e-llico.com mobile
 
  
  Actus
 
 
 Facebook mesure pour la 1ere fois ses efforts contre les contenus répréhensibles - Internet   
Internet
Facebook mesure pour la 1ere fois ses efforts contre les contenus répréhensibles
 

Facebook a publié pour la première fois mardi un bilan chiffré de ses efforts pour supprimer de sa plateforme les contenus contrevenant à ses règles d'utilisation, qu'il s'agisse d'images à caractère sexuel, de commentaires haineux ou de propagande terroriste.

 
 
 
 

Selon ce rapport inédit, qui s'inscrit dans des efforts de transparence du groupe confronté au scandale Cambrige Analytica, 3,4 millions d'images violentes ont été supprimées ou assorties d'avertissements au premier trimestre 2018, presque le triple du trimestre précédent.

Un bond lié principalement, selon le réseau, à une amélioration de ses technologies d'analyse, qui font de plus en plus appel à l'intelligence artificielle.

Dans près de 86% des cas, ces images ont été détectées par le réseau avant même lui avoir été préalablement signalés, et elles ont représenté moins de 0,3% des contenus visionnés sur sa plateforme entre janvier et mars.

Concernant les images de nudité ou d'activité sexuelle (hors pédopornographie), le groupe déclare 21 millions d'éléments supprimés au premier trimestre, autant que fin 2017.

Cela représente moins de 0,1% des contenus visionnés, et près de 96% des cas les images sont supprimées avant tout signalement. Parfois avec trop de zèle, comme lorsque le réseau censure certaine oeuvres d'art pourtant tolérées par ses règles, à l'image de "La liberté guidant le peuple" de Delacroix.

Concernant la propagande terroriste, le groupe a confirmé des chiffres de fin avril : 1,9 million de contenus ont été supprimés au premier trimestre, soit 73% de plus qu'au 4e trimestre 2017, grâce à des améliorations technologiques. 99,5% des contenus supprimés l'ont été avant tout signalement.

Facebook peine en revanche à détecter les messages de haine. Le groupe dit en avoir supprimé 2,5 millions au 1er trimestre (56% de plus qu'au trimestre précédent), mais seuls 38% ont été détectés avant tout signalement.

Malheureusement, Facebook n'a pas fourni d'estimation de leur prévalence sur sa plateforme. Le groupe explique avoir du mal à gérer ces messages car l'intelligence artificielle peine encore à trier le bon grain de l'ivraie: des insultes racistes ou homophobes peuvent par exemple être "réappropriées" par les minorités qu'elles visent, ou dans le but de les dénoncer, ce qui est normalement permis par la plateforme. Et seules les attaques contre les personnes sont interdites, pas celles visant une idéologie ou une institution.

(Source AFP)


 
  
  L'Actu
 
 
  
Allemagne
Le gouvernement adopte un projet de loi sur un troisième genre
 

Le gouvernement allemand a adopté mercredi un texte légalisant un "troisième genre" sur les certificats de naissance, faisant du pays un précurseur en Europe dans la reconnaissance des personnes intersexes.
 
 
 
 
  
Harcèlement sexuel
L'enquête sur Jean-Marc Morandini relancée
 

L'affaire des castings douteux organisés par Jean-Marc Morandini est relancée. 
 
 
 
 
  
Equateur
L'état-civil reconnaît des enfants d'un couple lesbien britannique
 

Après plus de six ans de lutte contre les préjugés en Equateur, l'un des pays les plus conservateurs d'Amérique latine, un couple de lesbiennes britanniques a obtenu d'inscrire légalement ses enfants sous leurs deux noms.
 
 
 
 
  
Thérapies de conversion
Un médecin proposant de traiter l'homosexualité par l'homéopathie dénoncé sur les réseaux sociaux
 

Un médecin français, exilé en Suisse, prétend "soigner" l'homosexualité par l'homéopathie. Et provoque une polémique sur les réseaux sociaux qui s’insurgent contre cette forme d'homophobie.
 
 
 
 
  
Etude / USA
14% des jeunes de 18 à 34 ans se considèrent LGBT
 

Selon une enquête américaine, 14% des membres de la génération Y se définissent comme LGBT. Avec une plus proportion encore plus élevée parmi les Latinos.  
 
 
 
 
  
Pologne
Le ministre de la Défense polonais qualifie la gay pride de Poznan de défilé de sodomites
 

Le ministre de la Défense polonais a qualifié la gay pride de Poznan de "défilé de sodomites", renforçant les attaques du gouvernement contre l'expression publique de la communauté LGBT.
 
 
 
 
  
Malaisie
Deux lesbiennes condamnées à la bastonnade
 

Deux malaisiennes ont été condamnées à six coups de bâton chacune par un tribunal islamique après avoir reconnu des relations sexuelles contraires aux lois de l'islam, a annoncé un responsable local, une sentence dénoncée par les mouvements de défense des droits.
 
 
 
 
  
Célébrités
La chanteuse américaine Aretha Franklin est dans un état grave
 

La chanteuse afro-américaine Aretha Franklin, interprète de succès comme "Respect" et "I Say a Little Prayer", est dans un état grave, a affirmé lundi un journaliste et ami de la famille de la "reine de la soul".
 
 
 
 
  
Paris
Un homo déséquilibré revendique le vandalisme contre la plaque commémorative de la rue Montorgueil
 

L'acte de vandalisme contre la plaque d'hommage aux deux Français condamnés à mort pour homosexualité en 1750 a été revendiqué par un homosexuel manifestement déséquilibré. 
 
 
 
 
  
Pologne
Mr Gay Europe 2018 élu à Poznan, malgré l'hostilité ambiante
 

La finale de l'élection Mr Gay Europe s'est tenue samedi à Poznan, dans l'ouest de la Pologne, pays catholique conservateur où une majeure partie de la population rejette l'homosexualité.
 
 
   
  e-llico 
   

Voir la version classique du site