e-llico.com mobile
 
  
  Actus
 
 
 Deux ex-légionnaires jugés pour la séquestration et le viol d'un militant LGBT - Marseille  
Marseille
Deux ex-légionnaires jugés pour la séquestration et le viol d'un militant LGBT
 

Deux anciens légionnaires sont jugés, depuis vendredi, aux assises à Aix-en-Provence, pour avoir séquestré et violenté dans une chambre d'hôtel un homme rencontré dans un bar, qui accuse également l'un d'eux de l'avoir violé.

 
 
 
 

Le 5 mars 2017, une patrouille de policiers municipaux est alertée par un homme, visage en sang, qui appelle au secours depuis la fenêtre d'un hôtel place de l'Opéra à Marseille.

La victime, Zak Ostmane, est un militant algérien LGBT, auteur de l'ouvrage "Genre Interdit" et fondateur de l'association Shams qui vient en aide aux homosexuels du Moyen-Orient et d'Afrique du Nord.

Cet homme de 42 ans a raconté à la barre qu'après avoir bu quatre pintes dans un bar du Vieux-Port, il était "dans les vapes" et avait suivi Graham Shrubb pour un verre chez lui. En chemin, ils étaient rejoints par un second homme, Alejandro Salazar, un Chilien qui venait de déserter de la Légion Étrangère.

"A peine bue la première gorgée de bière, je reçois un coup au visage qui me fait perdre connaissance et lorsque je reviens à moi il est en train de me sodomiser", a expliqué Zak Ostmane. La victime a détaillé les nombreux coups portés par les deux hommes, le vol de sa chaîne, de sa carte bancaire, l'extorsion de son code. Il avait été frappé alors qu'il était attaché à une chaise à l'aide de morceaux de drap.

A la psychologue, il avait rapporté les insultes homophobes, racistes et antisémites proférées par les deux hommes alcoolisés. Les images diffusées sur les écrans de la cour d'assises le montrent les yeux au beurre noir, le visage totalement tuméfié et enflé. La circonstance aggravante d'homophobie a été retenue pour les violences.

"Je reconnais à 100% les violences et je suis extrêmement navré d'avoir frappé et blessé la victime mais je conteste à 100% le viol", a déclaré Graham Shrubb, 35 ans, depuis le box des détenus. Son sperme avait été retrouvé sur le caleçon de la victime.

Reconnaissant les violences "mais pas les motifs homosexuels", Alejandro Salazar, 29 ans, qui comparaît libre après avoir purgé deux ans de détention provisoire, a été décrit par la Légion comme "un suiveur", à l'inverse de Graham Shrubb, un "meneur", "tête brûlée" renvoyée de la Légion pour son addiction à la cocaïne et des épisodes de violence.

SOS Homophobie et l'association Mousse sont parties civiles dans ce procès. Le verdict est attendu mardi.


 
  
  L'Actu
 
 
  
Santé / Sexe
A Madrid, un sauna gay soupçonné d'être un foyer de variole du singe contraint de fermer ses portes
 

Un sauna gay de Madrid, soupçonné d'être un foyer de variole du singe, a été contraint de fermer ses portes, ont confirmé vendredi soir à l'AFP les autorités sanitaires locales, au moment où cette maladie rare s'étend en Europe et en particulier en Espagne.
 
 
 
 
  
Variole du singe
Trois cas en Belgique liés au festival fétichiste Darklands
 

Trois cas de variole du singe ont été identifiés en Belgique, tous liés à un rassemblement fétichiste gay tenu récemment à Anvers, ont averti vendredi les organisateurs, appelant à la vigilance tous ceux qui l'ont fréquenté.
 
 
 
 
  
Foot / Homophobie
Les Ultras du PSG apportent leur soutien à Idrissa Gueye
 

Le collectif des Ultras du Paris Saint-Germain a apporté jeudi son soutien au joueur sénégalais Idrissa Gana Gueye, critiqué pour son refus supposé de s'associer à une action du football français contre l'homophobie.
 
 
 
 
  
Football
A six mois du Mondial-2022, le Qatar sur la défensive sur la question des droits humains
 

A six mois de la Coupe du monde de football au Qatar, les huit stades sont prêts mais des interrogations demeurent sur les droits humains, apparues dès l'attribution de l'événement au petit émirat gazier en 2010.
 
 
 
 
  
Variole du singe
Une maladie rare dont on guérit en général spontanément
 

La variole du singe, dont plusieurs cas ont été détectés en Europe et en Amérique du Nord, notamment dans la communauté gay, est une maladie rare originaire d'Afrique, dont on guérit en général spontanément.
 
 
 
 
  
Santé gay / Variole du singe
Nouveaux cas en Suède, Italie et Canada, une agence de l'UE prépare un rapport
 

Un premier cas confirmé de variole du singe a été détecté en Suède, ont annoncé jeudi les autorités sanitaires, après une série de cas européens et nord-américains de cette maladie habituellement endémique en Afrique de l'Ouest.
 
 
 
 
  
Sexe virtuel
Le caming ne relève pas de la prostitution, selon la Cour de cassation
 

Être "camgirl" ou "camboy", en se filmant et en s'exposant sur internet dans des pratiques sexuelles contre rémunération, ne relève pas selon la Cour de cassation de la prostitution, qui suppose juridiquement des "contacts physiques".
 
 
 
 
  
Justice / Marseille
Jusqu'à 18 ans de prison pour séquestration et viol d'un militant LGBT
 

Deux anciens légionnaires ont été condamnés mercredi à Aix-en-Provence, à dix-huit et cinq ans de prison pour le viol et la séquestration violente d'un militant LGBT algérien, dans une chambre d'un hôtel marseillais en 2017.
 
 
 
 
  
Sénégal
Enquête policière sur une possible agression collective homophobe
 

La police sénégalaise enquête sur une vidéo circulant depuis mardi sur les réseaux sociaux et montrant un homme malmené par une foule qui lui lance des insultes homophobes, a indiqué mercredi un responsable policier.
 
 
 
 
  
Santé gay
Des cas de variole du singe détectés en Europe et Amérique du Nord
 

Plusieurs dizaines de cas suspects ou confirmés de variole du singe ont été détectés depuis début mai en Europe et en Amérique du Nord, laissant craindre un début de propagation de cette maladie endémique en Afrique de l'Ouest.
 
 
   
  e-llico 
   

Voir la version classique du site