e-llico.com mobile
 
  
  Culture / Médias
 
 
 <I>Douleur et Gloire</I>, le film le plus introspectif d'Almodovar - Cinéma / Espagne 
Cinéma / Espagne
Douleur et Gloire, le film le plus introspectif d'Almodovar
 

Sorti vendredi en Espagne, "Douleur et Gloire" est le film le plus intime de Pedro Almodovar en quarante ans de cinéma, centré sur un réalisateur mélancolique incarné par Antonio Banderas.

 
 
 
 

Le cinéaste espagnol s'est promis de ne jamais publier d'autobiographie mais admet qu'il s'est mis à nu émotionnellement dans ce 21ème film qui aborde - sobrement, presque pudiquement - l'amour, le deuil et la réconciliation.

"J'avais besoin de porter un regard très introspectif, y compris sur la partie la plus sombre de moi-même, et de mélanger ça avec les souvenirs les plus lumineux de mon enfance", a-t-il expliqué sur la télévision publique espagnole.

Un enfant qui se découvre homosexuel dans son milieu rural et catholique, deux hommes mûrs qui s'embrassent à pleine bouche tendrement... Son monde intime se trouve condensé dans ce long métrage, qui passe au scanner les émois et les regrets d'une vie, sans les outrances du mélodrame.

"Je suis maître de mes histoires et j'impose mon univers avec toute la fierté et toute l'arrogance que cela autorise, et dans mon univers il y a deux messieurs âgés qui s'embrassent avec passion, et juste après l'un retrouve sa vie avec sa femme et ses enfants", a raconté le cinéaste au média espagnol eldiario.es.

Banderas 'mon Mastroianni'

Almodovar prend de nouveau plaisir à filmer la démarche ou le visage de son actrice fétiche, Penelope Cruz, à laquelle il confie un rôle imposant, celui de la mère jeune, qui ploie sous les soucis mais s'illumine soudain en chantant au lavoir.

L'actrice espagnole Julieta Serrano, qui apparaissait déjà dans son tout premier film "Pepi, Luci, Bom et autres filles du quartier" (1980), représente gravement la mère âgée. Celle qui fait répéter ses instructions pour son enterrement. Celle qui insiste, en vain: "je ne veux pas que tu mettes quoi que ce soit de moi dans tes films"...

A 69 ans, Almodovar s'est choisi pour double Banderas, de onze ans son cadet. L'acteur adopte son épaisse chevelure blanchie, ses vêtements aux couleurs franches, tout en se gardant de l'imiter.

"Ça m'a pris du temps de comprendre qu'Antonio était mon Mastroianni le plus légitime", a expliqué Almodovar à El Mundo, en référence au rôle de cinéaste dépressif que Federico Fellini confia à "son" acteur italien (1924-1996) dans "Huit et demi" (1963).

Banderas, acteur lui-même comblé de gloire mais érodé par la douleur depuis qu'il a subi des opérations du coeur dans la vraie vie, parvient à exprimer toute la vulnérabilité d'un créateur cloîtré dans son appartement-musée, dont la vie "perd son sens quand il ne tourne pas"...

Rosalia au casting

Un Banderas qui connaît par coeur son ABCédaire almodovarien pour avoir connu le cinéaste dès le début des années 80, en pleine transition de la dictature de Franco vers la démocratie, et tourna alors avec lui cinq films débordant de passion qui le lancèrent, dont "Attache-moi".

Dans la presse, Almodovar s'est employé à corriger certains points de sa fiction, pas totalement fidèle à sa biographie: non, à neuf ans, il n'était pas tombé amoureux d'un maçon comme dans le film, même si cela aurait pu lui arriver, et non, la drogue que découvre son double - l'héroïne - n'a jamais été la sienne, lui qui préférait plutôt la cocaïne.

Grand découvreur d'actrices, Almodovar fait brièvement apparaître à l'écran une chanteuse espagnole qui l'a bluffé, Rosalia, 25 ans, révélation 2018 avec sa fusion de flamenco et de musiques urbaines: le temps d'interpréter une nostalgique "copla", un chant traditionnel, au bord du fleuve de l'enfance.

AFP

 

> Publicité <



 
  
  L'Actu
 
 
  
Football
La ministre des Sports insiste sur la possibilité d'interrompre les matches en cas d'homophobie
 

La ministre des Sports, Roxana Maracineanu, a rappelé mercredi que les arbitres avaient la "possibilité d'interrompre les matches" en cas d'incidents homophobes dans les stades, au même titre que pour des actes racistes.
 
 
 
 
  
Eglise catholique
Le nonce apostolique accusé d'agressions sexuelles a été entendu par la police
 

Le nonce apostolique visé par une enquête à Paris pour "agressions sexuelles" a été entendu récemment "à sa demande" par la police judiciaire, a appris jeudi l'AFP de sources judiciaire et proche du dossier, confirmant une information d'Europe 1.
 
 
 
 
  
International
Les eurodéputés appellent Brunei à cesser de criminaliser les homosexuels
 

Le Parlement européen a appelé jeudi le sultanat de Brunei à "cesser de criminaliser les relations homosexuelles consenties", désormais passibles, dans ce petit Etat d'Asie, de la peine de mort par lapidation.
 
 
 
 
  
Rugby / Australie
Après ses injures homophobes, l'Australien Folau conteste la résiliation de son contrat
 

L'arrière vedette des Wallabies Israel Folau a formellement décidé de contester la résiliation de son contrat décidée par la Fédération australienne à la suite de ses nouvelles injures homophobes, a annoncé mercredi Rugby Australia.
 
 
 
 
  
Football
Contre l'évidence, les supporters lensois nie le caractère homophobe de leurs insultes
 

Les supporters lensois qui ont repris des insultes homophobes vendredi n'ont "pas pensé que les mots pouvaient blesser" quiconque, a réagi mardi le groupe d'ultras Red Tigers, en dénonçant un "buzz médiatique" de la part du collectif anti-homophobie Rouge Direct.
 
 
 
 
  
Russie
Une transgenre remporte une victoire surprise devant la justice
 

C'est un succès rare en Russie, où les discriminations contre les minorités sexuelles sont fréquentes: une femme transgenre a remporté à Saint-Pétersbourg son procès contre son ancien employeur, qui l'avait licencié après son changement de sexe au prétexte que son métier était "interdit aux femmes".
 
 
 
 
  
Football
La justice ouvre une enquête après des injures homophobes lors du match Lens-Valenciennes
 

Une enquête a été ouverte lundi suite à la publication d'une vidéo dans laquelle des supporters profèrent des chants "provocateurs, à possible caractère homophobe", lors d'un match de Ligue 2 Lens-Valenciennes organisé vendredi à Lens, a indiqué le parquet de Béthune.
 
 
 
 
  
Etats-Unis
La Cour suprême refuse d'examiner le recours d'un condamné à mort gay
 

La Cour suprême des Etats-Unis a refusé lundi d'examiner l'appel d'un condamné à mort homosexuel qui estime avoir été victime des préjugés d'un juré sur son orientation sexuelle.
 
 
 
 
  
Villejuif
Un jeune gay se tue en cherchant à échapper à son agresseur
 

Un jeune gay est décédé dans la nuit du mercredi 10 au jeudi 11 avril après avoir invité chez lui un homme rencontré dans un bus de nuit. Son ami, qui l'accompagnait, a été poignardé, mais est en vie bien que dans un état grave.
 
 
 
 
  
Vatican
L'analyse de Benoît XVI sur la pédophilie dans l'église sous une pluie de critiques
 

L'analyse de Benoît XVI pointant la révolution sexuelle de 1968 comme une cause des scandales de pédophilie de l'Eglise, est torpillée par des experts rappelant que le phénomène remonte aux premiers siècles du christianisme.
 
 
   
  e-llico 
   

Voir la version classique du site