e-llico.com mobile
 
  
  Actus
 
 
 François Hollande estime qu'il y a <I>encore de nombreux combats à mener</I> - Droits LGBT 
Droits LGBT
François Hollande estime qu'il y a encore de nombreux combats à mener
 

"Il y a encore de nombreux combats à mener" pour les droits des personnes LGBT, a déclaré vendredi le président de la République François Hollande lors d'une cérémonie à l'Élysée en l'honneur des acteurs engagés contre la haine et les discriminations LGBT.

 
 
 
 

Rappelant qu'il y a encore 36 ans, l'homosexualité était considéré comme une maladie mentale, François Hollande a déroulé l'évolution des droits des personnes lesbiennes, bi, gay et transsexuelles, citant notamment le mariage pour tous, "un engagement que j'avais pris, qui a été tenu".

En juin 2016, deux semaines après l'attentat homophobe d'Orlando aux États-unis, le président avait étendu le champ d'intervention de la Délégation interministérielle à la lutte contre le racisme et l'antisémitisme (Dilcra) à la haine anti-LGBT. Un plan de mobilisation contre la haine et les discriminations envers les personnes LGBT a par ailleurs été lancé en décembre 2016, doté d'un budget annuel de 1,5 million d'euros.

Aujourd'hui, "il y a encore de nombreux combats à mener" a déclaré le président de la République, évoquant "l'ouverture de la PMA (procréation médicalement assistée, ndlr) aux couples de femmes" que réclament les associations LGBT et pour laquelle le candidat Hollande s'était engagé lors de la campagne présidentielle de 2012.

"Il y a également la question pressante de la consécration d'un lieu dédié au recueillement et à la mémoire de la cause LGBT" et "la nécessaire reconnaissance de la filiation des enfants nés d'une GPA (gestation pour autrui, ndlr)". "Je pense aussi à l'interdiction des opérations chirurgicales subies aujourd'hui par des enfants intersexes (atteints d'une malformation génétique du développement sexuel, ndlr), et qui sont de plus en plus largement considérées comme des mutilations", a-t-il ajouté, applaudi par l'assistance.

Toutefois, "rien n'est jamais acquis", a averti François Hollande. "Dans de nombreux pays du monde, les droits des personnes LGBT sont attaqués, même dans des démocraties, même dans la plus puissante d'entre elles, il y a des menaces". "Nous sommes devant un monde qui hésite entre la continuation du progrès et le retour en arrière", a-t-il déclaré.

Évoquant les élections présidentielle et législatives, le président de la République a souligné que "les choix qui seront faits au mois de mai, au mois de juin prochains seront essentiels pour ouvrir d'autres progrès". "Les droits des personnes LGBT (...) chaque fois qu'ils progressent, c'est la France qui avance et c'est le monde qui change", a-t-il conclu.

(Source + photo AFP)


 
  
  L'Actu
 
 
  
CEVIPOF
Une étude analyse le vote gay et lesbien à la prochaine présidentielle
 

Le CEVIPOF a enquêté sur l'influence de l'orientation sexuelle dans les intentions de votes à la prochaine élection présidentielle. Résultat: l’orientation sexuelle ne produit pas des positions politiques radicalement spécifiques malgré des enjeux liés à l’orientation sexuelle.
 
 
 
 
  
Etats-Unis
Un rappeur inculpé pour l'agression homophobe de trois personnes à New York
 

Un rappeur de 32 ans a été inculpé mercredi de crime homophobe pour l'agression de trois hommes à la sortie d'une discothèque gay de New York, a indiqué le bureau du procureur de Brooklyn.
 
 
 
 
  
Vietnam
Un bodybuilder transgenre bouscule les codes
 

C'est un moment désagréable: à chaque compétition, Kendy Nguyen, premier bodybuilder ouvertement transgenre du Vietnam, doit enfiler un haut de bikini sur ses pectoraux saillants pour affronter ses adversaires.
 
 
 
 
  
Eglise catholique
La Conférence des évêques de France réaffirme son opposition à la PMA et la GPA
 

En pleine campagne présidentielle, le président de la Conférence des évêques de France a livré ses réflexions sur plusieurs sujets sociétaux sensibles tels que l'avortement, l'euthanasie, la PMA ou la GPA. mais aussi sur la question de la pédophilie dans l'église. 
 
 
 
 
  
Conseil de Paris
Pas de pub sexiste, homophobe ou discriminatoire sur le réseau municipal d'affichage
 

Les publicités diffusées sur le réseau municipal d'affichage de Paris ne devront comporter aucune publicité sexiste ou discriminatoire, a décidé mardi le Conseil de Paris à l'occasion du vote attribuant au groupe JCDecaux, seul candidat, le marché du mobilier urbain d'information.
 
 
 
 
  
VIH / IST
Marisol Touraine veut améliorer la santé sexuelle des Français
 

La ministre de la Santé Marisol Touraine a lancé mardi une initiative visant à améliorer la santé sexuelle des Français qui prévoit notamment de renforcer la prévention et le dépistage du sida et des infections sexuellement transmissibles (IST).
 
 
 
 
  
Australie
Un couple lesbien autorisé à adopter une fillette contre l'avis de ses parents biologiques
 

En Australie, un couple homosexuel a gagné une bataille judiciaire pour l'adoption d'une petite fille à laquelle ses parents biologiques tentaient de s'opposer.
 
 
 
 
  
Buenos Aires
Une station de métro porte le nom d'un mlilitant LGBT décédé du sida
 

Une station de métro de Buenos Aires porte le nom d'un militant LGBT décédé du sida pour la toute première fois au monde.
 
 
 
 
  
Tuerie d'Orlando
Orlando va célébrer l'anniversaire du massacre du Pulse par une journée spéciale
 

La ville d'Orlando commémorera le premier anniversaire de la tragique fusillade dans la discothèque gay Pulse en organisant une journée d'"amour et de gentillesse" le 12 juin prochain.
 
 
 
 
  
Transgenres
La cour d’Appel de Montpellier valide l’unique critère social pour un chagement d'état civil
 

Une femme transgenre qui avait fait une demande de changement d’état civil au tribunal de grande instance (TGI) de Montpellier sur la base d'éléments sociaux et médicaux, mais sans avoir entrepris de chirurgie génitale, vient d'obtenir satisfaction.
 
 
   
  e-llico 
   

Voir la version classique du site

  
 Annonce