e-llico.com mobile
 
  
  Actus
 
 
 Des dizaines de milliers de participants à la Gay Pride de Tel-Aviv - Israël  
Israël
Des dizaines de milliers de participants à la Gay Pride de Tel-Aviv
 

Des dizaines de milliers de personnes se sont rassemblées ce vendredi le long de la plage à Tel-Aviv pour ce qui considéré comme la plus grande Gay Pride du Moyen-Orient.

 
 
 
 

Musique, costumes à paillettes et ballons ont envahi les rues de la ville, qui a construit depuis plus de 20 ans l'image d'une oasis de tolérance pour la communauté LGBT.

Cafés, magasins et lampadaires étaient pavoisés de drapeaux arc-en-ciel, la ville, centre économique d'Israël, accueillant depuis fin mai des dizaines de milliers de touristes spécialement venus pour l'événement.

"Avec tous ces drapeaux, je me sens déjà à la maison", dit Jimmy Chan, 39 ans, qui a atterri de Chine. "Voir cette parade dans un pays aussi religieux, on se sent davantage soudé en tant que communauté".

Les organisateurs espéraient accueillir autant, voire plus de participants que pour l'édition 2017 lors de laquelle 200.000 homosexuels, bisexuels et transsexuels avaient défilé.

Juchée sur de hauts talons, jupe noire à laquelle est attaché un drapeau arc-en-ciel, celle qui se fait appeler Aldifrost, 30 ans, esquisse quelques pas de danse, secouant sa longue chevelure turquoise ondulée.

"Tel-Aviv est la grande ville des gays!", s'exclame-t-elle. "Je viens ici pour faire la fête et montrer mon spectacle de drag-queen". Au programme: un concert dans l'après-midi de la chanteuse israélienne Neta Barzilaï, qui vient de remporté l'Eurovision et qui, bien que ne faisant pas partie de la communauté LGBT, y compte de nombreux fans.

Israël est le pays le plus avancé de la région en terme de droits pour la communauté LGBT, y compris au sein de l'armée. Mais pour Neel Lex Lumi, 26 ans, venu de Haïfa, plus au nord, la Gay Pride est l'occasion d'exiger encore davantage: "j'aimerais bien que le mariage civil soit reconnu en Israël".

Seuls les mariages religieux, par l'intermédiaire du rabbinat, sont possibles. Mais les mariages civils, entre couples hétérosexuels ou homosexuels, sont reconnus quand ils ont été contractés à l'étranger.

Un peu plus loin, un groupe nuance également le tableau en brandissant une banderole noire et rose. Au son de percussions, ils crient "stop à l'occupation!", en référence à l'occupation continue des Territoires palestiniens par Israël.

"On a un problème en Israël, le gouvernement ne nous donne pas de droits, mais nous utilise pour promouvoir son image à l'étranger", dit l'un des organisateurs, Ori Katz, 35 ans.

Une partie de la communauté LGBT refuse qu'Israël se serve de sa cause et dénonce une entreprise de "pinkwashing", détournement de l'anglais "whitewashing", qui consisterait à dissimuler sous une couche de rose les réalités israéliennes, à des fins politiques aussi bien que commerciales.

Le ministère des Affaires étrangères israélien fait volontiers référence au statut de Tel-Aviv comme une des grandes capitales gay mondiales dans ses clips de promotion.

(Source AFP)


 
  
  L'Actu
 
 
  
Thérapies de conversion
Un médecin proposant de traiter l'homosexualité par l'homéopathie dénoncé sur les réseaux sociaux
 

Un médecin français, exilé en Suisse, prétend "soigner" l'homosexualité par l'homéopathie. Et provoque une polémique sur les réseaux sociaux qui s’insurgent contre cette forme d'homophobie.
 
 
 
 
  
Pologne
Le ministre de la Défense polonais qualifie la gay pride de Poznan de défilé de sodomites
 

Le ministre de la Défense polonais a qualifié la gay pride de Poznan de "défilé de sodomites", renforçant les attaques du gouvernement contre l'expression publique de la communauté LGBT.
 
 
 
 
  
Malaisie
Deux lesbiennes condamnées à la bastonnade
 

Deux malaisiennes ont été condamnées à six coups de bâton chacune par un tribunal islamique après avoir reconnu des relations sexuelles contraires aux lois de l'islam, a annoncé un responsable local, une sentence dénoncée par les mouvements de défense des droits.
 
 
 
 
  
Célébrités
La chanteuse américaine Aretha Franklin est dans un état grave
 

La chanteuse afro-américaine Aretha Franklin, interprète de succès comme "Respect" et "I Say a Little Prayer", est dans un état grave, a affirmé lundi un journaliste et ami de la famille de la "reine de la soul".
 
 
 
 
  
Paris
Un homo déséquilibré revendique le vandalisme contre la plaque commémorative de la rue Montorgueil
 

L'acte de vandalisme contre la plaque d'hommage aux deux Français condamnés à mort pour homosexualité en 1750 a été revendiqué par un homosexuel manifestement déséquilibré. 
 
 
 
 
  
Pologne
Mr Gay Europe 2018 élu à Poznan, malgré l'hostilité ambiante
 

La finale de l'élection Mr Gay Europe s'est tenue samedi à Poznan, dans l'ouest de la Pologne, pays catholique conservateur où une majeure partie de la population rejette l'homosexualité.
 
 
 
 
  
Tunisie
Une manifestation contre la dépénalisation de l'homosexualité s'est tenue à Tunis
 

Des milliers de personnes ont manifesté contre le projet du gouvernement de dépénaliser l'homosexualité, samedi 11 août à Tunis.  
 
 
 
 
  
Allemagne
Des fétichistes masqués interdits de gay pride par la police à Essen
 

La Pride de la Ruhr dans la ville rhénane d'Essen en Allemagne a été le théâtre d'un incident avec la police qui a interdit les masques des participants fétichistes à la manifestation, samedi dernier.
 
 
 
 
  
Costa Rica
L'interdiction du mariage homosexuel levée par la justice
 

Mercredi, la Cour suprême du Costa Rica, petit pays d’Amérique centrale, a déclaré inconstitutionnelle l’interdiction du mariage entre partenaires de même sexe et ordonné au parlement de modifier la loi.
 
 
 
 
  
Gay Games
Inquiétude autour de la disparition d'un nageur membre de la délégation australienne
 

Un jeune nageur, membre de la délégation australienne aux Gay Games,  n’a plus donné aucun signe de vie depuis la nuit de dimanche à lundi 6 août. Une enquête a été ouverte.
 
 
   
  e-llico 
   

Voir la version classique du site