e-llico.com mobile
 
  
  Culture / Médias
 
 
 <I>Chavela Vargas</I>, la vie tempétueuse de la mythique chanteuse mexicaine - Cinéma 
Cinéma
Chavela Vargas, la vie tempétueuse de la mythique chanteuse mexicaine
 

Interprète exceptionnelle, alcoolique au dernier degré, lesbienne, séductrice, irréductible, marginale, authentique : la vie tumultueuse de la chanteuse Chavela Vargas, vénérée en Amérique latine et en Espagne, est retracée dans un film-documentaire qui sort mercredi.

 
 
 
 

.

"La voix de Chavela Vargas m'a fait pleurer plusieurs fois", témoigne Pedro Almodovar, dans le film coréalisé par Catherine Gund et Daresha Kyi.

Le réalisateur de "Volver" fut l'artisan au début des années 1990 en Espagne de la résurrection artistique de la chanteuse, décédée à 93 ans en 2012. Elle figure sur la bande son de plusieurs de ses films et apparaît même dans "La fleur de mon secret".

Le film s'ouvre sur un plan de Chavela Vargas interviewée en 1991 par de jeunes admiratrices l'ayant retrouvée, alors qu'elle avait disparu pendant douze ans et que certains la croyaient morte.

Visage émacié, cheveux courts poivre et sel, l'artiste porte sur elle les stigmates d'une vie d'excès. Même si elle apparaît très digne et affiche une certaine classe.

Des images d'archives la montrent ensuite sur scène, dans les années 50, chantant de manière poignante un de ses classiques, "Soledad" ("Solitude").

Cette solitude a été, finalement, la plus fidèle compagne de Chavela Vargas, malgré les nombreuses aventures qui ont jalonné l'existence de cette séductrice à la forte personnalité.

Le film, nourri d'images d'archives et de témoignages, retrace la vie de celle qui est devenue l'icône de l'émancipation des femmes au Mexique.

L'enfance d'abord, triste et solitaire au Costa Rica, d'une fille alors prénommée Isabel qui se rêvait garçon, et que ses parents cachaient à leurs invités. La jeunesse à Mexico ensuite, où Isabel part s'aventurer, et vit une vie de bohème en chantant dans les rues.

Vêtue en homme

L'adulte, qui impose sa personnalité dans les cabarets de Mexico et les hôtels de luxe d'Acapulco, fréquentés par le tout Hollywood. Vêtue en homme, pantalon serré et poncho, elle invente une nouvelle manière d'interpréter la ranchera, cette complainte où il est question de passion, d'abandon.

La déchéance, enfin, d'une femme qui fit tout pour imposer sa liberté dans un monde d'hommes. Mise à l'écart par la profession, elle vit les portes se fermer et s'est noyée dans l'alcool.

Après cette période autodestructrice, longue d'une quinzaine d'année, la chanteuse trouva l'apaisement au début des années 90 en Espagne, où quelques aficionados dont Pedro Almodovar lui ont permis de renaître.

Cette dernière période de sa vie, celle de la reconnaissance à part entière, est abordée dans le dernier tiers du film, où Chavela exprime son bonheur d'être enfin à l'affiche des grands théâtres.

Catherine Gund et Daresha Kyi s'attardent en outre sur d'autres aspects de la personnalité de Chavela Vargas. Son addiction très forte à l'alcool. "Je me suis pris de sacrées cuites", dit celle qui devait être "la plus virile parmi les mâles", selon une de ses proches.

Le mysticisme aussi d'une personne qui croyait à la puissance des esprits et prétendait avoir été guérie de son addiction grâce au chamanisme.

Et surtout, son homosexualité. Chavela Vargas, qui aurait eu une brève liaison avec la peintre Frida Kahlo, n'a cessé de la vivre pleinement, devenant l'égérie de la communauté lesbienne dans un pays aux traditions bien ancrées. Même si elle ne l'a révélée publiquement qu'en 2001, à plus de 80 ans.

(Source AFP)



 
  
  L'Actu
 
 
  
Thérapies de conversion
Un médecin proposant de traiter l'homosexualité par l'homéopathie dénoncé sur les réseaux sociaux
 

Un médecin français, exilé en Suisse, prétend "soigner" l'homosexualité par l'homéopathie. Et provoque une polémique sur les réseaux sociaux qui s’insurgent contre cette forme d'homophobie.
 
 
 
 
  
Pologne
Le ministre de la Défense polonais qualifie la gay pride de Poznan de défilé de sodomites
 

Le ministre de la Défense polonais a qualifié la gay pride de Poznan de "défilé de sodomites", renforçant les attaques du gouvernement contre l'expression publique de la communauté LGBT.
 
 
 
 
  
Malaisie
Deux lesbiennes condamnées à la bastonnade
 

Deux malaisiennes ont été condamnées à six coups de bâton chacune par un tribunal islamique après avoir reconnu des relations sexuelles contraires aux lois de l'islam, a annoncé un responsable local, une sentence dénoncée par les mouvements de défense des droits.
 
 
 
 
  
Célébrités
La chanteuse américaine Aretha Franklin est dans un état grave
 

La chanteuse afro-américaine Aretha Franklin, interprète de succès comme "Respect" et "I Say a Little Prayer", est dans un état grave, a affirmé lundi un journaliste et ami de la famille de la "reine de la soul".
 
 
 
 
  
Paris
Un homo déséquilibré revendique le vandalisme contre la plaque commémorative de la rue Montorgueil
 

L'acte de vandalisme contre la plaque d'hommage aux deux Français condamnés à mort pour homosexualité en 1750 a été revendiqué par un homosexuel manifestement déséquilibré. 
 
 
 
 
  
Pologne
Mr Gay Europe 2018 élu à Poznan, malgré l'hostilité ambiante
 

La finale de l'élection Mr Gay Europe s'est tenue samedi à Poznan, dans l'ouest de la Pologne, pays catholique conservateur où une majeure partie de la population rejette l'homosexualité.
 
 
 
 
  
Tunisie
Une manifestation contre la dépénalisation de l'homosexualité s'est tenue à Tunis
 

Des milliers de personnes ont manifesté contre le projet du gouvernement de dépénaliser l'homosexualité, samedi 11 août à Tunis.  
 
 
 
 
  
Allemagne
Des fétichistes masqués interdits de gay pride par la police à Essen
 

La Pride de la Ruhr dans la ville rhénane d'Essen en Allemagne a été le théâtre d'un incident avec la police qui a interdit les masques des participants fétichistes à la manifestation, samedi dernier.
 
 
 
 
  
Costa Rica
L'interdiction du mariage homosexuel levée par la justice
 

Mercredi, la Cour suprême du Costa Rica, petit pays d’Amérique centrale, a déclaré inconstitutionnelle l’interdiction du mariage entre partenaires de même sexe et ordonné au parlement de modifier la loi.
 
 
 
 
  
Gay Games
Inquiétude autour de la disparition d'un nageur membre de la délégation australienne
 

Un jeune nageur, membre de la délégation australienne aux Gay Games,  n’a plus donné aucun signe de vie depuis la nuit de dimanche à lundi 6 août. Une enquête a été ouverte.
 
 
   
  e-llico 
   

Voir la version classique du site