e-llico.com mobile
 
  
  Actus
 
 
 Début de mobilisation au sein de la majorité en faveur d'une loi ouvrant la PMA cette année  - Politique / Egalité  
Politique / Egalité
Début de mobilisation au sein de la majorité en faveur d'une loi ouvrant la PMA cette année
 

On observe un début de mobilisation au sein de la majorité en faveur du vote d'une loi ouvrant la PMA pour toutes les femmes avant la fin de l'année. Successivement, le chef de file de LREM et le président de l'Assemblée se sont engagés en ce sens à quelques jours d'intervalles. 

 
 
 
 

Le président de l'Assemblée nationale François de Rugy a souhaité jeudi que les députés de la majorité déposent en 2018 une proposition de loi sur la procréation médicalement assistée (PMA) pour toutes les femmes, et qu'elle soit "adoptée rapidement".

"Je souhaite sur ce sujet que le Parlement puisse prendre l'initiative, et notamment les députés de la majorité qui se sont engagés sur ce sujet avant les élections" législatives, a-t-il déclaré sur BFMTV et RMC, alors que le Conseil d'Etat a proposé mercredi un cadre juridique en cas d'adoption de la mesure.

François de Rugy (LREM) a souhaité qu'une proposition de loi soit "inscrite à l'ordre du jour avant la fin de l'année pour être adoptée rapidement". "C'est l'engagement qu'ont pris les candidats" LREM pendant la campagne des législatives et "aussi un engagement du président de la République", a-t-il insisté.

Si "le gouvernement a plutôt envisagé de mettre ce sujet dans les lois dites de bioéthique (...) déjà très vastes", "la question de la PMA est une question en soi" méritant une loi, selon lui.

Le Conseil d'Etat a donné "un éclairage juridique" montrant qu'"en termes de cohérence du droit français (la mesure) ne poserait pas de problème insurmontable", a-t-il ajouté. "Mais il faut évidemment modifier la loi et ça, c'est la responsabilité du Parlement", a-t-il dit.

Devant le Congrès lundi, le chef de file des députés LREM Richard Ferrand avait affirmé qu'il faudrait "sans tarder inscrire à notre agenda l'élargissement à la procréation médicalement assistée comme l'interrogation sur la fin de la vie", le gouvernement ayant déjà annoncé que ce dernier sujet ne figurerait pas dans le projet de loi bioéthique attendu à l'automne. 

Richard Ferrand s'est réjoui jeudi que François de Rugy "souscrive" à ses propositions.

Mobilisation possible

Le député Matthieu Orphelin, qui avait co-signé en mai avec une cinquantaine d'autres élus LREM une tribune en faveur de la PMA pour toutes a jugé jeudi "important de concrétiser l'engagement pris". Il faut le faire "assez rapidement pour ne pas tomber dans le piège de ceux qui voudraient tenter d'envenimer les débats", a-t-il plaidé, ajoutant, au sujet du véhicule législatif, que "l'essentiel est la volonté politique commune".

Du côté des opposants à la PMA, les propos de François de Rugy ont été jugés "inquiétants" par Caroline Roux, déléguée générale de l'association Alliance Vita, pour qui "enlever la PMA de la révision de la loi de bioéthique reviendrait à évacuer l'avis des citoyens et des heures de débat".

A l'inverse, Joël Deumier, président de SOS Homophobie, a estimé auprès de l'AFP qu'il était "temps de passer au débat parlementaire, peu importe le véhicule législatif", l'Association des familles homoparentales (ADFH) tweetant "l'ouverture de la #PMA n'a rien à faire dans les lois de bioéthique" étant une "question d'égalité des droits".

Double filiation maternelle, remboursement par la Sécu: le Conseil d'État a proposé un cadre en cas d'ouverture de la PMA aux couples de femmes et aux femmes seules, sans se prononcer pour ou contre la réforme. Ces propositions figurent dans une étude sur les aspects juridiques de la prochaine révision de la loi de bioéthique, commandée par le Premier ministre Édouard Philippe.

Dans un entretien à L'Opinion de jeudi, le vice-président des Républicains Jean Leonetti, qui a donné son nom à deux lois sur la fin de vie, a dit son opposition à la PMA pour toutes, estimant "la mobilisation possible" sur ce sujet "risqué" pour le président de la République.

"La PMA ne passera pas comme une lettre à la poste", car "les gens se mobiliseront", a également assuré la députée de l'Hérault Emmanuelle Ménard (apparentée au FN) dans un entretien à Sud Radio. "Les réseaux de la Manif pour tous sont encore très mobilisés", a-t-elle précisé.

(Avec AFP)


 
  
  L'Actu
 
 
  
Allemagne
Le gouvernement adopte un projet de loi sur un troisième genre
 

Le gouvernement allemand a adopté mercredi un texte légalisant un "troisième genre" sur les certificats de naissance, faisant du pays un précurseur en Europe dans la reconnaissance des personnes intersexes.
 
 
 
 
  
Harcèlement sexuel
L'enquête sur Jean-Marc Morandini relancée
 

L'affaire des castings douteux organisés par Jean-Marc Morandini est relancée. 
 
 
 
 
  
Equateur
L'état-civil reconnaît des enfants d'un couple lesbien britannique
 

Après plus de six ans de lutte contre les préjugés en Equateur, l'un des pays les plus conservateurs d'Amérique latine, un couple de lesbiennes britanniques a obtenu d'inscrire légalement ses enfants sous leurs deux noms.
 
 
 
 
  
Thérapies de conversion
Un médecin proposant de traiter l'homosexualité par l'homéopathie dénoncé sur les réseaux sociaux
 

Un médecin français, exilé en Suisse, prétend "soigner" l'homosexualité par l'homéopathie. Et provoque une polémique sur les réseaux sociaux qui s’insurgent contre cette forme d'homophobie.
 
 
 
 
  
Etude / USA
14% des jeunes de 18 à 34 ans se considèrent LGBT
 

Selon une enquête américaine, 14% des membres de la génération Y se définissent comme LGBT. Avec une plus proportion encore plus élevée parmi les Latinos.  
 
 
 
 
  
Pologne
Le ministre de la Défense polonais qualifie la gay pride de Poznan de défilé de sodomites
 

Le ministre de la Défense polonais a qualifié la gay pride de Poznan de "défilé de sodomites", renforçant les attaques du gouvernement contre l'expression publique de la communauté LGBT.
 
 
 
 
  
Malaisie
Deux lesbiennes condamnées à la bastonnade
 

Deux malaisiennes ont été condamnées à six coups de bâton chacune par un tribunal islamique après avoir reconnu des relations sexuelles contraires aux lois de l'islam, a annoncé un responsable local, une sentence dénoncée par les mouvements de défense des droits.
 
 
 
 
  
Célébrités
La chanteuse américaine Aretha Franklin est dans un état grave
 

La chanteuse afro-américaine Aretha Franklin, interprète de succès comme "Respect" et "I Say a Little Prayer", est dans un état grave, a affirmé lundi un journaliste et ami de la famille de la "reine de la soul".
 
 
 
 
  
Paris
Un homo déséquilibré revendique le vandalisme contre la plaque commémorative de la rue Montorgueil
 

L'acte de vandalisme contre la plaque d'hommage aux deux Français condamnés à mort pour homosexualité en 1750 a été revendiqué par un homosexuel manifestement déséquilibré. 
 
 
 
 
  
Pologne
Mr Gay Europe 2018 élu à Poznan, malgré l'hostilité ambiante
 

La finale de l'élection Mr Gay Europe s'est tenue samedi à Poznan, dans l'ouest de la Pologne, pays catholique conservateur où une majeure partie de la population rejette l'homosexualité.
 
 
   
  e-llico 
   

Voir la version classique du site