e-llico.com mobile
 
  
  Culture / Médias
 
 
 <I>Je m'appelle Eddy (de Pretto), j'ai la vingtaine et je fais de la musique</I> - Entretien  
Entretien
Je m'appelle Eddy (de Pretto), j'ai la vingtaine et je fais de la musique
 

Kid, La fête de trop, La jungle de la chope... "Les chansons m'ont dépassé. Aujourd'hui, elles sont plus grandes que moi" : en un an, Eddy de Pretto est passé de valeur montante à tête d'affiche, avec un premier album qui épouse son temps et refuse les étiquettes.

 
 
 
 

À 25 ans, le chanteur qui a grandi à Créteil, en région parisienne, est partout : au Fnac Live cette semaine à Paris, avant les Eurockéennes de Belfort, les Francofolies de La Rochelle, les Vieilles Charrues, puis deux Olympia déjà complets début novembre.

Dans l'album "Cure", journal intime sorti à l'automne, Eddy (son vrai prénom) parle sans filtre de rencontres sur internet, de drogue, d'aventures sexuelles.

"Ce n'est pas un album revendicatif, ni un outing public en mode  'je suis gay', je raconte juste mon histoire", dit-il. "Je me raconte énormément, pour ne pas avoir à me définir par des cases". Tout ce que je peux dire, c'est "que je m'appelle Eddy, j'ai la vingtaine et je fais de la musique".

En plein questionnement sur le genre et la dénonciation des diktats, ses textes font mouche comme le succès "Kid" ("Tu seras viril mon kid/Je ne veux voir aucune larme glisser sur cette gueule héroïque/ Et ce corps tout sculpté pour atteindre des sommets fantastiques").

"Quand on est un homme, il y a une obligation à être cet homme-là : sans faille, insensible, prêt à tout. Moi, petit, j'étais tout le contraire : je pleurais à la moindre chose, je jouais aux poupées, je voulais faire de la musique, j'aimais regarder la Star Academy", se souvient-il.

Pour donner le change, le gamin de banlieue, qui rêve déjà des feux de la rampe, joue au caïd en bas de l'immeuble et écoute les Spice Girls dans sa chambre. Un double jeu que cet admirateur de Brel, Brassens et Barbara raconte dans des textes ciselés.

Mais toujours soucieux de ne pas s'enfermer dans des cases, Eddy de Pretto ne se contente pas de chanter à la manière de ses idoles.

Direct et percutant

"Beaucoup de gens me disent que j'ai ramené un truc cool à la chanson", s'amuse ce fan de hip hop américain, de Frank Ocean au rappeur XXXTentacion (tué mi-juin) en passant par Tyler, The Creator, des figures montantes du rap californien. Des artistes qui, pour la plupart, sont comme lui dans la vingtaine.

"Il y a une certaine rondeur, dans leurs productions et un vocal très précis et très chantant", tout en jouant avec une certaine violence et les codes de la rue. "En France, on n'a pas ça". Alors il s'est lancé dans ce genre hybride, associant "un français précis, brutal, direct pour l'écriture, avec des musiques percutantes, qui entraînent, qui tapent".

Devant son public, le chanteur à la dégaine streetwear ne ménage pas ses efforts, révélant une forte présence scénique héritée de sa formation théâtrale, dans des cours de quartier d'abord, puis dans une école formant également à la danse.

"La scène, c'est sacré (...) C'est comme un rendez-vous Tinder (application de rencontres, ndlr) : quand ça marche bien, tu as envie que ça dure des heures", confie-t-il. Et son public le lui rend bien. "Dans les salles, il y a un sentiment de solidarité, l'idée de 'parlons sans tabous, soyons ce qu'on a envie d'être, sans peur, assumons-nous', confie le chanteur.

De couverture de magazines à la tournée des festivals, comment vit-il cette surexposition ? "J'évite d'écouter tout ça, ça met une pression pour rien", balaie celui dont le mot d'ordre semble être "peu importe" ou dans sa version plus prosaïque "on s'en fout".

"Ma vie a changé mais intérieurement, je n'ai pas l'impression d'avoir changé tant que ça, hormis une certaine confiance en moi. Mais ça fait du bien". Bonne nouvelle : Eddy de Pretto a encore de nombreuses choses à raconter et est de retour en studio.

(Source AFP)



 
  
  L'Actu
 
 
  
Discrimination
L'ouverture partielle du don de sang aux homosexuels n'a pas augment le risque de transmission du VIH
 

L'ouverture du don de sang aux homosexuels en juillet 2016 n'a pas augmenté le risque de transmission du virus du sida par transfusion, qui reste "très faible en France", selon les premiers résultats d'une enquête publiée mercredi par l'agence sanitaire Santé publique France.
 
 
 
 
  
Justice / Parentalit
Une femme trans obtient le statut indit de parent biologique
 

La cour d'appel de Montpellier a octroyé le statut inédit de "parent biologique" à un homme devenu femme et qui a eu un enfant avec son nouvel état civil.
 
 
 
 
  
Cuba
Le mariage gay, point fort de la nouvelle constitution
 

Cuba boucle jeudi trois mois de débats populaires sur la réforme de sa Constitution: le texte, qui ouvre la voie au mariage homosexuel, sera peaufiné par l'Assemblée puis soumis à référendum en février.
 
 
 
 
  
Etats-Unis
Plus de diversit dans la nouvelle promo d'lus la Chambre amricaine
 

Des dizaines de nouveaux élus à la Chambre américaine des représentants se sont retrouvés mercredi pour une photo de famille illustrant la plus grande diversité née d'élections parlementaires qui ont donné la victoire à un nombre record de femmes et de candidats issus de minorités.
 
 
 
 
  
TPMP
C8 renonce une demande de ddommagement aprs les sanctions relatives au canular homophobe d'Hanouna
 

C8, filiale du groupe Canal+ sanctionnée à trois reprises par le CSA pour des séquences diffusées dans l'émission de Cyril Hanouna, a renoncé à la demande de dédommagement qu'elle avait formulée à l'encontre du régulateur de l'audiovisuel qui l'avait sanctionné après un canular homophobe.
 
 
 
 
  
Homophobie
Les scnes gay de Bohemian Rhapsody censures en Malaisie
 

Le biopic consacré à Freddie Mercury, chanteur emblématique de Queen, est censuré en Malaisie. Les scènes évoquant l'homosexualité ont été coupées. 
 
 
 
 
  
Etats-Unis
Hausse de 17% des crimes racistes, antismites ou homophobes en 2017
 

Les Etats-Unis ont enregistré une hausse de 17% des crimes racistes, antisémites ou homophobes lors de la première année de présidence de Donald Trump, selon des statistiques du FBI rendues publiques mardi.
 
 
 
 
  
Gestation pour autrui
Quinze personnes inculpes au Cambodge
 

Quinze personnes, dont onze mères porteuses, ont été inculpées mardi au Cambodge qui tente d'enrayer la gestation pour autrui, pratique en pleine essor notamment à destination des couples chinois mais illégale depuis 2016.
 
 
 
 
  
PMA
Une proposition de loi de dputs LFI pour pousser le gouvernement acclrer
 

Des députés Insoumis ont préparé une proposition de loi sur l'extension de la PMA, une forme de coup de pression sur le gouvernement, alors que le projet de loi sur la bioéthique et ce sujet hautement sensible semble prendre du retard.
 
 
 
 
  
USA / Elections au Congrs
Kyrsten Sinema, dmocrate et bisexuelle revendique, lue snatrice dans l'Arizona
 

Avec un long recomptage des voix, un deuxième siège sénatorial est finalement remporté par la démocrate, bisexuelle revendiquée, en Arizona lors des élections de mi-mandat.
 
 
   
  e-llico 
   

Voir la version classique du site