e-llico.com mobile
 
  
  Actus
 
 
 Jean-Louis Touraine, le député-médecin pro-PMA, pro-GPA <I>en marche</I> rapide - Portrait  
Portrait
Jean-Louis Touraine, le député-médecin pro-PMA, pro-GPA en marche rapide
 

Issu des rangs du PS avant d'être marcheur, le député Jean-Louis Touraine, corapporteur du projet de loi bioéthique, est un éminent professeur de médecine, engagé de longue date sur les sujets sociétaux, et qui pousse aux ouvertures.

 
 
 
 

Cravates bariolées et moustache blanche, l'élu du Rhône de 74 ans au ton toujours courtois en est à son troisième mandat depuis 2007. Fort de son expérience et de son expertise médicale, il ne rechigne pas à prendre des positions à rebours du gouvernement ou de ses collègues de la majorité. Sous cette législature, Jean-Louis Touraine a été d'emblée en pointe sur la bioéthique, sujet auquel il a consacré récemment un ouvrage, "Donner la vie, choisir sa mort".

Il avait déposé dès septembre 2017 une proposition de loi ouvrant la possibilité d'une "assistance médicalisée active à mourir". Aux avant-postes sur la bioéthique, il a aussi été rapporteur de la mission d'information qui avait préconisé dès janvier 2019 des changements majeurs.

Un choix qui avait suscité "des remous en interne" au sein du groupe majoritaire, certains reprochant à cet élu "pro-PMA, pro-GPA, pro fin de vie" de manquer "d'humilité" et d'avoir déjà des réponses définitives.

A l'automne 2019, en première lecture du projet de loi bioéthique ouvrant la procréation médicalement assistée à toutes les femmes, il avait notamment défendu en vain l'autorisation de la PMA post-mortem, ou l'accès à la PMA pour les personnes transgenres. Il avait aussi obtenu - très provisoirement - la reconnaissance automatique de la filiation d'enfants conçus par GPA (mère porteuse) à l'étranger.

Après un vote qualifié de "couac" par le patron des députés LREM Gilles Le Gendre et qui avait suscité la colère dans les rangs de LR, l'Assemblée nationale était revenue sur cette mesure. En commission pour la deuxième lecture fin juin, Jean-Louis Touraine est revenu à la charge en plaidant qu'il fallait "progresser encore davantage dans la direction de l'humanisme, de la justice, de l'égal accès à la parentalité".

Dans un récent entretien au magazine Têtu, il a déploré un exécutif "un peu frileux" sur certaines avancées, critiquant aussi les conservateurs qui "sont restés bloqués au début du XXe siècle". Il a notamment soutenu l'autorisation du don d'ovocytes dans un couple de femmes, si l'une d'elle souffre d'infertilité (technique dite ROPA). Mais le gouvernement est contre. -

Electron très libre

Le député Guillaume Chiche, qui partage ses idées progressistes, salue un "parlementaire à part entière" avec "une boussole politique profondément humaniste", regrettant qu'on cherche parfois "à le caricaturer". "Il se bat sur chacun des points auquel il croit, c'est salutaire pour nos débats", estime le député qui a rejoint le groupe EDS après avoir été l'un des chefs de file LREM sur le projet de loi bioéthique.

En première lecture, Jean-Louis Touraine s'était attiré des piques de l'opposition pour ses "élans libertaires". Aujourd'hui encore, Thibault Bazin (LR) lui reproche d'avoir tendance à "électriser les débats". "Sous des abords bonhomme, des signes d'intolérance sont perceptibles" chez cet "ultra-progressiste", affirme-t-il. C'est "un électron plus que très libre, qui inquiète jusque chez les siens parfois", ajoute son collègue Philippe Gosselin.

Fils de médecins, né le 8 octobre 1945 à Lyon, Jean-Louis Touraine est spécialiste d'immunologie, des greffes et du sida. En 1976, il a notamment réalisé la première greffe mondiale de foie foetale suivie de succès. Auteur de "Hors de la bulle", un ouvrage sur les enfants privés de défense immunitaire, il préside aussi l'association France Transplant depuis près de 25 ans.

Côté politique, sa première victoire remonte à 1989, lorsqu'il est élu conseiller municipal. En 1995, il devient maire du VIIIe arrondissement de Lyon et vice-président de la communauté urbaine du Grand Lyon. En 2001, il est nommé premier adjoint de Gérard Collomb, après la conquête de la mairie par le socialiste. Il le restera pendant près de 15 ans. Mais il a déploré un "effondrement" des valeurs de son ancien camarade en mai, après son alliance avec la droite pour les municipales.

Rédaction avec AFP

 

> PUBLICITE <


 
  
  L'Actu
 
 
  
Célébrités
La chanteuse pop Angèle fait un coming out discret
 

La chanteuse Angèle a posté lundi 10 août sur Instagram un message qui semble être un coming-out.
 
 
 
 
  
Canada
Un homosexuel porte plainte à l'Onu contre l'interdiction du don du sang dans son pays
 

Un homosexuel canadien a déposé une plainte auprès des Nations Unies au sujet de l’interdiction discriminatoire du don de sang imposée par son pays aux homosexuels. Il estime que cette mesure constitue une violation des droits humains.
 
 
 
 
  
Pologne
Vastes manifestations de soutien dans le pays après l’arrestation d’une militante LGBT
 

De vastes manifestations ont eu lieu à travers la Pologne pour dénoncer l’arrestation d’une militante LGBT, ainsi que les positions ultra-conservatrices du gouvernement qui se livre à une répression accrue contre les militants LGBT depuis la présidentielle gagnée de justesse.
 
 
 
 
  
Pologne
Une cinquantaine d'interpellations après l'arrestation d'une militante LGBT
 

Une cinquantaine de manifestants ont été interpellés vendredi soir alors qu'ils tentaient de s'opposer à l'arrestation d'une militante des droits LGBT à Varsovie, a indiqué samedi la police polonaise.
 
 
 
 
  
Pologne / Investiture
Des députés aux couleurs LGBT pour protester contre la politique homophobe du président réélu
 

Des députés polonais ont arboré les couleurs du drapeau arc-en-ciel de la communauté LGBT sur leurs vêtements ou via des masques rainbow en signe de protestation contre la politique homophobe du président conservateur Andrzej Duda, jeudi au cours de sa prestation de serment à Varsovie.
 
 
 
 
  
Tunisie
Human Rights Watch appelle à mettre fin aux tests anaux pour prouver l'homosexualité
 

L'ONG Human Rights Watch (HRW) a appelé mercredi 5 août les autorités tunisiennes à libérer "immédiatement" deux jeunes hommes condamnés pour homosexualité et à mettre fin à tout test anal, un examen "dégradant et inhumain".
 
 
 
 
  
Russie
Un influenceur gay de 23 ans retrouvé mort étranglé à Saint-Pétersbourg
 

Un influenceur gay russe a été retrouvé mort victime d'étranglement après avoir subi des années de harcèlement homophobe en ligne.
 
 
 
 
  
Cinéma / Genre
Matrix est une allégorie sur la transidentité, affirme sa réalisatrice Lilly Wachowski
 

La réalisatrice Lilly Wachowski a déclaré mardi que l'histoire racontée dans la trilogie du film "Matrix" est une représentation cryptée de l'identité trans.
 
 
 
 
  
Pologne
Trois personnes inculpées pour avoir drapé un Christ d'un drapeau arc-en-ciel
 

Trois militants LGBT ont été inculpés pour avoir recouvert la semaine dernière une statue de Jésus et d'autres monuments de Varsovie de drapeaux arc-en-ciel, a annoncé mercredi 5 août la police polonaise.
 
 
 
 
  
Etats-Unis / Présidentielle 2020
La plateforme démocrate est la plus inclusive jamais élaborée en faveur des personnes LGBT
 

La plateforme programmatique du Parti démocrate en vue de l'élection présidentielle de novembre prochain a été publiée. Elle doit être examinée par les délégués à la convention avant qu'ils ne se prononcent dessus. C'est la plus inclusive jamais élaborée en faveur des personnes LGBT.
 
 
   
  e-llico 
   

Voir la version classique du site