e-llico.com mobile
 
  
  Actus
 
 
 François Hollande estime qu'il y a <I>encore de nombreux combats à mener</I> - Droits LGBT 
Droits LGBT
François Hollande estime qu'il y a encore de nombreux combats à mener
 

"Il y a encore de nombreux combats à mener" pour les droits des personnes LGBT, a déclaré vendredi le président de la République François Hollande lors d'une cérémonie à l'Élysée en l'honneur des acteurs engagés contre la haine et les discriminations LGBT.

 
 
 
 

Rappelant qu'il y a encore 36 ans, l'homosexualité était considéré comme une maladie mentale, François Hollande a déroulé l'évolution des droits des personnes lesbiennes, bi, gay et transsexuelles, citant notamment le mariage pour tous, "un engagement que j'avais pris, qui a été tenu".

En juin 2016, deux semaines après l'attentat homophobe d'Orlando aux États-unis, le président avait étendu le champ d'intervention de la Délégation interministérielle à la lutte contre le racisme et l'antisémitisme (Dilcra) à la haine anti-LGBT. Un plan de mobilisation contre la haine et les discriminations envers les personnes LGBT a par ailleurs été lancé en décembre 2016, doté d'un budget annuel de 1,5 million d'euros.

Aujourd'hui, "il y a encore de nombreux combats à mener" a déclaré le président de la République, évoquant "l'ouverture de la PMA (procréation médicalement assistée, ndlr) aux couples de femmes" que réclament les associations LGBT et pour laquelle le candidat Hollande s'était engagé lors de la campagne présidentielle de 2012.

"Il y a également la question pressante de la consécration d'un lieu dédié au recueillement et à la mémoire de la cause LGBT" et "la nécessaire reconnaissance de la filiation des enfants nés d'une GPA (gestation pour autrui, ndlr)". "Je pense aussi à l'interdiction des opérations chirurgicales subies aujourd'hui par des enfants intersexes (atteints d'une malformation génétique du développement sexuel, ndlr), et qui sont de plus en plus largement considérées comme des mutilations", a-t-il ajouté, applaudi par l'assistance.

Toutefois, "rien n'est jamais acquis", a averti François Hollande. "Dans de nombreux pays du monde, les droits des personnes LGBT sont attaqués, même dans des démocraties, même dans la plus puissante d'entre elles, il y a des menaces". "Nous sommes devant un monde qui hésite entre la continuation du progrès et le retour en arrière", a-t-il déclaré.

Évoquant les élections présidentielle et législatives, le président de la République a souligné que "les choix qui seront faits au mois de mai, au mois de juin prochains seront essentiels pour ouvrir d'autres progrès". "Les droits des personnes LGBT (...) chaque fois qu'ils progressent, c'est la France qui avance et c'est le monde qui change", a-t-il conclu.

(Source + photo AFP)


 
  
  L'Actu
 
 
  
Azerbaïdjan
Vague d'arrestations de gays et transgenres à Bakou
 

Au moins 100 personnes homosexuelles et transgenres ont été arrêtées, torturées ou maltraitées ces derniers jours en Azerbaïdjan, selon des inforamtions de médias locaux.
 
 
 
 
  
Etats-Unis
L'auteur d'un livre appelant au dialogue entre l'Eglise et les gays qualifié d'homo-hérétique
 

L’auteur d'un livre qui appelle au dialogue et au respect entre l’Église catholique et la communauté LGBT, est au coeur d'une cyber campagne de petits groupes catholiques qui le taxent d'"homo-hérétique".
 
 
 
 
  
Allemagne
L'extrême droite homophobe fait une percée inquiétante aux élections fédérales
 

L'Allemagne, qui faisait jusqu'ici exception en Europe, voit l'extrême droite arriver de façon importante au Bundestag à la faveur des dernières élections fédérales. Une percée inquiétante pour la communauté LGBT.
 
 
 
 
  
Droits de l'Homme
La Tunisie annonce qu'elle met fin aux tests anaux sur les homosexuels
 

La Tunisie a assuré devant l’ONU qu’il aller mettre fin aux tests anaux auxquels la police et justice soumettent régulièrement les homosexuels, mais le pays refuse de dépénaliser les relations entre hommes. 
 
 
 
 
  
Sondage
64% des Français favorables à la PMA pour toutes
 

Au moins 64% des Français sont favorables à l'ouverture de la PMA aux femmes célibataires et aux couples lesbiens, une proportion qui croît année après année, selon un sondage paru vendredi et alors que la mesure sera proposée par le gouvernement lors d'états généraux de la bioéthique en 2018.
 
 
 
 
  
Front National
Florian Philippot quitte le parti d'extrême droite, où il n'avait pas sa place
 

Le départ du vice-président du FN signe la fin de l'opération de "dédiabolisation" du parti d'extrême droite tentée par cet ambitieux issu de la gauche souverainiste. Homosexuel assumé après un outing, il n'a jamais été accepté par la base miltante et était honni par la puissante aile traditionnaliste.
 
 
 
 
  
Portrait
Florian Philippot, l'ex-gourou de Marine Le Pen
 

Florian Philippot, qui quitte jeudi le Front national sur un désaccord avec Marine Le Pen, était son plus proche collaborateur depuis 2011 et le chef d'orchestre de la "dédiabolisation" du parti d'extrême-droite.
 
 
 
 
  
Traitement du VIH
Création d'un triple-antiviral très efficace contre le virus du sida
 

Des chercheurs du groupe pharmaceutique français Sanofi et des Instituts nationaux américains de la santé (NIH) ont développé un triple antiviral présenté comme extrêmement prometteur pour la prévention et le traitement du virus du sida.
 
 
 
 
  
Présidentielle au Brésil
Le candidat homophobe d'extrême droite progresse face à Lula
 

L'ex-président brésilien Lula reste largement en tête des intentions de vote pour l'élection de 2018, d'après un sondage publié mardi, qui confirme la poussée du candidat homophobe d'extrême droite Jair Bolsonaro.  
 
 
 
 
  
PMA élargie aux couples lesbiens
François de Rugy favorable à ce qu'un texte vienne assez rapidement à l'Assemblée
 

Le président de l'Assemblée François de Rugy a souhaité mercredi qu'un texte ouvrant la PMA à toutes les femmes soit "assez rapidement" inscrit à l'ordre du jour des députés, alors que l'exécutif semble temporiser sur le calendrier.
 
 
   
  e-llico 
   

Voir la version classique du site