e-llico.com mobile
 
  
  Actus
 
 
 Des dizaines de milliers de participants à la Gay Pride de Tel-Aviv - Israël  
Israël
Des dizaines de milliers de participants à la Gay Pride de Tel-Aviv
 

Des dizaines de milliers de personnes se sont rassemblées ce vendredi le long de la plage à Tel-Aviv pour ce qui considéré comme la plus grande Gay Pride du Moyen-Orient.

 
 
 
 

Musique, costumes à paillettes et ballons ont envahi les rues de la ville, qui a construit depuis plus de 20 ans l'image d'une oasis de tolérance pour la communauté LGBT.

Cafés, magasins et lampadaires étaient pavoisés de drapeaux arc-en-ciel, la ville, centre économique d'Israël, accueillant depuis fin mai des dizaines de milliers de touristes spécialement venus pour l'événement.

"Avec tous ces drapeaux, je me sens déjà à la maison", dit Jimmy Chan, 39 ans, qui a atterri de Chine. "Voir cette parade dans un pays aussi religieux, on se sent davantage soudé en tant que communauté".

Les organisateurs espéraient accueillir autant, voire plus de participants que pour l'édition 2017 lors de laquelle 200.000 homosexuels, bisexuels et transsexuels avaient défilé.

Juchée sur de hauts talons, jupe noire à laquelle est attaché un drapeau arc-en-ciel, celle qui se fait appeler Aldifrost, 30 ans, esquisse quelques pas de danse, secouant sa longue chevelure turquoise ondulée.

"Tel-Aviv est la grande ville des gays!", s'exclame-t-elle. "Je viens ici pour faire la fête et montrer mon spectacle de drag-queen". Au programme: un concert dans l'après-midi de la chanteuse israélienne Neta Barzilaï, qui vient de remporté l'Eurovision et qui, bien que ne faisant pas partie de la communauté LGBT, y compte de nombreux fans.

Israël est le pays le plus avancé de la région en terme de droits pour la communauté LGBT, y compris au sein de l'armée. Mais pour Neel Lex Lumi, 26 ans, venu de Haïfa, plus au nord, la Gay Pride est l'occasion d'exiger encore davantage: "j'aimerais bien que le mariage civil soit reconnu en Israël".

Seuls les mariages religieux, par l'intermédiaire du rabbinat, sont possibles. Mais les mariages civils, entre couples hétérosexuels ou homosexuels, sont reconnus quand ils ont été contractés à l'étranger.

Un peu plus loin, un groupe nuance également le tableau en brandissant une banderole noire et rose. Au son de percussions, ils crient "stop à l'occupation!", en référence à l'occupation continue des Territoires palestiniens par Israël.

"On a un problème en Israël, le gouvernement ne nous donne pas de droits, mais nous utilise pour promouvoir son image à l'étranger", dit l'un des organisateurs, Ori Katz, 35 ans.

Une partie de la communauté LGBT refuse qu'Israël se serve de sa cause et dénonce une entreprise de "pinkwashing", détournement de l'anglais "whitewashing", qui consisterait à dissimuler sous une couche de rose les réalités israéliennes, à des fins politiques aussi bien que commerciales.

Le ministère des Affaires étrangères israélien fait volontiers référence au statut de Tel-Aviv comme une des grandes capitales gay mondiales dans ses clips de promotion.

(Source AFP)


 
  
  L'Actu
 
 
  
Marlène Schiappa
Ses propos sur une convergence idéologique entre Manif pour tous et terroristes islamistes font réagir la droite
 

Les propos de Marlène Schiappa et Nicole Belloubet sur "la convergence idéologique" ou les possibles "ramifications" entre la Manif pour tous et les terroristes islamistes ont suscité de vives réactions à droite et au sein du mouvement anti-mariage gay qui annonce qu'il va porter plainte.
 
 
 
 
  
PMA pour toutes
La mise en garde de la députée Thill par LREM est une mascarade selon les associations LGBT
 

La simple "mise en garde" prononcée jeudi par La République En Marche (LREM) contre la députée de l'Oise Agnès Thill pour ses propos contre la PMA pour toutes est "une mascarade", selon des associations LGBT qui demandent toujours son exclusion.
 
 
 
 
  
Homophobie
Deux jeunes écopent d'un avertissement de la justice après l'agression d'étudiantes lesbiennes
 

Deux jeunes, un garçon et une fille, ont écopé d'un avertissement du tribunal pour enfants de Pontoise (Val-d'Oise) après l'agression homophobe de deux étudiantes de leur âge dans un train de banlieue.
 
 
 
 
  
De victime à suspect
L'acteur Jussie Smollett a inventé son agression raciste et homophobe
 

Il a payé deux hommes par chèque pour simuler une attaque raciste et homophobe, affirment les autorités américaines: l'acteur Jussie Smollett a été libéré sous caution jeudi, accusé d'avoir monté cette agression de toutes pièces pour tenter de faire avancer sa carrière.
 
 
 
 
  
Vatican
Deux cardinaux traditionalistes condamnent le fléau de la cause homosexuelle qui s'est propagé dans l'Eglise
 

Les catholiques les plus conservateurs, mais aussi un sociologue français, se sont invités cette semaine dans les débats d'un sommet du Vatican consacré à la lutte contre la pédophilie, en abordant avec fracas le sujet de l'homosexualité dans les rangs de l'Eglise.
 
 
 
 
  
Etats-Unis
L'acteur Jussie Smollett se disant victime d'une agression homophobe inculpé pour fausse plainte
 

L'acteur américain noir et homosexuel Jussie Smollett, qui avait affirmé fin janvier avoir été victime d'une agression raciste et homophobe, a été arrêté après son inculpation pour dépôt de fausse plainte, a annoncé jeudi la police de Chicago.
 
 
 
 
  
LREM
Simple mise en garde à Agnès Thill pour ses propos contre la PMA pour toutes
 

L'élue LREM Agnès Thill, dont certains députés ont demandé à plusieurs reprises l'exclusion après des déclarations anti-PMA, a reçu une simple "mise en garde" de la part de son parti, a-t-elle indiqué aujourd'hui à l'AFP.
 
 
 
 
  
Albi
Interdit de maquillage par la direction, un lycéen mobilise son établissement
 

Alexis, un lycéen en première d'Albi, a mis le feu à son établissement pour s'y être présenté maquillé et avec des talons. Il est soutenu par ses camarades.
 
 
 
 
  
Etats-Unis / Présidentielle
L'offensive ou le profil bas; la difficile stratégie des démocrates face à Trump
 

"Raciste", "sexiste", "menteur pathologique": Bernie Sanders est entré dans la course à la Maison Blanche avec des mots très durs contre Donald Trump, tandis que d'autres candidats démocrates prenaient plus de précautions, illustrant un dilemme stratégique. 
 
 
 
 
  
Suède
Un jeune homosexuel iranien menacé de renvoi en Iran
 

Mehdi Shokr Khoda, un jeune Iranien de 19 ans, risque de se voir refuser le droit d'asile en Suède où il réside actuellement avec son compagnon Carlo. Avec une menace de peine de mort s'il est renvoyé dans son pays d'origine.
 
 
   
  e-llico 
   

Voir la version classique du site