e-llico.com mobile
 
  
  Actus
 
 
 François Hollande estime qu'il y a <I>encore de nombreux combats à mener</I> - Droits LGBT 
Droits LGBT
François Hollande estime qu'il y a encore de nombreux combats à mener
 

"Il y a encore de nombreux combats à mener" pour les droits des personnes LGBT, a déclaré vendredi le président de la République François Hollande lors d'une cérémonie à l'Élysée en l'honneur des acteurs engagés contre la haine et les discriminations LGBT.

 
 
 
 

Rappelant qu'il y a encore 36 ans, l'homosexualité était considéré comme une maladie mentale, François Hollande a déroulé l'évolution des droits des personnes lesbiennes, bi, gay et transsexuelles, citant notamment le mariage pour tous, "un engagement que j'avais pris, qui a été tenu".

En juin 2016, deux semaines après l'attentat homophobe d'Orlando aux États-unis, le président avait étendu le champ d'intervention de la Délégation interministérielle à la lutte contre le racisme et l'antisémitisme (Dilcra) à la haine anti-LGBT. Un plan de mobilisation contre la haine et les discriminations envers les personnes LGBT a par ailleurs été lancé en décembre 2016, doté d'un budget annuel de 1,5 million d'euros.

Aujourd'hui, "il y a encore de nombreux combats à mener" a déclaré le président de la République, évoquant "l'ouverture de la PMA (procréation médicalement assistée, ndlr) aux couples de femmes" que réclament les associations LGBT et pour laquelle le candidat Hollande s'était engagé lors de la campagne présidentielle de 2012.

"Il y a également la question pressante de la consécration d'un lieu dédié au recueillement et à la mémoire de la cause LGBT" et "la nécessaire reconnaissance de la filiation des enfants nés d'une GPA (gestation pour autrui, ndlr)". "Je pense aussi à l'interdiction des opérations chirurgicales subies aujourd'hui par des enfants intersexes (atteints d'une malformation génétique du développement sexuel, ndlr), et qui sont de plus en plus largement considérées comme des mutilations", a-t-il ajouté, applaudi par l'assistance.

Toutefois, "rien n'est jamais acquis", a averti François Hollande. "Dans de nombreux pays du monde, les droits des personnes LGBT sont attaqués, même dans des démocraties, même dans la plus puissante d'entre elles, il y a des menaces". "Nous sommes devant un monde qui hésite entre la continuation du progrès et le retour en arrière", a-t-il déclaré.

Évoquant les élections présidentielle et législatives, le président de la République a souligné que "les choix qui seront faits au mois de mai, au mois de juin prochains seront essentiels pour ouvrir d'autres progrès". "Les droits des personnes LGBT (...) chaque fois qu'ils progressent, c'est la France qui avance et c'est le monde qui change", a-t-il conclu.

(Source + photo AFP)


 
  
  L'Actu
 
 
  
GPA
La Manif pour tous appelle Macron à agir contre une pratique en plein essor
 

La présidente de la Manif pour tous, Ludovine de la Rochère, a appelé jeudi Emmanuel Macron à "agir" contre la gestation pour autrui (GPA), "une violence faite aux femmes" qui est, selon elle, aujourd'hui "en plein essor".
 
 
 
 
  
Egalité
L'Amérique s'enflamme autour d'un gâteau de mariage gay
 

L'affaire du gâteau de mariage gay, refusé par un patissier chrétien, sera tranchée par la Cour suprême à Washington, lors d'une audience solennelle le 5 décembre prochain. En jeu, la question de la prévalence de l'égalité sur la religion.
 
 
 
 
  
Droite
Le Conseil régional d'IDF accorde une subvention à une organisation homophobe
 

L'opposition de gauche au conseil régional d'Ile-de-France a dénoncé mercredi des subventions accordées par la région à des associations anti-IVG et homophobe.
 
 
 
 
  
France
Alerte sur les droits sexuels des femmes et des homosexuels en Outre-mer
 

En Outre-mer, les personnes LGBT rencontrent des difficultés à bénéficier effectivement de leurs droits, selon un rapport de la Commission nationale consultative des droits de l'Homme (CNCDH).
 
 
 
 
  
Eglise catholique
Le père psy Anatrella n'en a pas fini avec la justice de l'Eglise
 

Le "psy de l'Eglise" Tony Anatrella, soupçonné d'abus sexuels sur de jeunes hommes, n'en a pas fini avec la justice ecclésiastique: une enquête préalable a été ouverte qui pourra conduire à des sanctions, même si Rome n'a pas autorisé un procès judiciaire canonique.
 
 
 
 
  
Etats-Unis
Nouvelle décision judiciaire contre l'interdiction des trans dans l'armée
 

Pour la deuxième fois en un mois, un tribunal fédéral s'est prononcé contre l'annonce par le président Donald Trump d'une interdiction pour les personnes trans de servir d'ans l'armée américaine. 
 
 
 
 
  
Canada
Le gouvernement va présenter des excuses pour la discrimination historique des personnes LGBT
 

Le premier ministre Justin Trudeau va présenter les excuses du gouvernement aux milliers de Canadiens qui ont été emprisonnés, ou discriminés, jusque dans les années 1990, en raison de leur orientation sexuelle.   
 
 
 
 
  
Etre gay au Nigeria
La peur au quotidien, entre violences et arnaques
 

A 19 ans, David se prenait pour "Naomie Campbell". Il venait tout juste de comprendre et d'assumer son homosexualité, un délit passible de prison au Nigeria. Mais quelques mois plus tard, il était arrêté et humilié par la police.
 
 
 
 
  
Asie
En Chine, des gays et des lesbiennes se réfugient dans le mariage blanc
 

Ces deux Chinoises en couple voulaient cacher leur relation à leurs parents, qui les poussaient à trouver l'homme idéal. Leur solution face à l'intense pression familiale: faire un "mariage de convenance" avec deux hommes gays.
 
 
 
 
  
Turquie
Le gouverneur d'Ankara interdit tous les rassemblements culturels LGBTI
 

Les autorités turques ont annoncé dimanche l'interdiction "jusqu'à nouvel ordre" des rassemblements culturel LGBTI dans les cinémas et lieux d'exposition de la province d'Ankara, estimant que de telles manifestations menaçaient l'ordre public.
 
 
   
  e-llico 
   

Voir la version classique du site

  
 Annonce