e-llico.com mobile
 
  
  Actus
 
 
 Des militants de Aides protestent contre les expulsions d'étrangers séropositifs - VIH  
VIH
Des militants de Aides protestent contre les expulsions d'étrangers séropositifs
 

Une trentaine de militants de Aides, l'association de lutte contre le sida, se sont symboliquement allongés jeudi devant les locaux de l'Office français de l'immigration et de l'intégration (Ofii) pour protester contre les mesures d'expulsion d'étrangers séropositifs.

 
 
 
 

Vêtus de noir, défilant sur l'air de la "Marche funèbre" de Chopin devant un véhicule noir figurant un corbillard, ils se sont rendus à pied devant l'Ofii où ils ont déposé une gerbe ainsi qu'une fausse plaque commémorative avec l'inscription: "Aux morts-es du sida, la patrie indifférente".

"Nous voulons attirer l'attention de l'État sur la dégradation extrême du droit au séjour pour raisons médicales", a expliqué à l'AFP Adeline Toullier, directrice du plaidoyer chez Aides.

Depuis la loi Chevènement de 1998, un étranger gravement malade peut bénéficier d'un titre de séjour à la condition de ne pas avoir accès à des traitements disponibles dans son pays d'origine.

Depuis le 1er janvier 2017, la procédure d'évaluation médicale est passée sous l'égide de l'Ofii, dépendant du ministère de l'Intérieur, alors qu'elle relevait auparavant des Agences régionales de Santé (ARS), rattachées au ministère de la Santé. Un transfert qui avait suscité l'opposition des associations de défense des étrangers. Aides affirme avoir recensé depuis "24 cas" d'étrangers séropositifs menacés d'une obligation de quitter le territoire français (OQTF).

"On n'avait observé que quatre avis défavorables en 2016", a assuré Adeline Toullier, soulignant que "(leurs) inquiétudes sont confirmées". "Les médecins de l'Ofii ont une tutelle qui obéit davantage à une logique de maîtrise des flux migratoires et pas de santé publique", a-t-elle dénoncé, regrettant que "l'obsession de la fraude l'emporte".

"94% des dossiers d'étrangers séropositifs reçoivent des avis favorables. Le reste concerne des cas de fraude, de refus de traitements, ou de personnes dont le pays d'origine propose une prise en charge", a réagi auprès de l'AFP le directeur général de l'Ofii Didier Leschi.

"Les médecins de l'Ofii restent des médecins, au même titre que les médecins scolaires ou les médecins du travail. Le fait d'être à l'Ofii ne les libère pas du serment d'Hippocrate", a-t-il ajouté.

L'ensemble de la procédure est "supervisé par un comité de sages", composé notamment de spécialistes de l'Organisation mondiale de la Santé (OMS), et présidé par Xavier Emmanuelli, le fondateur du Samu social de Paris, a-t-il rappelé.

En janvier 2017, le ministère de la Santé avait assuré dans un arrêté que les nouvelles procédures de délivrance des titres de séjour aux étrangers malades se feraient dans le respect des "règles déontologiques communes à tout médecin" et du secret médical.

La texte précisait que "l'avis communiqué au préfet par le collège des médecins de l'Ofii ne comporte aucune information couverte par le secret médical" ni "aucun élément susceptible de révéler la pathologie du demandeur", et le rapport médical n'est communicable "ni à cette autorité administrative, ni à aucune autre".

(Source AFP)


 
  
  L'Actu
 
 
  
USA / Washington
Vingt ans après, hommage exceptionnel à Matthew Shepard, victime de l'homophobie
 

Il y a vingt ans, un jeune Américain homosexuel succombait après avoir été sauvagement battu et laissé pour mort dans un champ. Le 26 octobre, les cendres de Matthew Shepard seront transférées à la cathédrale de Washington, un hommage exceptionnel à celui qui est devenu un symbole des violences homophobes.
 
 
 
 
  
Droite
Cinq députés Les Républicains se déclarent favorables à la PMA pour toutes
 

Dans une tribune publiée par Le Monde, 5 députés Les Républicains refusent "d'être enfermés dans une posture hostile au progrès" et se déclarent favorables à l'extension de la PMA à toutes les femmes. 
 
 
 
 
  
Sport
La judokate française Amandine Buchard fait son coming out
 

Dans un entretien au journal Le Parisien du 22 octobre, la judokate française Amandine Buchard évoque pour la première fois son homosexualité et de sa vie de couple.
 
 
 
 
  
Stop aux LGBTphobies
Des milliers de manifestants à Paris après une série d'agressions
 

"Stop aux LGBTphobies", pour le droit d'"aimer librement": quelque 3.000 personnes, selon une source policière, se sont rassemblées à Paris dimanche, après une série d'agressions homophobes dans la capitale ces dernières semaines.
 
 
 
 
  
Etats-Unis
Trump projette d'empêcher la reconnaissance officielle des transgenres
 

L'administration Trump envisage de définir très strictement l'identité de genre comme étant liée aux organes sexuels à la naissance, selon une information diffusée dimanche par le New York Times. Cette disposition retirerait de fait aux personnes transgenres la possibilité de se faire reconnaître officiellement.
 
 
 
 
  
Homophobie
Un couple d'hommes frappé lundi à Paris par un chauffeur VTC
 

Deux hommes qui s'embrassaient dans un VTC dans la nuit de dimanche à lundi ont été frappés par leur chauffeur, des faits qui s'inscrivent dans une récente série d'agressions homophobes à Paris, a-t-on appris vendredi de source policière.
 
 
 
 
  
Vatican
Appels pour les femmes et les gays, lors des travaux du synode
 

Des appels en faveur des femmes, des homosexuels ou encore des victimes d'abus sexuels ont été lancés lors des travaux du synode des évêques sur les jeunes, selon leurs compte-rendus publiés samedi par le Vatican.
 
 
 
 
  
Transgenres
Paris Match condamné pour une photo du cadavre de Vanesa Campos
 

L’hebdomadaire Paris Match a été condamné jeudi à Nanterre à 12 000 euros de dommages et intérêts pour avoir publié une photo du corps nu de Vanesa Campos, une prostituée transgenre tuée en août dans le bois de Boulogne.
 
 
 
 
  
Brésil / Présidentielle
La députée trop moche pour être violée craint plus de violences pour les femmes et les gays
 

La députée brésilienne de gauche Maria do Rosario, à laquelle Jair Bolsonaro avait dit qu'elle était "trop moche" pour qu'il la viole, redoute que l'arrivée au pouvoir du candidat d'extrême droite n'entraîne encore plus de violences contre les femmes et les gays.
 
 
 
 
  
Mobilisation
Les associations LGBT appellent à un grand rassemblement contre les agressions homophobes
 

Un rassemblement contre les agressions LGBTphobes est organisée à Paris dimanche prochain par un important collectif d'oragnisations LGBT à la suite des nombreux cas survenus ces derniers mois. 
 
 
   
  e-llico 
   

Voir la version classique du site