e-llico.com mobile
 
  
  Actus
 
 
 Komitid, nouveau venu dans l'info LGBT - Médias  
Médias
Komitid, nouveau venu dans l'info LGBT
 

Malgrè les échecs successifs de Yagg et Têtu sur Internet, une nouvelle tentative de site d'info LGBT voit le jour, soutenue cette fois par une société qui a fait fortune dans la téléphonie de rencontre gay. 

 
 
 
 

Financé par Connection, une entreprise communautaire qui a prospéré grace au marché de la rencontre sexuelle par téléphone, et proposé par une petite équipe de rédacteurs et rédactrices en partie issues des sites disparus Yagg et Tetu.com, Komitid vient de voir le jour sur Internet.

Ce site d’information dédié aux questions qui touchent les personnes LGBT+, ambitionne de "traiter différemment ces sujets à travers des angles et des formats originaux".

Komitid se veut engagé comme l'indique le nom choisi (le mot anglais "comiteed" se traduit par "engagé"). Résolument mixte, il affiche un ton assez "gauche radicale" dans ses premiers articles, avec une approche qui satisfera les orphelins de feu Yagg.com. 

Composé d'articles d'info, de rubriques comme "Dites le fort !", d'enquêtes (en accès payant), de quelques vidéos et de quelques infos "lifestyle" incongrues dans cet univers, Komitid souhaite aussi que "le lecteur contribue au contenu et au débat" via les réseaux sociaux.

En accès libre pour une partie de son menu, le nouveau site mise sur les abonnements et la publicité pour assurer sa viabilité économique à terme et atteindre son ambition proclamée de "devenir un média de référence sur les questions LGBT+" selon les termes consacrés. 

.

Pourtant, le pari est pour le moins risqué après les échecs successifs enregistrés par Yagg et plus récement Têtu, mais il ne semble pas impressionner l'équipe. 

Il est vrai que la rédaction (photo) peut s'appuyer sur un éditeur dont les ressources financières issues de la téléphonie rose sont confortables et peuvent constituer une assurance contre la précarité d'un modèle qui n'a jamais fait ses preuves jusqu'ici.

C'est pourquoi ont peut s'étonner que l'équipe éditoriale se montre d'une pudeur qui frise la gêne pour évoquer l'entreprise qui la soutient, comme s'il y avait quelque honte à puiser dans les recettes générées par le seul marché LGBT qui ait jamais démontré sa rentabilité - le sexe - pour faire oeuvre militante.

Quoi qu'il en soit, Komitid devra trouver un lectorat significatif pour se faire une place digne de ce nom dans l'univers très morcelé et très hétérogène de l'Internet LGBT. L'indéniable professionnalisme de ses journalistes devrait l'y aider. 

www.komitid.fr 

(Photo: Marie Rouge/Komitid)


 
  
  L'Actu
 
 
  
Presse gay
Nouvelle tentative de relance pour Têtu avec de nouveaux actionnaires
 

Le magazine gay fondé en 1995 et liquidé en février va être relancé par un collectif d'entrepreneurs. Une plateforme numérique soutiendra l'impression du magazine papier qui paraitra chaque trimestre.
 
 
 
 
  
International
Un drapeau LGBT sur l'ambassade britannique au Bélarus rend Minsk furieux
 

Le Bélarus a violemment critiqué le Royaume-Uni pour avoir levé un drapeau LGBT sur le territoire de son ambassade à Minsk à l'occasion de la journée mondiale contre l'homophobie, assurant que les relations homosexuelles sont une "supercherie".
 
 
 
 
  
Etude
Pas de discrimination significative selon l'orientation sexuelle dans la Fonction publique
 

Les candidats suggérant leur homosexualité ne font pas l'objet d'une discrimination à l'embauche "significative" dans la fonction publique même si des "différences de traitement" existent, selon les premiers résultats d'une étude présentés vendredi dernier.
 
 
 
 
  
Repères
4 questions autour de la PMA pour toutes
 

Cinq ans après les débats houleux autour du mariage pour tous, l'ouverture de la PMA (procréation médicalement assistée) aux couples de lesbiennes et aux femmes seules est le thème le plus polémique des États généraux de la bioéthique.
 
 
 
 
  
Gouvernement
Le secrétaire d'Etat Mounir Mahjoubi fait officiellement son coming out
 

A l'occasion de la Journée internationale de lutte contre l'homophobie, le secrétaire d'Etat chargé du Numérique a publié un message sur Twitter dans lequel il fait son coming out officiel même si son homosexualité était déjà connue.
 
 
 
 
  
Sondage
25% des Français tiennent des propos homophobes devant un match de foot
 

Un sondage Ipsos diffusé jeudi, dans le cadre de la Journée mondiale de lutte contre l'homophobie et la transphobie, pointe du doigt une homophobie banalisée dans le football.
 
 
 
 
  
Danemark
Le compagnon du ministre de la Justice agressé pour son homosexualité
 

Le compagnon du ministre danois de la Justice a été violemment agressé par un homme, de nationalité slovène et qui a tenu des propos homophobes selon les médias, a annoncé la police de Copenhague jeudi.
 
 
 
 
  
Transgenre en Haïti
En couple, ils militent pour la tolérance
 

"Le genre, c'est entre tes oreilles, le sexe c'est entre tes jambes": avec le sens de la formule, Yaisah Val, encouragée par son mari, veut faire accepter l'identité trans par la société haïtienne empreinte de conservatisme religieux et politique.
 
 
 
 
  
Festival de Cannes
Le gala de l'amfAR contre le sida fait le plein de stars
 

Les acteurs Kristen Stewart, Pierce Brosnan, Adrien Brody et Chris Tucker, le champion automobile Lewis Hamilton, mais aussi Julian Lennon, Paris Hilton et des top models dont Heidi Klum et Milla Jovovich, parmi d'autres personnalités, ont participé jeudi soir au Cap d'Antibes au gala de l'amfAR "Cinéma contre Sida".
 
 
 
 
  
Journée internationale contre l'homophobie
72 pays pénalisent encore l'homosexualité
 

Si la plupart des pays occidentaux ont dépénalisé l'homosexualité et fait progresser les droits des personnes LGBT, 72 pays oppriment encore les homosexuels et transgenres dans le monde. 
 
 
   
  e-llico 
   

Voir la version classique du site

  
 Annonce