e-llico.com mobile
 
  
  Actus
 
 
 La Bulgarie écarte un traité européen au cause d'une référence au genre  - Homophobie  
Homophobie
La Bulgarie écarte un traité européen au cause d'une référence au genre
 

La Bulgarie a renoncé mercredi à ratifier un traité européen de lutte contre les violences domestiques - la Convention d'Istanbul - dont la référence supposée aux théories du genre a suscité l'ire de milieux conservateurs.

 
 
 
 

"Le gouvernement l'a approuvé mais les réactions de notre partenaire de coalition, de l'Eglise orthodoxe et du Grand mufti ont été très dures", a déclaré le Premier ministre de centre droit Boïko Borissov pour expliquer sa décision de jeter l'éponge.

Cette convention du Conseil de l'Europe "sur la prévention et la lutte contre les violences à l'égard des femmes et la violence domestique", dite Convention d'Istanbul, "suscitait de grandes craintes dans la société" bulgare, a ajouté le chef de l'exécutif qui gouverne avec une coalition de partis nationalistes.

Présenté au parlement en janvier en vue d'une ratification, ce traité européen a semé la division au sein de la classe politique, au moment même où la Bulgarie occupe pour la première fois la présidence tournante de l'Union européenne.

La discorde s'est concentrée sur la notion de "genre", évoquée dans le texte, et sa traduction en Bulgare. Les nationalistes, mais aussi l'opposition socialiste, se sont inquiétés d'une définition ouvrant la voie à la reconnaissance d'"un troisième sexe" et du mariage gay.

Un des partis nationalistes de la coalition y a vu la porte ouverte à l'étude en milieu scolaire des "'genres non stéréotypés' tels que l'homosexualité, le travestissement et autres". Ils ont menacé de quitter le gouvernement.

L'Eglise orthodoxe, très influente dans ce pays qui compte aussi une importante minorité musulmane, a parlé de "décadence morale".

"L'attention des Bulgares a été détournée du sujet de la violence exercée contre les femmes", a regretté auprès de l'AFP Daniela Gorbounova de l'ONG "Centre bulgare de recherches sur le genre".

Les propos homophobes sont fréquents au sein de la classe politique bulgare et dans les médias.

Le gouvernement bulgare n'a pas exclu de présenter de nouveau le texte au parlement après une étude et des débats plus approfondis.

La Slovaquie a également renoncé en février à ratifier la Convention d'Istanbul incompatible, selon le gouvernement, avec la définition constitutionnelle du mariage entre un homme et une femme.

Ce texte de 2011 a jusqu'ici été ratifié par 28 pays du Conseil de l'Europe, dont 17 membres de l'UE.

(Source AFP)


 
  
  L'Actu
 
 
  
Irak
Destruction d'un bâtiment utilisé par l'Etat Islamique pour des exécutions d'homosexuels
 

Un des joyaux de l'architecture irakienne moderne que les jihadistes du groupe Etat islamique (EI) avaient utilisé pour jeter dans le vide ceux qu'ils accusaient d'homosexualité a commencé à être démoli à Mossoul, où sa destruction ravive le débat sur la mémoire.
 
 
 
 
  
Rapport
La mission parlementaire favorable à l'ouverture de la PMA
 

La mission parlementaire sur la loi de bioéthique, dont le rôle est de préparer le débat législatif, préconise d'ouvrir la procréation médicalement assistée (PMA) aux couples de femmes et aux femmes seules et de la faire rembourser par la Sécu, dans son rapport publié mardi.
 
 
 
 
  
Fédération de Russie
Reprise de la purge anti-gays en Tchétchénie
 

La purge anti-gays se poursuit en Tchétchénie. Plusieurs personnes soupçonnées d'être homosexuelles auraient été arrêtées dernièrement. Plusieurs sources font même état de morts. 
 
 
 
 
  
Homophobie
Après une polémique, l'Opéra de Paris retire une invitation au danseur ukrainien Polounine
 

L'Opéra de Paris est revenu sur sa décision d'inviter l'Ukrainien Sergueï Polounine, "l'enfant terrible du ballet", à venir danser en février après des propss sexistes, homophobes et élogieux de Poutine qui ont provoqué une polémique sur les réseaux sociaux.
 
 
 
 
  
Allemagne
La première parlementaire transgenre prend ses fonctions en Bavière
 

La première parlementaire transgenre allemande, Tessa Ganserer (Verts), a appelé à une réforme du droit pour les transgenres et à un plan d'action national contre l'homophobie et la transphobie.
 
 
 
 
  
Mariage gay
La Lituanie doit accorder les permis de séjour aux conjoints homosexuels épousés à l'étranger
 

La Cour constitutionnelle lituanienne a décidé vendredi que la Lituanie devait accorder des permis de séjour aux conjoints étrangers de citoyens homosexuels, même si les unions de même sexe ne sont pas reconnues par la loi.
 
 
 
 
  
Internet
Le YouTuber Logan Paul crée la polémique en annonçant vouloir devenir gay pendant un mois
 

Logan Paul, un YouTubeur américain qui compte près de 19 millions d'abonnés, a déclenché une polémique après avoir déclaré dans un podcast vouloir se lancer le défi de "devenir gay pendant un mois".
 
 
 
 
  
VIH
Avec Jean Paul Gaultier, la mode se mobilise pour Sidaction
 

Le couturier Jean Paul Gaultier présidera le 24 janvier la 17e édition du Dîner de la Mode au profit de Sidaction qui réunira à Paris 500 personnalités et artistes, a annoncé lundi l'association de lutte contre le sida.
 
 
 
 
  
Démocratie
Les anti-mariage pour tous infiltrent le débat des gilets jaunes
 

Les opposants au mariage homosexuel profitent du mouvement des "gilets jaunes" pour tenter d'imposer leurs revendications dans le débat public tout en défendant de toute "récupération".
 
 
 
 
  
Etats-Unis
Les parents de deux jeunes filles suicidées mettent en cause le harcèlement homophobe
 

Le harcèlement homophobe pourrait avoir contribué au suicide d'une fillette de 11 ans et de sa petite amie, selon le père d'une des fillettes.
 
 
   
  e-llico 
   

Voir la version classique du site