e-llico.com mobile
 
  
  Santé / VIH
 
 
 Deux laboratoires américains s'associent pour développer un traitement anti-VIH à action prolongée - VIH / Sida  
VIH / Sida
Deux laboratoires américains s'associent pour développer un traitement anti-VIH à action prolongée
 

Gilead Sciences a conclu un accord avec Merck pour développer un traitement anti-VIH à action prolongée susceptible d'offrir une nouvelle option thérapeutique pour les patients, ont annoncé lundi les deux groupes pharmaceutiques américains.

 
 
 
 

Les laboratoires américains Gilead Sciences et Merck ont annoncé lundi avoir noué un partenariat pour développer une thérapie contre le VIH qui pourrait permettre de remplacer la prise quotidienne de médicaments par des traitements plus espacés.

Les deux entreprises veulent tenter de combiner les produits qu’ils ont développés chacun de leurs côtés et, si l’expérience réussit, de fournir ainsi "des options nouvelles et significatives de traitements aux personnes vivant avec le VIH", explique un communiqué commun.

Merck, appelé MSD en dehors des États-Unis et du Canada, propose islatravir, actuellement évalué pour le traitement des infections par le VIH-1 en combinaison avec d’autres médicaments antirétroviraux en une prise quotidienne. L’islatravir est aussi étudié en prévention des infections par le VIH-1 en une prise mensuelle.

Gilead de son côté travaille sur le lenacapavir, évalué actuellement dans plusieurs essais cliniques. Dans l’un d’entre eux, le médicament est proposé en injection sous-cutanée tous les six mois pour le traitement et la prévention du VIH.

Essais cliniques au second trimestre 

Les premiers essais cliniques combinant les produits de Merck et Gilead sous une forme orale devraient commencer au second semestre.

"Les personnes vivant avec le VIH peuvent actuellement prendre un comprimé unique chaque jour, mais des options permettant des prises orales moins fréquentes ou des injections occasionnelles pourraient emporter leurs préférences, et résoudre en même temps certains problèmes liés au respect du traitement sur la durée et au respect de la vie privée", note le communiqué.

Selon les termes de l’accord, Gilead paiera 60 % des coûts de développement et de commercialisation et Merck 40 %.

Si la thérapie combinant les deux produits est approuvée, les deux entreprises se partageront équitablement les revenus jusqu’à un certain seuil.

Si les ventes dépassent les deux milliards de dollars par an pour un traitement pris oralement ou les 3,5 milliards de dollars pour un traitement par injection, Gilead prendra 65 % des revenus au-dessus de ce seuil.

Selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), environ 38 millions de personnes vivaient avec le VIH dans le monde fin 2019. Et ce traitement, s’il devait voir le jour, ne serait pas tout de suite à la portée des pays du Sud.

Rédaction avec AFP


> PUBLICITE <


 
  
  L'Actu
 
 
  
Turquie
Le transfert en France de Fabien Azoulay examiné selon la procédure habituelle, selon l'ambassade
 

Le transfert vers la France de Fabien Azoulay, un homosexuel de confession juive, victime selon ses avocats de "violences aggravées" dans une prison turque, est examiné "au même niveau de priorité" que les demandes similaires concernant d'autres détenus, a indiqué jeudi l'ambassade de Turquie à Paris.
 
 
 
 
  
GPA à l'étranger
Nées d'une mère porteuse, les filles d'un couple gay bloquées en Afrique du Sud
 

Rien ne semble perturber les siestes et les biberons de Maya et Paula, un mois, dans cette paisible maison de Johannesburg. Pourtant, filles d'un couple gay de Namibie et nées d'une mère porteuse sud-africaine, la question de leur citoyenneté agite.
 
 
 
 
  
Europe
La Bulgarie sommée de fournir un document de voyage au bébé apatride de lesbiennes
 

La Bulgarie, qui refuse d'accorder la nationalité à la fillette apatride d'un couple lesbien, doit lui fournir un document faisant mention de ses deux parents pour lui permettre de voyager, a estimé jeudi l'avocate générale de la Cour de justice de l'UE.
 
 
 
 
  
Elections régionales
Tentative d'effacement des positions anti-mariage gay de Valérie Pécresse sur sa page Wikipédia
 

La proximité des élections régionales donnent lieu à quelques manoeuvres. Ainsi Des partisans de Valérie Pécresse ont tenté d'effacer ses prises de positions anciennes anti-mariage gay sur sa page Wikipédia.
 
 
 
 
  
Etats-Unis
Un ancien candidat de la téléréalité The Bachelor révèle son homosexualité
 

Colton Underwood, ancien candidat de l'émission de téléréalité américaine "The Bachelor, où un célibataire se prête au jeu de la séduction avec un groupe de prétendantes en vue d'une hypothétique demande en mariage, a révélé mercredi être homosexuel.
 
 
 
 
  
Paris
L'Inter-LGBT demande l'abandon du projet de place dédiée à Claude Goasguen
 

L’Inter-LGBT s’insurge contre la décision de la mairie de Paris de dédier une place de la capitale à la mémoire de Claude Goasguen, ancien élu parisien notoirement homophobe. Elle demande l'abandon de ce projet à Anne Hidalgo au nom de la cohérence politique.
 
 
 
 
  
Cameroun
Au moins 24 arrestations ou abus sur des personnes soupçonnées d'homosexualité
 

Les forces de sécurité camerounaises ont arbitrairement arrêté, battu ou menacé au moins 24 personnes soupçonnées d'homosexualité ou pour non-conformité de genre, depuis février 2021, a indiqué mercredi Human Rights Watch (HRW) dans un communiqué.
 
 
 
 
  
Diplomatie
Les droits des LGBT en Russie et Tchétchénie oubliés du futur sommet Biden-Poutine ?
 

L'annonce d'un sommet Poutine-Biden n'auguren rien de bon quant à la question des droits des personnes LGBT en Russie ou en Tchétchénie que le Kremlin n'entend pas inscrire au programme de la rencontre. 
 
 
 
 
  
Algérie / Hirak
Manifestation de soutien à des militants accusant la police du viol d'un mineur
 

Une manifestation du Hirak a apporté son soutien à quatre militants écroués après la diffusion sur les réseaux sociaux d'une vidéo d'un mineur de 15 ans accusant des policiers d'"attouchements sexuels" après son arrestation lors d'une précédente marche de protestation à Alger.
 
 
 
 
  
Donnés personnelles
Le Conseil d'Etat remet partiellement en cause l'application GendNotes des gendarmes
 

Le Conseil d'Etat a partiellement remis en cause mardi le fichier controversé de la gendarmerie "GendNotes", en dénonçant les risques de dérive et de détournement des données collectées par cette application, mais a refusé d'annuler le décret autorisant sa création.
 
 
   
  e-llico 
   

Voir la version classique du site