chambéry s'est achevée lundi soir sur les mots de l'accusé assurant à sa mère qu'il dirait la vérité sur la mort d'Arthur Noyer, pour laquelle il réfute toute volonté de tuer, comme dans l'affaire de la petite Maëlys.
 
 
   
  e-llico 
   

Voir la version classique du site