e-llico.com mobile
 
  
  Actus
 
 
 Enquête à Montpellier après la disparition d'un adolescent transgenre - Thérapies de conversion  
Thérapies de conversion
Enquête à Montpellier après la disparition d'un adolescent transgenre
 

Le parquet de Montpellier a ouvert lundi une enquête préliminaire pour enlèvement et séquestration après la disparition d'un adolescent transgenre qui aurait été conduit par sa famille vers un centre pratiquant les "thérapies de conversion" dans le centre de la France.

 
 
 
 

Dans une vidéo postée dimanche sur Instagram et vue près de 10.000 fois, une jeune femme, Julie, explique que son nouveau colocataire âgé de 17 ans, Enzo, étudiant en théâtre au cours Florent de Montpellier, avait été emmené la semaine dernière par ses parents après leur avoir révélé qu'il souhaitait dorénavant être considéré comme de sexe masculin alors qu'il était né femme.

L'appel de la jeune femme, visiblement très émue, qui estime Enzo "en danger", a été relayé par l'association Fierté Montpellier Pride. Celle-ci a indiqué sur Twitter que les parents d'Enzo avaient décidé de l'envoyer contre son gré à partir de lundi à Juranville (Loiret) dans un établissement où sont pratiquées les "thérapies de conversion", qui prétendent transformer l'orientation sexuelle ou l'identité de genre d'une personne.

Dans un communiqué, le procureur de la République de Montpellier, Fabrice Belargent, a expliqué avoir été informé par "le monde associatif" de la "disparition d'une personne mineure qui aurait été conduite sous la contrainte dans un lieu à déterminer afin d'y subir une 'thérapie de conversion'".

Les mêmes faits ont en outre été dénoncés par la ministre déléguée chargée de la Citoyenneté, Marlène Schiappa, sur la base de l'article 40 du code de procédure pénale qui oblige tout fonctionnaire ayant eu connaissance d'un crime ou d'un délit d'en informer le parquet, a-t-il précisé.

"Donnant suite à ces signalements, le parquet à ouvert une enquête préliminaire des chefs d'enlèvement et de séquestration", qui a été confiée à la direction territoriale de la police judiciaire de Montpellier et à la direction centrale de la police judiciaire, a précisé M. Belargent.

Le parquet de Montpellier, qui avait ouvert une enquête, a indiqué mardi que l’enlèvement n’apparaît "pas caractérisé".

"Grâce à une rapide mobilisation des services territoriaux de la police judiciaire, la jeune personne qui avait disparu de Montpellier dans des conditions justifiant l’ouverture d’une enquête préliminaire des chefs d’enlèvement et séquestration a été découverte saine et sauve hier soir au domicile de membres de sa famille", a indiqué le procureur de Montpellier dans un communiqué.

"Les éléments constitutifs des infractions d’enlèvement et séquestration n’apparaissent pas caractérisés en l’état", a-t-il poursuivi.

Députés et sénateurs se sont mis d'accord en octobre sur la rédaction commune d'une proposition de loi pour confondre plus facilement les auteurs des thérapies de conversion. Ceux qui les pratiqueront pourront être punis de deux ans d'emprisonnement et 30.000 euros d'amende, des peines pouvant grimper à trois ans d'emprisonnement et 45.000 euros d'amende en cas de circonstances aggravantes.

Les thérapies de conversion sont déjà punissables via un grand nombre d'infractions - abus de faiblesse, harcèlement, discrimination, propos homophobes, etc.- mais celles-ci sont parfois "difficiles à appréhender", selon le groupe LREM à l'Assemblée.

Rédaction avec AFP


> PUBLICITE <


 
  
  L'Actu
 
 
  
Moderna
Début des essais sur les humains d'un vaccin contre le VIH utilisant l'ARN messager
 

Les premières doses d'un vaccin contre le virus du sida utilisant la technologie de l'ARN messager ont été administrées chez des humains, ont annoncé jeudi l'entreprise américaine de biotechnologie Moderna et l'organisation International AIDS Vaccine Initiative.
 
 
 
 
  
Meurtre de Vanesa Campos
15 et 20 ans de réclusion requis contre les principaux accusés
 

L'accusation a requis jeudi 27 janvier des peines de 15 et 20 ans de réclusion criminelle à l'encontre des deux principaux accusés au procès du meurtre au bois de Boulogne en 2018 de Vanesa Campos, travailleuse du sexe transgenre sans-papiers.
 
 
 
 
  
Asie
Hong Kong refuse le changement d'état civil aux personnes trans non opérées
 

Les personnes trans ne pourront officiellement faire reconnaître leur nouveau genre sur leurs papiers d'identité que s'ils ont subi une opération de réassignation, a décidé jeudi 27 janvier un tribunal de Hong Kong.
 
 
 
 
  
Etats-Unis
Un transgenre pédophile incarcéré dans une prison pour mineurs
 

Aujourd'hui femme transgenre, un jeune homme avait sexuellement agressé une fillette de 10 ans alors qu’il était âgé de 17 ans. Il n’avait été interpellé qu’en 2021.
 
 
 
 
  
Eglise catholique
Le pape François appelle les parents à soutenir leurs enfants homosexuels et non à les condamner
 

Le pape François a déclaré mercredi que les parents d'enfants homosexuels ne devraient pas les condamner mais leur offrir un soutien.
 
 
 
 
  
Etats-Unis
Le juge progressiste de la Cour suprême Stephen Breyer va se retirer
 

Le juge progressiste Stephen Breyer va quitter ses fonctions à la Cour suprême des Etats-Unis d'ici l'été, ce qui permettra à Joe Biden de nommer, pour la première fois, une femme noire au sein de la puissante institution.  
 
 
 
 
  
Nouveau délit
Vote définitif au Parlement pour pénaliser les thérapies de conversion
 

"Il n'y a rien à guérir": le Parlement a adopté définitivement mardi, avec un ultime vote des députés, une proposition de loi LREM qui cible les "thérapies de conversion", pratiques visant à imposer l'hétérosexualité aux personnes LGBT.
 
 
 
 
  
Etats-Unis
Les performances de la nageuse transgenre Lia Thomas crée la polémique
 

La polémique fait rage aux États-Unis à propos de la jeune femme qui brille dans les bassins universitaires.
 
 
 
 
  
Botswana
Le président promet de respecter la dépénalisation de l'homosexualité
 

Le président du Botswana a promis lundi d'appliquer pleinement la décision de justice dépénalisant l'homosexualité dans ce pays enclavé d'Afrique australe, deux mois après avoir perdu un appel visant à annuler ce jugement.
 
 
 
 
  
Thérapies de conversion
Ultime vote au Parlement pour créer un nouveau délit
 

Le Parlement doit adopter définitivement mardi, avec un ultime vote des députés, une proposition de loi LREM qui cible les "thérapies de conversion", pratiques visant à imposer l'hétérosexualité aux personnes LGBT.
 
 
   
  e-llico 
   

Voir la version classique du site