e-llico.com mobile
 
  
  Santé / VIH
 
 
 Des chercheurs français trouvent un moyen de repérer une cachette du virus dans le corps - VIH / Sida 
VIH / Sida
Des chercheurs français trouvent un moyen de repérer une cachette du virus dans le corps
 

Des chercheurs français ont trouvé un moyen de repérer des cellules sanguines "réservoirs" qui servent de cachette au virus du sida, ce qui offre selon eux une nouvelle piste pour éliminer le virus de l'organisme des séropositifs traités.

 
 
 
 

Pouvoir localiser, et un jour neutraliser, les cellules "réservoirs" est un objectif stratégique de la recherche pour éliminer du corps le virus de l'immunodéficience humaine (VIH) qui provoque le sida.

"Cette découverte ouvre la voie à une meilleure connaissance fondamentale des réservoirs viraux", souligne le CNRS, institut français de recherche qui a participé à ces travaux publiés mercredi dans la revue scientifique Nature. "A plus long terme, elle devrait déboucher sur des stratégies thérapeutiques visant à éliminer de l'organisme le virus latent", ajoute le CNRS dans un communiqué.

Il n'existe actuellement pas de traitement pour guérir les séropositifs qui sont contraints de prendre des médicaments à vie pour juguler l'infection. Une petite proportion de cellules du système immunitaire, des globules blancs dans la catégorie de ceux appelés lymphocytes T CD4, abritent le virus "dormant" et lui permettent de ressurgir et de proliférer après l'arrêt du traitement. Ce sont ces cellules que les chercheurs ont étudiées.

L'infection par le VIH entraîne une réduction progressive du nombre des cellules T CD4 dans le sang, en l'absence de traitement. Leur nombre est utilisé par les médecins pour vérifier l'efficacité des traitements.

Dans les tests réalisés à partir du sang des patients infecté par le VIH, les chercheurs ont réussi à repérer une protéine, baptisée "CD32a", à la surface des cellules réservoirs pour le virus, mais absente des cellules saines. Un tel "marqueur" s'est révélé très difficile à trouver, a commenté le chercheur sur le sida Douglas Richman de l'Université de Californie à San Diego, qui n'a pas pris part à l'étude.

Reste à savoir, selon lui, si la protéine "CD32a" joue un rôle actif pour permettre au virus de s'installer dans les cellules CD4. Si oui, cela pourrait déboucher sur une cible séduisante pour mettre au point des médicaments pour empêcher le virus de se maintenir de façon furtive.

Tout en décrivant l'étude comme potentiellement majeure, Douglas Richman relève que le marqueur n'a été trouvé que dans la moitié environ des cellules réservoirs T CD4. Il reste également à déterminer si cette protéine est un bon marqueur pour les lymphocytes T CD4 qui se trouvent ailleurs que dans le sang, dans les ganglions lymphatiques, la moelle osseuse, l'intestin et d'autres tissus qui pourraient contenir également des réservoirs, a-t-il ajouté.

(Source AFP)


 
  
  L'Actu
 
 
  
Azerbaïdjan
Vague d'arrestations de gays et transgenres à Bakou
 

Au moins 100 personnes homosexuelles et transgenres ont été arrêtées, torturées ou maltraitées ces derniers jours en Azerbaïdjan, selon des inforamtions de médias locaux.
 
 
 
 
  
Etats-Unis
L'auteur d'un livre appelant au dialogue entre l'Eglise et les gays qualifié d'homo-hérétique
 

L’auteur d'un livre qui appelle au dialogue et au respect entre l’Église catholique et la communauté LGBT, est au coeur d'une cyber campagne de petits groupes catholiques qui le taxent d'"homo-hérétique".
 
 
 
 
  
Allemagne
L'extrême droite homophobe fait une percée inquiétante aux élections fédérales
 

L'Allemagne, qui faisait jusqu'ici exception en Europe, voit l'extrême droite arriver de façon importante au Bundestag à la faveur des dernières élections fédérales. Une percée inquiétante pour la communauté LGBT.
 
 
 
 
  
Droits de l'Homme
La Tunisie annonce qu'elle met fin aux tests anaux sur les homosexuels
 

La Tunisie a assuré devant l’ONU qu’il aller mettre fin aux tests anaux auxquels la police et justice soumettent régulièrement les homosexuels, mais le pays refuse de dépénaliser les relations entre hommes. 
 
 
 
 
  
Sondage
64% des Français favorables à la PMA pour toutes
 

Au moins 64% des Français sont favorables à l'ouverture de la PMA aux femmes célibataires et aux couples lesbiens, une proportion qui croît année après année, selon un sondage paru vendredi et alors que la mesure sera proposée par le gouvernement lors d'états généraux de la bioéthique en 2018.
 
 
 
 
  
Front National
Florian Philippot quitte le parti d'extrême droite, où il n'avait pas sa place
 

Le départ du vice-président du FN signe la fin de l'opération de "dédiabolisation" du parti d'extrême droite tentée par cet ambitieux issu de la gauche souverainiste. Homosexuel assumé après un outing, il n'a jamais été accepté par la base miltante et était honni par la puissante aile traditionnaliste.
 
 
 
 
  
Portrait
Florian Philippot, l'ex-gourou de Marine Le Pen
 

Florian Philippot, qui quitte jeudi le Front national sur un désaccord avec Marine Le Pen, était son plus proche collaborateur depuis 2011 et le chef d'orchestre de la "dédiabolisation" du parti d'extrême-droite.
 
 
 
 
  
Traitement du VIH
Création d'un triple-antiviral très efficace contre le virus du sida
 

Des chercheurs du groupe pharmaceutique français Sanofi et des Instituts nationaux américains de la santé (NIH) ont développé un triple antiviral présenté comme extrêmement prometteur pour la prévention et le traitement du virus du sida.
 
 
 
 
  
Présidentielle au Brésil
Le candidat homophobe d'extrême droite progresse face à Lula
 

L'ex-président brésilien Lula reste largement en tête des intentions de vote pour l'élection de 2018, d'après un sondage publié mardi, qui confirme la poussée du candidat homophobe d'extrême droite Jair Bolsonaro.  
 
 
 
 
  
PMA élargie aux couples lesbiens
François de Rugy favorable à ce qu'un texte vienne assez rapidement à l'Assemblée
 

Le président de l'Assemblée François de Rugy a souhaité mercredi qu'un texte ouvrant la PMA à toutes les femmes soit "assez rapidement" inscrit à l'ordre du jour des députés, alors que l'exécutif semble temporiser sur le calendrier.
 
 
   
  e-llico 
   

Voir la version classique du site