e-llico.com mobile
 
  
  Actus
 
 
 Deux mineurs mis en examen pour l'agression homophobe du Cap Corse - Justice  
Justice
Deux mineurs mis en examen pour l'agression homophobe du Cap Corse
 

Deux mineurs de moins de 16 ans ont été mis en examen dans l'enquête sur l'agression homophobe de la mi-juillet à Rogliano (Haute-Corse), a-t-on appris mercredi 21 juillet auprès du parquet de Bastia.

 
 
 
 

Les deux mineurs, originaires du Cap Corse, ont été mis en examen par le juge des enfants, le premier pour "injures publiques à caractère homophobe" et le second pour "violences aggravées et injures publiques à caractère homophobe", a précisé Arnaud Viornery, procureur de la République à Bastia.

"Mon client nie les faits", a insisté auprès de l’AFP Anna-Livia Guerrini, l’avocate du premier mineur, estimant que "dans ce dossier, la médiatisation anticipée est un moyen de pression qu’il faut éviter".

Le conseil du second mineur n’a pas donné suite aux sollicitations de l’AFP.

Deux autres personnes majeures avaient été interrogées en garde à vue mais ont été relâchées sans qu’aucune charge ne soit retenue contre elles.

Ce dossier vise des violences commises dans la nuit du 14 au 15 juillet lors d’une soirée dans un bar de Macinaggio, sur la marina de Rogliano. L’enquête avait été ouverte pour "violences volontaires avec interruption totale de travail inférieure ou égale à huit jours en réunion et à raison de l’orientation sexuelle des victimes".

Selon Arnaud Viornery, un couple d’hommes avait subi des insultes homophobes puis des violences "à coups de pieds et poings de la part de plusieurs individus" après avoir assisté, en compagnie de trois autres personnes, à un feu d’artifice sur cette commune prisée des touristes.

Ils auraient été la cible de ces violences peu après minuit, après avoir passé la soirée dans un bar. Une troisième personne avait également été blessée. L’une des victimes avait l’habitude de séjourner régulièrement dans cette commune.

La photo du couple, visages tuméfiés, publiée sur les réseaux sociaux, avait suscité de nombreuses réactions de soutien dans l’île, du préfet de la Haute-Corse en passant par la Ligue des droits de l’homme.

Sur Twitter, le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin avait apporté son "soutien total aux deux victimes" de cette "violente agression homophobe", affirmant que "ces actes infâmes ne (devaient) pas rester impunis".

Rédaction avec AFP


> PUBLICITE <


 
  
  L'Actu
 
 
  
Pologne
Trois rgions renoncent tre des zones sans idologie LGBT
 

Trois régions polonaises ont renoncé lundi, à la suite de pressions de Bruxelles, à être des "zones sans idéologie LGBT". A la mi-juillet, la Commission européenne a entamé une procédure d'infraction contre la Pologne pour ces "zones sans idéologie LGBT" décrétées par nombre de régions, de communes et d'autres collectivités locales.
 
 
 
 
  
Allemagne
Deux femmes trans lue au parlement
 

Deux femmes trans ont été élues au Bundestag, le parlement allemand, lors de élections fédérales de dimanche. C'est une première en Allemagne.
 
 
 
 
  
Tmoignage
La vie brise de Radwin, femme trans en Afghanistan
 

"Dieu m'a créé comme ça, c'est ma nature, personne ne le comprend". Pour Radwin, femme transgenre en Afghanistan, après des années de persécutions, l'avènement des talibans ne lui laisse que trois options: se cacher, fuir ou mourir.
 
 
 
 
  
Rfrendum
Les Suisses votent largement pour le mariage pour tous
 

Les Suisses ont lancé un oui retentissant en faveur du mariage pour tous lors d'un référendum dimanche, imposant une cuisante défaite à ses opposants, qui veulent y voir une menace pour le bien-être de l'enfant.
 
 
 
 
  
Monde
Le mariage homosexuel lgalis dans une trentaine de pays
 

Le mariage entre personnes de même sexe, en faveur duquel les Suisses ont voté dimanche, est aujourd'hui reconnu dans une trentaine de pays dans le monde.
 
 
 
 
  
Somment identitaire
Zemmour salue la politique homophobe de Viktor Orban
 

Le quasi candidat à l'élection présidentielle française Eric Zemmour a salué vendredi en Hongrie la politique de Viktor Orban, notamment à l'encontre de la communauté LGTB+.
 
 
 
 
  
Afrique du Sud
Joyeuse marche des fierts LGBT Soweto, lieu symbole du combat antiapartheid
 

Enveloppés de drapeaux arc-en-ciel et dansant au son de plusieurs scènes musicales en plein air, une centaine de Sud-Africains ont fêté les fiertés homosexuelles samedi à Soweto et la fin d'une troisième vague de Covid-19 particulièrement rude pour cette communauté.
 
 
 
 
  
People
L'acteur Michael K. Williams mort d'une overdose accidentelle
 

L'acteur américain Michael K. Williams, "Omar" dans la série culte "The Wire", qui avait été retrouvé mort chez lui à New York le 6 septembre, est décédé d'une overdose "accidentelle" de fentanyl, d'héroïne, et de cocaïne, ont annoncé vendredi les services médicaux new-yorkais.
 
 
 
 
  
Somment international
La droite identitaire anti-LGBT runie autour d'Orban
 

"Des familles fortes pour des nations fortes": autour du Premier ministre hongrois Viktor Orban, des personnalités ultra-conservatrices ont défendu jeudi à Budapest souveraineté et "valeurs familiales", au premier jour d'un sommet démographique devenu un rendez-vous de la droite identitaire.
 
 
 
 
  
Dbat
Mlenchon dnonce les positions anti-LGBT et anti-fministes de Zemmour
 

Le leader de la France insoumise Jean-Luc Mélenchon a reproché jeudi au polémiste Eric Zemmour sa "vision rabougrie de la France" et ses positions anti-LGBT et anti-féministes, lors d'un débat télévisé tendu consacré largement à la question de l'immigration.
 
 
   
  e-llico 
   

Voir la version classique du site