e-llico.com mobile
 
  
  Actus
 
 
 Human Rights Watch appelle à mettre fin aux tests anaux pour prouver l'homosexualité - Tunisie  
Tunisie
Human Rights Watch appelle à mettre fin aux tests anaux pour prouver l'homosexualité
 

L'ONG Human Rights Watch (HRW) a appelé mercredi 5 août les autorités tunisiennes à libérer "immédiatement" deux jeunes hommes condamnés pour homosexualité et à mettre fin à tout test anal, un examen "dégradant et inhumain".

 
 
 
 

Les deux hommes - âgés de 26 ans et arrêtés début juin au Kef (nord-ouest) - ont été condamnés en appel le 28 juillet à un an de prison ferme pour avoir eu des rapports homosexuels, un acte passible de trois ans de prison selon l'article 230 du code pénal tunisien. La justice a retenu comme preuve leur refus de se soumettre à un test anal.

"Les autorités tunisiennes doivent immédiatement révoquer leurs condamnations et les libérer", a écrit dans un communiqué HRW, exhortant le parlement tunisien à abroger l'article 230 du code pénal punissant l'homosexualité. L'ONG appelle le ministère de la Justice à "publier une directive ordonnant aux procureurs de renoncer à imposer des examens anaux à des détenus". Elle souhaite aussi que les médecins légistes sous la tutelle du ministère de la Santé en cessent la pratique afin de "respecter le droit à la dignité et à l'intégrité physiques".

Ce type d'examen est régulièrement utilisé en Tunisie pour tenter d'établir l'homosexualité bien qu'il soit considéré peu fiable et qualifié de "torture" par l'ONU quand il est imposé. Tunis s'était pourtant engagé en 2017 devant le Conseil des droits de l'Homme de l'ONU à Genève à ne plus imposer ces tests anaux. "Invasifs et intrusifs", ils "violent l'éthique médicale et n'ont aucune valeur scientifique ou probante pour prouver l'homosexualité", relève HRW. L'ONG dénonce "un traitement cruel, inhumain et dégradant qui viole le droit international".

En dépit de nombreux appels à proscrire le recours au test anal et à abroger l'article 230, de nombreuses personnes sont arrêtées et jugées chaque année en Tunisie pour leur orientation sexuelle. Au moins 120 procès pour homosexualité ont été décomptés en 2019 selon le Collectif civil pour les libertés individuelles qui réunit 40 associations de défense des droits humains.

En octobre 2018, 16 députés ont déposé au Parlement un projet de code des libertés individuelles. Celui-ci prévoit de sanctionner toutes les formes de discrimination et de supprimer l'article 230 du code pénal. "La Tunisie doit envoyer un message fort contre les condamnations arbitraires infligées en vertu de lois archaïques sur la sodomie et libérer les deux hommes immédiatement", a déclaré Human Rights Watch.

Rédaction avec AFP

 

> PUBLICITE <


 
  
  L'Actu
 
 
  
Discrimination
Japan Airlines adopte la neutralité de genre pour saluer ses passagers
 

Plus de "mesdames et messieurs" sur les vols Japan Airlines (JAL): la compagnie aérienne nippone a annoncé que ses annonces à bord des avions et dans les aéroports adopteraient dès le 1er octobre un langage neutre en genre.
 
 
 
 
  
Sortir du placard
Les lesbiennes gagnent en visibilité en France
 

Des chanteuses, des actrices, des intellectuelles, des militantes féministes: les lesbiennes, jusqu'à récemment peu visibles dans la société française, sortent de l'ombre, prêtes à endosser le rôle de modèles pour les jeunes générations.
 
 
 
 
  
Epidémie
Les ravages du nouveau coronavirus comparés à d'autres virus mortels
 

Le bilan de la pandémie de Covid-19 a franchi le seuil du million de morts, déjà bien au-dessus de ceux d'autres virus émergents récents, mais largement en deçà de celui de la terrible "grippe espagnole" il y a un siècle.
 
 
 
 
  
Diplomatie
Près de 50 pays appellent la Pologne à respecter les droits de la communauté LGBT
 

Les ambassadeurs d'une cinquantaine de pays accrédités en Pologne ont appelé dimanche, dans une lettre ouverte, les autorités polonaises à mieux faire respecter les droits de la communauté LGBT.
 
 
 
 
  
Covid-19 / Paris
Les bars de nuit gay impactés par la mesure de fermeture anticipée à 22 heures
 

Les bars devront fermer à 22h à Paris à partir de lundi. Cette mesure affecte les établissements gay de nuit qui réalisent leur activité après cet horaire. Certains ont déjà fermé dans le Marais notamment.
 
 
 
 
  
Etats-Unis
Le premier homme guéri du VIH est en phase terminale d'un cancer
 

Timothy Ray Brown, l'Américain initialement connu comme le "patient de Berlin" et qui devint en 2008 le premier homme à guérir du VIH, est en phase terminale d'un cancer, a annoncé son compagnon.
 
 
 
 
  
Paris
La mairie double ses subventions aux associations LGBT
 

La maire socialiste Anne Hidalgo augmente les dotations des associations LGBT et promet aussi de créer une Maison des cultures LGBT et un Centre d’archives, projet de de longue date.
 
 
 
 
  
Genre
J. K. Rowling à nouveau accusée de transphobie
 

J. K. Rowling est de nouveau accusée de transphobie. Mardi 22 septembre, l’auteure a posté sur Twitter l’image d’un tee-shirt portant l’inscription "Cette sorcière ne brûle pas", ajoutant un lien vers le site de la boutique où elle l’a acheté, Womyn by Womyn.
 
 
 
 
  
Disparition
Icône de la chanson française et alliée de la cause gay, Juliette Gréco est morte
 

Icône de la chanson française et alliée de la première heure de la cause homosexuelle, Juliette Gréco est morte mercredi à l'âge de 93 ans après plus de 60 années d'une carrière où elle a interprété les plus grands et affiché constamment son engagement féministe et anti-raciste.
 
 
 
 
  
Parentalité
Doublement en 2021 du congé paternité, y compris pour les lesbiennes
 

Réclamé de longue date, l'allongement du congé paternité prévu en 2021 est largement salué par les pères, les élus et les associations féministes, qui attendaient toutefois plus que les 28 jours dont 7 obligatoires annoncés par Emmanuel Macron.
 
 
   
  e-llico 
   

Voir la version classique du site