e-llico.com mobile
 
  
  Actus
 
 
 Israël a le Parlement le plus gay de son histoire - Israël  
Israël
Israël a le Parlement le plus gay de son histoire
 

Six députés ouvertement homosexuels siègent depuis lundi soir au Parlement israélien, un record pour un pays considéré comme l'un des pionniers en matière de droits LGBT mais où l'homosexualité reste un tabou dans les milieux religieux.

 
 
 
 

Après l'adoption la semaine dernière de la loi dite "norvégienne", autorisant les ministres à laisser leur siège de député à un autre membre de leur liste politique, des nouveaux élus ont fait leur entrée au Parlement israélien lundi soir, portant à six le nombre de parlementaires ouvertement homosexuels, soit 5% de l'assemblée qui compte 120 députés.

"Je pense que cela place Israël au quatrième rang, après le Royaume-Uni (8,1%), le Liechtenstein (8%) et le Parlement écossais (7,7%)", a indiqué à l'AFP Andrew Reynolds, professeur de science politique à l'université de Caroline du Nord, aux Etats-Unis, qui étudie la représentation politique des personnes LGBT dans le monde.

L'Etat hébreu reconnaît déjà les mariages gays effectués à l'étranger et autorise les couples de même sexe ainsi que les femmes et les hommes célibataires à recourir à la gestation pour autrui (GPA). "Il y a eu des évolutions très positives ces dernières décennies", estime Or Keshet, qui milite pour la reconnaissance des droits LGBT au sein de la Aguda, la plus importante organisation LGBT israélienne.

"C'est très encourageant qu'il y ait six députés de la communauté (gay) qui ne sont pas tous du même parti politique", se félicite-il, disant ainsi voir un exemple pour la jeunesse. "Mais il reste du chemin (...) et nous attendons de tous les élus qu'ils nous représentent et fassent avancer l'égalité des droits", poursuit-il.

Les six élus défendent notamment la bannière du Likoud du Premier ministre Benjamin Netanyahu, de la formation centriste Bleu Blanc de l'ancien chef de l'armée Benny Gantz, et de la gauche.

En juin 2019 le parti de gauche israélien Meretz avait élu à sa tête Nitzan Horowitz, première personnalité ouvertement homosexuelle à prendre la direction d'une organisation politique nationale en Israël. Il siège aujourd'hui dans l'opposition.

Et le premier député ouvertement homosexuel du Parlement israélien, Ouzi Even, avait été élu en 2002. "Nous aimerions qu'il y ait aussi des femmes lesbiennes et des trans au Parlement. C'est déjà le cas aux Etats-Unis", a souligné Or Keshet. Les femmes sont, dit-il, d'une façon générale, sous-représentées dans les sphères politiques en Israël.

Rédaction avec AFP

 

> PUBLICITE <


 
  
  L'Actu
 
 
  
Nouveau gouvernement
Bachelot, Schiappa, Véran, Attal, Riester, Darmanin : un casting hétéroclite sur les questions LGBT
 

Le nouveau gouvernement composé par Jean Castex et le président de la République comprend quelques ministres gay-friendly au milieu d'un casting largement indifférent aux questions LGBT ou carrément frileux à leur égard.
 
 
 
 
  
Paris
Deux bars gays tagués avec des croix gammées
 

Des croix gammées et des symboles d'extrême droite ont été tagués sur deux bars gay ou gay friendly du centre de Paris en une semaine. Anne Hidalgo a condamné ces dégradations visant manifestement la communauté LGBT.
 
 
 
 
  
Données personnelles
Le nouveau dossier pénal numérique attaqué en justice par des associations LGBT
 

Quatre associations LGBT ont déposé lundi un recours pour excès de pouvoir devant le Conseil d'Etat contre le tout nouveau "dossier pénal numérique" destiné à numériser la totalité de la procédure judiciaire, l'accusant de permettre le "fichage des homosexuels".
 
 
 
 
  
Irlande
Le nouveau ministre de l'Enfance, ouvertement gay, odieusement attaqué par l'extrême droite
 

Roderic O’Gorman, ouvertement homosexuel, a été nommé ministre chargé de l’Enfance dans le nouveau gouvernement irlandais. Cette nomination a suscité des attaques de la part de l'extrême droite qui n'a pas hésité à brandir le spectre de la pédophilie.
 
 
 
 
  
Sida
Des progrès compromis par l'épidémie de Covid-19
 

Le nombre de morts liées au sida a continué de baisser l'an dernier et l'accès aux traitements s'améliore, mais l'épidémie de Covid-19 risque de mettre ces progrès à mal dans les mois à venir, avertit l'Onusida dans son rapport annuel.
 
 
 
 
  
Paris
2 à 3.000 manifestants rassemblés pour une Gay Pride politique et radicale réduite
 

La Marche des fiertés officielle a été reportée au 7 novembre à cause de l'interdiction des grands rassemblements. Mais des milliers de personnes ont répondu samedi à Paris à l'appel improvisé d'associations pour une manifestation politique et radicale réduite. 
 
 
 
 
  
Russie
Poutine se moque du drapeau arc-en-ciel de l'ambassade américaine
 

Le président russe Vladimir Poutine a tourné en dérision vendredi l'ambassade des Etats-Unis à Moscou, qui avait accroché fin juin un drapeau arc-en-ciel à sa façade, estimant que cela "dit quelque chose" des gens qui y travaillent.
 
 
 
 
  
Pologne
Le président sortant Andrzej Duda veut interdire l’adoption aux couples gay
 

Dans une surenchère homophobe, le président polonais sortant Andrzej Duda, candidat à sa réélection, a affirmé samedi vouloir inscrire dans la Constitution l'interdiction d'adopter pour les couples homosexuels. 
 
 
 
 
  
Genre
Les Pays-Bas vont supprimer la mention du genre sur les cartes d'identité
 

Le genre des citoyens néerlandais ne sera plus mentionné sur leur carte d'identité d'ici quelques années, une inscription jugée "inutile" par la ministre de l'Éducation, de la Culture et de la Science Ingrid van Engelshoven.
 
 
 
 
  
Russie
Poutine appelle à bloquer toute propagande en faveur de l'homosexualité
 

Dans une allocution prononcée samedi, le président russe, Vladimir Poutine, a appelé les autorités publiques à barrer la route à toute "propagande des valeurs non-conventionnelles russes", autrement dit à l’homosexualité.
 
 
   
  e-llico 
   

Voir la version classique du site