e-llico.com mobile
 
  
  Santé / VIH
 
 
 Des malades du sida poursuivent l'ex-président Jammeh - Gambie 
Gambie
Des malades du sida poursuivent l'ex-président Jammeh
 

Trois malades du sida en Gambie qui affirment avoir servi de cobayes aux prétendus traitements de l'ex-président Yahya Jammeh le poursuivent en justice, a-t-on appris auprès de leurs avocats.

 
 
 
 

En exil en Guinée Equatoriale depuis janvier 2017 après avoir été contraint de céder le pouvoir qu'il a exercé sans partage pendant 22 ans, Yahya Jammeh se targuait de dons mystiques, notamment de pouvoir guérir l'asthme, l'épilepsie, la stérilité et le sida avec des plantes et des incantations.

"Mes clients réclament des dommages intérêts pour détention illégale, et traitement inhumain et dégradant pendant qui'ils étaient soumis aux soi-disants remèdes de l'accusé contre le VIH/sida", a déclaré à l'AFP leur avocate, Combeh Gaye, peu après avoir déposé sa plainte.

Il s'agit de deux hommes de 64 et 63 ans et d'une femme de 51 ans, appartenant tous trois à des associations de soutien aux malades du sida, selon le texte de la plainte .

Peu après l'annonce fracassante par Yahya Jammeh de sa "découverte" d'un remède contre le sida en janvier 2007, ils avaient fait partie du premier groupe de neuf patients invités à expérimenter son traitement.

Ils affirment que Yahya Jammeh leur interdisait d'utiliser des antirétroviraux pendant toute la durée de son traitement, qui s'est poursuivi jusqu'en juillet 2007, période pendant laquelle ils ont été privés de leur liberté de mouvement.

De plus, ils ont été filmés pendant les séances, malgré leurs réticences, pour apprendre ensuite que les images avaient été diffusées par les médias d'Etat, en particulier la télévision officielle GRTS, selon le texte.

Malgré l'inefficacité du traitement, particulièrement pénible, ils disent avoir dû sous la contrainte se déclarer guéris, confirmant les déclarations du ministre de la Santé de l'époque, Tamsir Mbowe, ce qui avait conduit d'autres malades du sida à suivre leur exemple.

Ancien militaire, Yahya Jammeh est parvenu au pouvoir par un putsch sans effusion de sang en 1994 dans cette ex-colonie britannique enclavée dans le Sénégal, à l'exception d'une étroite façade côtière.

Il s'était ensuite fait largement élire et réélire sans interruption jusqu'à sa défaite en décembre 2016 face à Adama Barrow, candidat de l'opposition. Après six semaines d'une crise à rebondissements provoquée par son refus de céder le pouvoir, il a finalement quitté le pays le 21 janvier 2017 à la suite d'une intervention militaire de la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (Cédéao) et d'une ultime médiation guinéo-mauritanienne.

(Source AFP)


 
  
  L'Actu
 
 
  
Afrique
La justice kényane refuse de décriminaliser l'homosexualité
 

La Haute Cour du Kenya a refusé vendredi d'abroger les lois criminalisant l'homosexualité, douchant ainsi les espoirs de la communauté LGBTQ, qui estime que ces sections du code pénal entretiennent la haine des homosexuels dans un pays où ils sont encore largement stigmatisés.
 
 
 
 
  
Asie
Taïwan entre dans l'histoire en actant les premiers mariages homosexuels
 

Taïwan est entré vendredi dans l'histoire en enregistrant les premiers mariages homosexuels d'Asie dans une ambiance festive et pleine d'émotion, après trois décennies de lutte pour l'égalité des droits sur l'île.
 
 
 
 
  
Rouen
Quatre adolescents soupçonnés d'agression transphobe convoqués au commissariat
 

Quatre adolescents sont suspectés d'avoir agressé deux passants, dont une femme transgenre, mardi dernier à Rouen.
 
 
 
 
  
Gala de l'amfAR
Quand le glamour se mobilise contre le sida
 

Des stars, du glamour et des millions pour la lutte contre le sida: Antonio Banderas, Eva Longoria, Adrien Brody, Andie MacDowell, Orlando Bloom ou encore Mariah Carey ont rejoint jeudi soir au Cap d'Antibes (Alpes-Maritimes) le gala de l'amfAR, en marge du Festival de Cannes.
 
 
 
 
  
Elections européennes
L'Inter-LGBT compare les programmes des listes et appelle au vote
 

A quelques jours des élections Européennes du 26 mai, l’Inter-LGBT appelle les électeurs à se mobiliser "pour que les droits humains puissent progresser dans tous les pays lors de la prochaine législature" et dresse un comparaitif des positions des différentes listes en compétition.
 
 
 
 
  
Transphobie
L'agresseur de Julia Boyer condamné à la prison ferme
 

Un tribunal a condamné l'agresseur de Julia Boyer pour "violences commises en raison de l’identité de genre" à 10 mois de prison dont 6 mois ferme. Il écope aussi d'une  mise à l’épreuve de deux ans et d'une interdiction de contacter la victime et d’apparaître aux abords de son domicile.
 
 
 
 
  
Paris
Une marche des Fiertés pour la PMA et la filiation
 

La Marche des Fiertés LGBT 2019 de Paris défilera samedi 29 juin derrière le mot d’ordre "Filiation, PMA : marre des lois a minima !".
 
 
 
 
  
Eglise catholique
Accusé d'agressions sexuelles, le nonce apostolique confronté mercredi aux plaignants
 

Le représentant du Vatican en France, visé par une enquête à Paris pour "agressions sexuelles", doit être confronté mercredi à ses accusateurs, a-t-on appris mardi de sources concordantes.
 
 
 
 
  
Afrique
La justice kényane se prononce sur une décriminalisation de l'homosexualité
 

La justice kényane s'apprête à rendre vendredi un jugement très attendu sur la constitutionnalité de deux lois datant de l'époque coloniale et criminalisant l'homosexualité, même si la communauté gay et lesbienne craint un nouveau report.
 
 
 
 
  
Sport
Le prise de parole forte d'Antoine Griezmann contre l'homophobie dans le foot
 

L'homophobie dans le football, "maintenant ça suffit !", lance l'attaquant vedette des Bleus Antoine Griezmann qui fait la couverture du magazine Têtu mercredi.
 
 
   
  e-llico 
   

Voir la version classique du site