e-llico.com mobile
 
  
  Actus
 
 
 François de Rugy souhaite une proposition de loi de la majorité sur la PMA avant la fin de l'année - Assemblée nationale  
Assemblée nationale
François de Rugy souhaite une proposition de loi de la majorité sur la PMA avant la fin de l'année
 

Le président de l'Assemblée nationale François de Rugy a espéré jeudi que les députés de la majorité déposent en 2018 une proposition de loi sur la procréation médicalement assistée (PMA) pour toutes les femmes, et qu'elle soit "adoptée rapidement".

 
 
 
 

"Je souhaite sur ce sujet que le Parlement puisse prendre l'initiative, et notamment les députés de la majorité qui se sont engagés sur ce sujet avant les élections" législatives, a-t-il déclaré sur BFMTV et RMC, alors que le Conseil d'Etat a proposé mercredi un cadre juridique en cas d'adoption de la mesure.

François de Rugy (LREM) a souhaité qu'une proposition de loi soit "inscrite à l'ordre du jour avant la fin de l'année pour être adoptée rapidement". "C'est l'engagement qu'ont pris les candidats" La République en Marche pendant la campagne des législatives et c'est "aussi un engagement du président de la République", a-t-il insisté.

Si "le gouvernement a plutôt envisagé de mettre ce sujet dans les lois dites de bioéthique (...) déjà très vastes", "la question de la PMA est une question en soi" qui mérite une loi, estime-t-il.

Plus tôt cette semaine, le député du Finistère et président du groupe LREM à l’Assemblée, Richard Ferrand a réaffirmé son engagement en faveur de la PMA lors de son intervention devant les parlementaires réunis en Congrès lundi 9 juillet à Versailles.

"Notre société est traversée par des débats éthiques et philosophique dont le Parlement aura à se saisir pour les faire vivre, pour les éclairer et pour décider, a-t-il déclaré. Il n’est jamais bon que l’avènement du droit soit à la traine des évolutions sociétales. Les grands débats sont l’hygiène et l’oxygène de la démocratie, c’est pourquoi il nous faudra sans tarder inscrire à notre agenda l’élargissement de l’accès à la procréation médicalement assisté comme l’interrogation sur la fin de vie", a-t-il fait valoir.

Le Conseil d'Etat a donné mercredi "un éclairage juridique" qui montre qu'"en termes de cohérence du droit français (la mesure) ne poserait pas de problème insurmontable", a-t-il ajouté. "Mais il faut évidemment modifier la loi et ça c'est la responsabilité du Parlement", a-t-il dit.

Double filiation maternelle, remboursement par la Sécu: le Conseil d'État a proposé un cadre en cas d'ouverture de la PMA aux couples de femmes et aux femmes seules, sans pour autant se prononcer pour ou contre la réforme.

Ces propositions figurent dans une étude sur les aspects juridiques de la prochaine révision de la loi de bioéthique, commandée par le Premier ministre Édouard Philippe et rendue publique mercredi.

Dans un entretien à L'Opinion de jeudi, le vice-président des Républicains Jean Leonetti, qui a donné son nom à deux lois sur la fin de vie, a dit son opposition à la PMA pour toutes, et estime que "la mobilisation est possible" sur ce sujet "risqué" pour le président de la République.

(Avec AFP)



 
  
  L'Actu
 
 
  
Football
Patrice Evra nie être homophobe après la polémique suscitée par ses propos contre le PSG
 

L’équipe de football du Paris Saint-Germain a condamné mardi les propos homophobes de l’ancien footballeur professionnel Patrice Evra et envisage apparemment d’intenter des poursuites.
 
 
 
 
  
Pédophilie dans l'Eglise
Les enfants cherchent spontanément la tendresse, selon l'abbé de la Morandais
 

L'abbé Alain de la Morandais, interrogé sur les scandales de pédophilie dans l'Eglise, a affirmé que les enfants cherchaient "spontanément la tendresse". Des propos qui ont choqué. 
 
 
 
 
  
VIH
25e Sidaction du 5 au 7 avril pour ne pas oublier de donner
 

"N'oublions pas que le virus du sida est toujours là ! N'oublions pas de donner!" : 25 ans après le premier Sidaction, chaînes de télévision et radios lancent un nouvel appel aux dons lors d'un grand week-end de mobilisation du 5 au 7 avril.
 
 
 
 
  
Etats-Unis
80% des infections au VIH par des gens ignorant leur statut ou pas traités
 

Environ 80% des contaminations par le virus du sida aux Etats-Unis sont dues à des personnes ignorant qu'elles sont séropositives, ou des malades connaissant leur statut mais qui ne sont pas traités, selon une étude publiée lundi par les autorités sanitaires.
 
 
 
 
  
Estonie
Les minorités préoccupées par des discussions de coalition avec l'extrême droite
 

L'Estonie est au coeur des préoccupations des défenseurs de la démocartie et des minorités du fait d'une initiative sans précédent visant à inclure un parti d'extrême droite dans le prochain gouvernement de cet État balte.
 
 
 
 
  
Australie
Arnold Schwarzenegger félicite un champion culturiste gay pour son titre et son mariage
 

Rob Kearney, un bodybuilder et haltérophile gay, s’est marié avec son compagnon après être arrivé premier dans une compétition le week-end dernier. Il a été félicité par Arnold Schwarzenegger pour son exploit et son mariage.
 
 
 
 
  
Eglise catholique / Pédophilie
Le pape refuse la démission de Barbarin
 

Le diocèse de Lyon a annoncé que le Pape François a refusé la démission du cardinal Barbarin en  invoquant la "présomption d'innocence" alors que ce dernier a bel et bien été condmané ar la justice française. 
 
 
 
 
  
Homophobie
À Lyon, une bande de filles agresse un couple de femmes
 

Un couple de femmes qui se tenait la main a été agressé vendredi soir à Lyon par une bande de jeunes filles, dont l'une, arrêtée peu après les faits, a été mise en examen dimanche.
 
 
 
 
  
Gilets jaunes
La plaque commémorative dédiée au policier gay Xavier Jugelé vandalisée
 

La plaque commémorative dédiée à Xavier Jugelé, le policier gay tué lors d’une attaque djihadiste en avril 2017 sur les Champs-Elysées, a été vandalisée samedi dernier lors des débordements survenus à loccasion de la manifestation des gilets jaunes.
 
 
 
 
  
Eglise catholique / Pédophilie
Le cardinal Barbarin chez le pape pour présenter sa démission
 

Après sa condamnation à six mois de prison avec sursis, le cardinal Philippe Barbarin a présenté sa démission au pape François. Ce dernier pourrait se donner plusieurs semaines avant d'accepter ou non cette démission.
 
 
   
  e-llico 
   

Voir la version classique du site