e-llico.com mobile
 
  
  Actus
 
 
 Gay Pride à Rome où un ministre nie l'existence des familles homoparentales - Italie  
Italie
Gay Pride à Rome où un ministre nie l'existence des familles homoparentales
 

Des milliers de personnes ont participé samedi à Rome à la Gay Pride, quelques jours après la véritable tempête qu'a provoquée le ministre chargé des affaires familiales dans le nouveau gouvernement italien, Lorenzo Fontana, lorsqu'il a nié l'existence des familles homoparentales.

 
 
 
 

"C'est très important que nous soyons ici parce que nous avons besoin de répondre et de montrer qu'il est faux de dire que nous n'existons pas", a ainsi lâché Andrea, 27 ans, pendant le défilé dans la capitale italienne. "Nous existons et on devrait s'occuper de nous.

L'Etat prend notre argent, cela signifie bien que nous existons", a renchéri Raffaele qui, avec sa compagne Simone, a une petite fille de 14 mois.

"Nous sommes ensemble depuis 11 ans et nous voulions fonder une famille. Nous sommes donc parties à l'étranger, à Las Vegas. Nous revenons chez nous avec elle (leur fille, ndlr) et l'Etat ne reconnaît pas notre existence", a expliqué Simone.

"Nous vivons des jours difficiles. C'est comme si nous revenions en arrière plutôt que d'aller de l'avant", s'est quant à elle insurgée Michela, 43 ans, qui élève avec son amie une fillette de sept ans.

Interrogé par le journal Corriere Della Sera le 2 juin, le lendemain de sa nomination, sur la manière dont son ministère traiterait la question des "familles arc-en-ciel", c'est-à-dire fondées par des couples homosexuels, Lorenzo Fontana, membre de l'aile droite de la Ligue, un parti d'extrême droite, s'était interrogé sur le fait de savoir si de telles familles "existaient" vraiment, avant de dire que la législation italienne ne les reconnaissait pas.

En 2016, le Mouvement 5 Etoiles (M5S, antisystème), qui fait aujourd'hui partie de la coalition gouvernementale aux côtés de la Ligue, avait soutenu un projet de loi d'union civile pour couples homosexuels qui permettait d'adopter les enfants naturels de son conjoint, avant de faire volte-face, obligeant le gouvernement de gauche de l'époque à s'appuyer sur ses alliés centristes : le texte était alors passé expurgé de toute disposition sur les enfants.

La même année, Lorenzo Fontana, désormais à la tête du ministère chargé de la famille et des handicapés, avait déclaré au cours d'une réunion organisée par une association opposée à l'avortement que le mariage homosexuel, la théorie du genre et "l'immigration massive" agissaient de concert pour "liquider notre communauté et nos traditions".

(Source AFP)


 
  
  L'Actu
 
 
  
Saint-Pétersbourg
Un policier russe soupçonné d'avoir pris part au kidnapping d'un survivant de la purge anti-gay tchétchène
 

Une tentative d'enlèvement d'un survivant de la purge anti-gay de Tchétchénie a eu lieu vendredi dernier à Saint-Petersbourg avec la complicité de la police russe.
 
 
 
 
  
Finlande
Le sort des gays tchétchènes illumine le palais présidentiel avant le sommet Trump-Poutine à Helsinki
 

"Le monde entier regarde": une ONG a projeté sur la façade du palais présidentiel à Helsinki, à quelques heures du sommet entre Donald Trump et Vladimir Poutine, des slogans dénonçant "les atrocités" contre les homosexuels en Tchétchénie.  
 
 
 
 
  
Australie
L'Eglise Unie australienne autorise les mariages religieux entre personnes de même sexe
 

L'Église Unie d'Australie a modifié ses règles pour permettre aux couples de même sexe de se marier dans ses églises. Toutefois, aucun religieux ne sera contraint à cet exercice s'il heurte sa conscience.
 
 
 
 
  
Assemblée nationale
Un député En Marche va déposer une proposition de loi cette semaine pour ouvrir la PMA
 

Un député LREM a décidé de prendre le président de l'Aseemblée nationale au mot et a décidé de déposer une proposition de loi ouvrant la PMA à toutes les femmes. L e député des Deux Sèvres, Guillaume Chiche, a fait cette annonce dans le Journal du dimanche.
 
 
 
 
  
Liban
Une avancée historique pour les droits des homosexuels
 

La cour d’appel du Mont-Liban a dépénalisé l’homosexualité en fin de semaine dernière en décrétant que les relations entre partenaires de même sexe ne constituent pas un crime lorsqu’elles se pratiquent en privé.
 
 
 
 
  
Mondial de foot
L'intervention des Pussy Riot rappelle que la Russie n'est pas un état de droit
 

Les feux de la Coupe du monde éteints, la Russie de Poutine qui s'est offert une vitrine respectable pendant cinq semaines redevient un pays qui ne respecte en rien les droits humains et les les droits des personnes LGBT en particulier. C'est ce qu'ont voulu dénoncer les Pussy Riot avec une action en finale.
 
 
 
 
  
PMA pour toutes
Une mission d'information à l'Assemblée planche à partir de jeudi
 

La mission d'information à l'Assemblée sur la révision des lois de bioéthique démarrera jeudi ses travaux, notamment autour de la PMA.
 
 
 
 
  
Politique / Egalité
Début de mobilisation au sein de la majorité en faveur d'une loi ouvrant la PMA cette année
 

On observe un début de mobilisation au sein de la majorité en faveur du vote d'une loi ouvrant la PMA pour toutes les femmes avant la fin de l'année. Successivement, le chef de file de LREM et le président de l'Assemblée se sont engagés en ce sens à quelques jours d'intervalles. 
 
 
 
 
  
Etats-Unis
L'argent du VIH détourné par l'administration Trump pour financer la détention des enfants migrants
 

L'administration Trump aurait utilisé de l'argent destiné à des programmes de traitement du VIH afin de financer la détention des enfants migrants.
 
 
 
 
  
Portugal
Le parlement portugais autorise le changement de genre sans diagnostic médical, dès 16 ans
 

Les Portugais pourront changer de genre à l'état civil sans faire l'objet d'un diagnostic médical de perturbation de l'identité, et ce à partir de l'âge de 16 ans, selon une loi approuvée jeudi par la majorité de gauche au Parlement.
 
 
   
  e-llico 
   

Voir la version classique du site