e-llico.com mobile
 
  
  Actus
 
 
 Hausse des violences contre les personnes LGBTI au Cameroun, dénonce HRW - Afrique  
Afrique
Hausse des violences contre les personnes LGBTI au Cameroun, dénonce HRW
 

Les violences et autres abus contre les personnes LGBTI sont en hausse au Cameroun, où elles sont même arrêtées quand elles sont victimes d'attaques de bandes homophobes, a dénoncé mercredi l'ONG internationale Human Rights Watch (HRW).

 
 
 
 

La loi au Cameroun interdit les rapports sexuels entre personnes du même sexe, passibles de cinq années de prison. Cette criminalisation de l'homosexualité "a créé un climat dans lequel des Camerounais et les forces de sécurité se permettent d'agresser et d'abuser de personnes LGBTI en toute impunité", a déploré Ilaria Allegrozzi, chercheuse sur l'Afrique centrale à HRW, dans un communiqué de son organisation.

Depuis le début de l'année, la Fondation camerounaise pour la lutte contre le SIDA (CAMFAIDS) "affirme avoir enregistré 32 cas de violences et d'abus commis contre des personnes LGBTI à travers le pays, soit une hausse de 88% par rapport à la même période de 2021", poursuit HRW.

"Depuis le 9 mars, les forces de sécurité ont arbitrairement arrêté au moins six personnes et en ont placé 11 en détention, toutes victimes d'attaques commises par des bandes, pour avoir prétendument eu des rapports sexuels consentis entre personnes du même sexe et pour non-conformité de genre", selon l'ONG, qui accuse les gendarmes d'avoir "passé à tabac" deux d'entre elles lors de leur détention.

Le 10 avril, "une bande d'environ huit hommes armés de machettes, de couteaux, de bâtons et de planches de bois, a attaqué un groupe d'au moins 10 personnes LGBTI qui avaient participé à une soirée dans une résidence privée" à Messassi, un quartier de Yaoundé, selon HRW. Un responsable du quartier qui a tenté de porter assistance à deux des victimes, les a conduites à une brigade de gendarmerie. "Mais les gendarmes les ont eux-mêmes passées à tabac et humiliées", avant de les remettre en liberté contre "un pot-de-vin de 15.000 francs CFA" (23 euros), ont témoigné ces victimes auprès de HRW. "Nous devrions vous tuer car vous êtes des monstres", auraient dit les militaires selon ces témoignages.

"Du fait que le Code pénal camerounais criminalise les rapports consentis entre personnes de même sexe, et non pas l'identité LGBTI, les arrestations de personnes sur la base d'une simple perception de leur identité sont illégales", accuse aussi HRW. Saisis des conclusions de l'enquête par HRW, plusieurs ministres et responsables des services de sécurité n'ont jamais répondu, assure l'ONG.

Rédaction avec AFP


> PUBLICITE <


 
  
  L'Actu
 
 
  
Santé / Sexe
A Madrid, un sauna gay soupçonné d'être un foyer de variole du singe contraint de fermer ses portes
 

Un sauna gay de Madrid, soupçonné d'être un foyer de variole du singe, a été contraint de fermer ses portes, ont confirmé vendredi soir à l'AFP les autorités sanitaires locales, au moment où cette maladie rare s'étend en Europe et en particulier en Espagne.
 
 
 
 
  
Variole du singe
Trois cas en Belgique liés au festival fétichiste Darklands
 

Trois cas de variole du singe ont été identifiés en Belgique, tous liés à un rassemblement fétichiste gay tenu récemment à Anvers, ont averti vendredi les organisateurs, appelant à la vigilance tous ceux qui l'ont fréquenté.
 
 
 
 
  
Foot / Homophobie
Les Ultras du PSG apportent leur soutien à Idrissa Gueye
 

Le collectif des Ultras du Paris Saint-Germain a apporté jeudi son soutien au joueur sénégalais Idrissa Gana Gueye, critiqué pour son refus supposé de s'associer à une action du football français contre l'homophobie.
 
 
 
 
  
Football
A six mois du Mondial-2022, le Qatar sur la défensive sur la question des droits humains
 

A six mois de la Coupe du monde de football au Qatar, les huit stades sont prêts mais des interrogations demeurent sur les droits humains, apparues dès l'attribution de l'événement au petit émirat gazier en 2010.
 
 
 
 
  
Variole du singe
Une maladie rare dont on guérit en général spontanément
 

La variole du singe, dont plusieurs cas ont été détectés en Europe et en Amérique du Nord, notamment dans la communauté gay, est une maladie rare originaire d'Afrique, dont on guérit en général spontanément.
 
 
 
 
  
Santé gay / Variole du singe
Nouveaux cas en Suède, Italie et Canada, une agence de l'UE prépare un rapport
 

Un premier cas confirmé de variole du singe a été détecté en Suède, ont annoncé jeudi les autorités sanitaires, après une série de cas européens et nord-américains de cette maladie habituellement endémique en Afrique de l'Ouest.
 
 
 
 
  
Sexe virtuel
Le caming ne relève pas de la prostitution, selon la Cour de cassation
 

Être "camgirl" ou "camboy", en se filmant et en s'exposant sur internet dans des pratiques sexuelles contre rémunération, ne relève pas selon la Cour de cassation de la prostitution, qui suppose juridiquement des "contacts physiques".
 
 
 
 
  
Justice / Marseille
Jusqu'à 18 ans de prison pour séquestration et viol d'un militant LGBT
 

Deux anciens légionnaires ont été condamnés mercredi à Aix-en-Provence, à dix-huit et cinq ans de prison pour le viol et la séquestration violente d'un militant LGBT algérien, dans une chambre d'un hôtel marseillais en 2017.
 
 
 
 
  
Sénégal
Enquête policière sur une possible agression collective homophobe
 

La police sénégalaise enquête sur une vidéo circulant depuis mardi sur les réseaux sociaux et montrant un homme malmené par une foule qui lui lance des insultes homophobes, a indiqué mercredi un responsable policier.
 
 
 
 
  
Santé gay
Des cas de variole du singe détectés en Europe et Amérique du Nord
 

Plusieurs dizaines de cas suspects ou confirmés de variole du singe ont été détectés depuis début mai en Europe et en Amérique du Nord, laissant craindre un début de propagation de cette maladie endémique en Afrique de l'Ouest.
 
 
   
  e-llico 
   

Voir la version classique du site