e-llico.com mobile
 
  
  Actus
 
 
 Empoignade entre fils de Premiers ministres pour une crotte de chien - Israël 
Israël
Empoignade entre fils de Premiers ministres pour une crotte de chien
 

Une banale querelle autour de déjections canines a dégénéré en un torrent de boue - notamment homophobe -  déversé sur les réseaux sociaux entre fils de Premiers ministres israéliens. 

 
 
 
 

La guerre des "fils de", qui fait les délices des médias, a commencé avec une crotte que la chienne des Netanyahu, Kaya, un croisé d'une dizaine d'années à l'épaisse fourrure blanche, est soupçonnée d'avoir déposée récemment dans un parc de Jérusalem.

Une voisine a rapporté sur Facebook avoir apostrophé l'aîné des deux fils du Premier ministre, qui promenait alors Kaya, et lui avoir demandé de ramasser. Yaïr Netanyahu (photo), 25 ans, aurait répondu par un doigt d'honneur. La question de savoir si c'est bien Kaya qui s'est soulagée dans le parc n'est pas tranchée.

L'histoire aurait pu en rester là si Molad, une organisation défavorable au Premier ministre de droite, n'y avait fait écho dans un pamphlet publié sur internet et intitulé "Cinq choses que vous ignoriez sur l'héritier de la couronne, Yaïr Netanyahu", qui dénonce entre autres le coût pour le contribuable de sa protection personnelle et de sa voiture avec chauffeur.

Répondant dans un brûlot sur Facebook, Yaïr Netanyahu a rejeté les "mensonges et les calomnies". Il attaque Molad comme une organisation financée de l'étranger selon lui et oeuvrant à la "destruction" d'Israël. Molad se présente comme une organisation indépendante travaillant au renouvellement de la démocratie. Yaïr Netanyahu demande pourquoi les fils des ex-chefs de gouvernement Shimon Peres, Ariel Sharon et Ehud Olmert n'ont pas droit, selon lui, au même traitement de la part de certaines organisations qu'il accuse de parti pris systématique contre sa famille.

Omri Sharon par exemple a passé quatre mois en prison en 2008 pour financement illicite des campagnes électorales de son père, aujourd'hui disparu. Yaïr Netanyahu évoque aussi les "intéressantes relations" de l'un des fils de M. Olmert "avec un homme palestinien", semblant insinuer qu'il était homosexuel et sous-entendant qu'il avait mis en danger "la sécurité du pays" en fréquentant un Palestinien. Yaïr Netanyahu conclut sa réponse par un emoji figurant un doigt d'honneur et un autre un tas d'excréments souriant.

Ariel Olmert lui a répondu directement sur Facebook: "Salut Yaïr Netanyahu, je suis le fils secret d'Olmert, le fils homo, celui qui vit avec un Palestinien". En fait, cette histoire est "totalement mensongère. J'aime les femmes, je vis avec l'une d'entre elles et nous avons une fille". "Le gros problème, ce sont le racisme et les relents homophobes", dit-il. "Contrairement à toi (...) je travaille pour vivre. Et, par principe, j'essaie de ramasser les crottes de mon chien", persifle-t-il.

Les détracteurs des Netanyahu attaquent Yaïr comme un jeune homme vivant à la résidence du Premier ministre sans affectation officielle. Ils accusent ses parents d'exercice hégémonique du pouvoir et de préparer Yaïr à prendre la relève. Yaïr Netanyahu avait été présenté au président américain Donald Trump et à son épouse lors de leur visite en mai. Il avait été entendu leur confiant qu'il savait ce que vivait Barron, le fils du couple présidentiel, pour être aussi passé par là au même âge (11 ans).

La chienne Kaya, adoptée dans un refuge par les Netanyahu, avait déjà fait parler d'elle en 2015 en mordant deux invités lors d'une réception. Les Netanyahu avaient été alors contraints de la placer temporairement en quarantaine. Mais le Parlement a approuvé mercredi, avant un vote définitif, la première mouture d'un texte surnommé "la loi Kaya" par laquelle un chien qui mordrait n'aurait plus à être placé en chenil, mais pourrait être assigné à résidence, a rapporté la presse.

(Source AFP)


 
  
  L'Actu
 
 
  
Tchétchénie
Kadyrov accuse la famille du chanteur Zelimkhan Bakayev de l'avoir tué à cause de son homosexualité supposée
 

Le président tchétcène Kadyrov a accusé des membres de la famille du chanteur Zelimkhan Bakayev, disparu depuis plusieurs mois, de l'avoir elle-même assassiné à cause de son homosexualité présumée. 
 
 
 
 
  
Gestation pour autrui
Pro et anti-GPA s'affrontent à coup de tribunes
 

Après la publication, mardi, d'une tribune de 110 personnalités réclamant un "débat de fond" "serein, argumenté et informé" sur la GPA, les opposants à la gestation pour autrui signent une contre-tribune dans laquelles ils s'opposent au "marché de la personne humaine". 
 
 
 
 
  
Mariage pour tous
Au procès des violences contre les Femen, jusqu'à un an avec sursis requis
 

Les faits remontent à 2012, lors d'une manifestation de catholiques opposés au mariage homosexuel: des peines allant jusqu'à un an avec sursis ont été requises jeudi soir au procès de huit hommes accusés de "violences en réunion" à l'encontre de militantes des Femen.
 
 
 
 
  
Asie
Taiwan va reconnaître un troisième genre sur les documents officiels
 

Taiwan sera le prochain pays à ajouter un troisième genre possible sur ses documents officiels mentionnant l'identité. 
 
 
 
 
  
PMA, fin de vie et autres débats brûlants
Coup d'envoi des Etats généraux de la bioéthique
 

PMA pour toutes, fin de vie, génétique... Ces sujets brûlants vont être débattus dans les prochains mois à travers la France lors des Etats généraux de la bioéthique, lancés jeudi, en préambule à une nouvelle révision de la loi.
 
 
 
 
  
Etude
Les personnes LGBTI se sentent discriminées dans leurs parcours de soins
 

Plus de la moitié des personnes LGBTI (lesbiennes, gays, bis, trans et intersexes) se sont déjà senties discriminées lors d'un parcours de soins, révèle une étude publiée mercredi.
 
 
 
 
  
Mariage gay
Au procès des violences contre des Femen, les dénégations des prévenus
 

Plusieurs hommes jugés à Paris pour des violences contre des membres du mouvement féministe Femen lors d'une manifestation de catholiques opposés au mariage homosexuel en 2012 ont nié mercredi les avoir commises, au premier jour de leur procès.
 
 
 
 
  
XV de France/Toulon
Le rugbyman Mathieu Bastareaud suspendu trois matches pour injure homophobe
 

Le centre international de Toulon Mathieu Bastareaud a été suspendu trois semaines, et manquera donc le match du XV de France face à l'Irlande, pour avoir qualifié un joueur de Trévise de "pédé", a annoncé mercredi l'organisateur de la Coupe d'Europe.
 
 
 
 
  
Vidéo sexuelle, prostitution
Le blogueur gay Jeremstar dans la tourmente
 

Le nom du blogueur gay Jeremstar est cité dans une histoire trouble de prostitution et une vidéo intime le montrant se mastrubant de lui a été diffusée en ligne. Résultat: C8 suspend sa collaboration à l'émission de Thierry Ardisson. 
 
 
 
 
  
Etats-Unis
La nouvelle Journée de la liberté religieuse de Donald Trump est une attaque supplémentaire contre les LGBT
 

Donald Trump a décrété une nouvelle "Journée de la liberté religieuse" aux Etats-Uis qui s'avère être dans les faits une initiative renfoçant la possible discrimination des peronnes LGBT dans les services ou le commerce.
 
 
   
  e-llico 
   

Voir la version classique du site

  
 Annonce