e-llico.com mobile
 
  
  Actus
 
 
 Des contenus sur l'homosexualité censurés par la plateforme web Weibo - Chine  
Chine
Des contenus sur l'homosexualité censurés par la plateforme web Weibo
 

La plateforme chinoise de microblogs Weibo a annoncé qu'elle allait supprimer des contenus "sur l'homosexualité", un nouveau tour de vis sur l'internet local qui suscitait samedi un déferlement de messages protestataires d'internautes ralliés sous le mot-dièse: "#Je suis gay".

 
 
 
 

Weibo a entamé une "campagne de nettoyage" des contenus "illégaux", visant notamment "les mangas et vidéos avec des implications pornographiques, promouvant la violence, ou (liés à) l'homosexualité", qu'il s'agisse "d'amours entre hommes ou d'histoires gay fictionnelles", selon un communiqué.

Il s'agit du dernier signe en date d'une vague de répression lancée par le Parti communiste au pouvoir afin d'expurger l'internet de tout contenu déviant des "valeurs centrales du socialisme", tout en étouffant les critiques des normes sociales et politiques établies.

Cette campagne, qui durera trois mois, s'attaquera également aux "jeux vidéo violents, de type 'Grand Theft Auto'", a précisé Weibo sur le compte officiel de ses "administrateurs".

La populaire plateforme de microblogs, qui revendique 400 millions d'utilisateurs mensuels actifs, a affirmé qu'elle appliquait la nouvelle loi chinoise sur la cybersécurité. Weibo a indiqué vendredi avoir déjà, dans le cadre de l'opération, supprimé quelque 56.240 éléments.

L'annonce a suscité samedi sur la plateforme un flot de réactions stupéfaites, outrées ou furieuses d'internautes chinois, les protestataires s'étant choisi pour cri de ralliement le mot-dièse "#Je suis gay" (#WoshiTongxinglian).

Celui-ci avait été utilisé à la mi-journée par quelque 170.000 usagers de Weibo. "Il n'y aurait pas d'homosexualité sous le socialisme?? C'est incroyable que la Chine progresse économiquement et militairement, mais en revienne à l'époque féodale sur le plan des idées", rageait un internaute.

"Comment se fait-il que l'opinion publique se soit tellement rétrécie ces deux dernières années?", se lamentait un autre. "C'est tout simplement discriminatoire! Beaucoup de mangas supprimés n'avait rien de pornographique", observait un troisième.

La vaste communauté des "funü" ("filles déviantes"), ces Chinoises hétérosexuelles avides d'histoires romantiques d'amours gay masculines, qui partagent volontiers bandes-dessinées ou récits, se montrait particulièrement critique. Nombre des messages protestataires étaient censurés.

Les autorités chinoises encadrent étroitement le web local pour en expurger tout contenu jugé sensible, comme les critiques politiques ou la pornographie, et elles imposent aux sites internet d'avoir leurs propres censeurs. Un contrôle qui s'est drastiquement renforcé sous la présidence de Xi Jinping, qui prône un renforcement croissant de l'idéologie socialiste au sein de la société.

L'agrégateur de contenus d'actualité Toutiao en a fait les frais cette semaine: sanctionné pour avoir permis à ses usagers d'échanger entre eux sur son application des blagues ou vidéos grivoises, il a promis de porter à 10.000 le nombre de ses censeurs.

(Source AFP)


 
  
  L'Actu
 
 
  
Loi Asile et immigration
L'Assemblée rejette des amendements visant à renforcer la protection des réfugiés LGBT
 

L'Assemblée a rejeté jeudi des amendements visant à renforcer la protection des réfugiés LGBT en prévoyant que les associations soient consultées pour évaluer leurs demandes d'asile, la majorité mettant en avant l'indépendance de l'Ofpra, chargé d'examiner les demandes.
 
 
 
 
  
Attentat
Emmanuel Macron rend hommage au policier Xavier Jugelé assassiné sur les ChampElysées
 

Emmanuel Macron rendra hommage ce vendredi à Xavier Jugelé, le policier tué sur les Champs-Elysées en avril 2017 lors d'un attentat jihadiste, a annoncé jeudi l'Elysée.  
 
 
 
 
  
Chine
Malgré une victoire, l'homosexualité reste absente des écrans
 

Les homosexuels ont remporté une victoire en Chine, mais leur combat continue. Si un tollé contre la censure a fait plier de façon inédite un grand réseau social, les thèmes LGBT restent encore quasi-tabous à la télévision et au cinéma.
 
 
 
 
  
Allemagne
L'extrême droite appelle à la fermeture du célèbre club Berghain à Berlin
 

Prétextant des "décès liés à la drogue" et des "infections au VIH", l'AfD de la capitale allemande appelle à la fermeture du Berghain, le célèbre club berlinois connu pour sa musique et ses sexparties très prisées des gays.
 
 
 
 
  
Loi Asile et immigration
Des organisations LGBT protestent contre le projet du gouvernement
 

Le projet de loi Asile et Immigration, actuellement en débat au parlement, fait l'objet de nombreuses critiques d'associations accompagnant les étrangers et notamment de certaines orgaisations LGBT ou de lutte contre le sida.
 
 
 
 
  
Moyen Orient / Afrique du Nord
Une campagne positive pour briser l'isolement des LGBT du monde arabe
 

"Lutter contre les mythes et briser l'isolement": deux ONG ont lancé lundi au Liban une campagne "positive" relayant des témoignages, dont celui du célèbre chanteur libanais Hamed Sinno, appelant les homosexuels, bi et trans du monde arabe à s'assumer et revendiquer leurs droits.
 
 
 
 
  
Grande-Bretagne
Le ministre des Affaires étrangères assure défendre les droits LGBT dans le Commonwealth
 

Le ministre britannique des Affaires étrangères Boris Johnson a assuré au champion de plongeon gay Tom Daley qu'il continuerait à soulever la question des droits LGBT dans les pays du Commonwealth.
 
 
 
 
  
People
L'acteur et mannequin britannique Zander Hodgson fait son coming out
 

Le mannequin et acteur britannique de 27 ans, Zander Hodgson, a fait son coming out dans une vidéo diffusée sur YouTube 'pour changer les mentalités".
 
 
 
 
  
Drogues
L'usage croissant du GBL inquiète autorités et milieu de la nuit à Paris
 

Les autorités et le milieu de la nuit parisienne tirent la sonnette d'alarme face à l'usage croissant du GBL, une drogue de synthèse responsable depuis fin 2017 de plusieurs comas dont l'un s'est soldé par la mort d'un jeune homme.
 
 
 
 
  
Chine
Devant le tollé, le réseau social Weibo renonce à censurer des contenus homosexuels
 

Le populaire réseau social chinois Weibo ne censurera finalement pas certains contenus liés à l'homosexualité comme annoncé la semaine dernière, a-t-il annoncé lundi, faisant marche arrière après un tollé sur internet.
 
 
   
  e-llico 
   

Voir la version classique du site

  
 Annonce