e-llico.com mobile
 
  
  Actus
 
 
 Emmanuel Macron promet de renforcer la lutte contre la cyberhaine - Homophobie  
Homophobie
Emmanuel Macron promet de renforcer la lutte contre la cyberhaine
 

Au dîner du Crif, Emmanuel Macron a promis de renforcer la lutte contre la cyberhaine. 

 
 
 
 

"Il nous faut aller plus loin" : Emmanuel Macron a promis mercredi soir une lutte renforcée contre la haine qui prospère sur internet, lors du premier dîner du Conseil représentatif des institutions juifs de France (Crif) sous son quinquennat.

Devant un millier d'invités au Carrousel du Louvre à Paris, dont une quinzaine de ministres et une vingtaine d'ambassadeurs, le chef de l'Etat a dit vouloir mener "cette année" au niveau européen "un combat permettant de légiférer pour contraindre les opérateurs à retirer dans les meilleurs délais" les contenus haineux de la Toile.

Ce combat "doit non seulement impliquer les pouvoirs publics mais aussi la société civile et les plateformes", a souligné Emmanuel Macron. "Aucune piste ne sera écartée, y compris la possibilité de légiférer dans ce domaine", a-t-il assuré en citant comme "exemple inspirant" la législation allemande, qui menace les plateformes internet de lourdes amendes en cas de diffusion de messages de haine.

Emmanuel Macron répondait au président du Crif, Francis Kalifat, qui avait un peu plus tôt souhaité que les entreprises internet "assument les mêmes responsabilités que les éditeurs de presse", soumis à un cadre juridique strict.

Le responsable de l'instance de représentation politique de la communauté juive organisée a confirmé que le Crif allait installer un "observatoire de la haine sur le net". "Lorsque notre outil aura fait ses preuves, nous pourrons l'élargir au racisme, à la xénophobie, à l'homophobie, à la haine des musulmans et, aussi, à la haine de la France", a-t-il précisé.

"Si nous construisons cet observatoire, c'est parce que les entreprises internet ne le font pas elles-mêmes", a-t-il déploré, ajoutant: "peut-être faut-il les y contraindre ?"

(Avec AFP)


 
  
  L'Actu
 
 
  
Eglise catholique
Le pape Franois raffirme l'interdiction de la prtrise aux homosexuels
 

Le Pape a mis en garde les évêques italiens de ne pas accepter les candidats homosexuels au sacerdoce dans un réunion tenue à huis clos en début de semaine.
 
 
 
 
  
Paris
Vandalisme homophobe contre la plaque honorant les derniers condamns mort pour homosexualit
 

Les fleurs déposées sur la plaque qui honore la mémoire de Bruno Lenoir et Jean Diot, les deux derniers condamnés à mort pour homosexualité en France, ont été brûlées par un individu hostile aux homosexuels.
 
 
 
 
  
Kenya
L'interdiction de Rafiki est ridicule, affirme la Commission knyane du Film
 

L'interdiction dans son propre pays du film kényan Rafiki, qui raconte une romance entre deux femmes et a été présenté au dernier festival de Cannes, est "ridicule", a soutenu vendredi la Commission chargée de promouvoir l'industrie cinématographique kényane.
 
 
 
 
  
Etats-Unis
Sephora va lancer des cours de maquillage pour les personnes trans
 

La géant international du maquillage Sephora lancera bientôt des cours de make up pour les personnes trans dans 150 magasins aux Etats-Unis. Ils seront dispensés par le personnel trans de l'entreprise.
 
 
 
 
  
Mdias
Les OUT d'or reviennent pour une seconde dition
 

Les OUT d’or reviennent les 18 et 19 juin 2018 pour une seconde édition. Ces prix récompensent la visibilité LGBT dans les médias.
 
 
 
 
  
Presse gay
Nouvelle tentative de relance pour Ttu avec de nouveaux actionnaires
 

Le magazine gay fondé en 1995 et liquidé en février va être relancé par un collectif d'entrepreneurs. Une plateforme numérique soutiendra l'impression du magazine papier qui paraitra chaque trimestre.
 
 
 
 
  
International
Un drapeau LGBT sur l'ambassade britannique au Blarus rend Minsk furieux
 

Le Bélarus a violemment critiqué le Royaume-Uni pour avoir levé un drapeau LGBT sur le territoire de son ambassade à Minsk à l'occasion de la journée mondiale contre l'homophobie, assurant que les relations homosexuelles sont une "supercherie".
 
 
 
 
  
Etude
Pas de discrimination significative selon l'orientation sexuelle dans la Fonction publique
 

Les candidats suggérant leur homosexualité ne font pas l'objet d'une discrimination à l'embauche "significative" dans la fonction publique même si des "différences de traitement" existent, selon les premiers résultats d'une étude présentés vendredi dernier.
 
 
 
 
  
Repres
4 questions autour de la PMA pour toutes
 

Cinq ans après les débats houleux autour du mariage pour tous, l'ouverture de la PMA (procréation médicalement assistée) aux couples de lesbiennes et aux femmes seules est le thème le plus polémique des États généraux de la bioéthique.
 
 
 
 
  
Gouvernement
Le secrtaire d'Etat Mounir Mahjoubi fait officiellement son coming out
 

A l'occasion de la Journée internationale de lutte contre l'homophobie, le secrétaire d'Etat chargé du Numérique a publié un message sur Twitter dans lequel il fait son coming out officiel même si son homosexualité était déjà connue.
 
 
   
  e-llico 
   

Voir la version classique du site

  
 Annonce