e-llico.com mobile
 
  
  Santé / VIH
 
 
 La CEDH va examiner les recours d'un Français - Don du sang par les homosexuels  
Don du sang par les homosexuels
La CEDH va examiner les recours d'un Français
 

La Cour européenne des droits de l'Homme (CEDH) va examiner les requêtes d'un Français homosexuel qui dénonce une discrimination en raison de l'orientation sexuelle après s'être vu refuser de donner son sang, a-t-on appris lundi auprès de la Cour et de son avocat.

 
 
 
 

La Cour, saisie à deux reprises en 2016 et 2018 par le requérant, Laurent Drelon, a adressé plusieurs questions aux parties, dont le gouvernement français, a indiqué à l'AFP une source au sein de la Cour, qui précise que cette question "n'a jamais été jugée à ce jour par la CEDH".

L'avocat de M. Drelon, Me Patrice Spinosi, a évoqué une "victoire d'étape décisive". Parmi les questions soulevées par la CEDH figurent la collecte de données sur l'orientation sexuelle ainsi que l'abstinence sexuelle temporaire imposée aux seuls hommes homosexuels comme condition d'accès au don de sang. Techniquement, la Cour doit ensuite "se prononcer sur la recevabilité ou irrecevabilité" des requêtes, avant, le cas échéant, "de statuer sur le fond et de rendre un arrêt", a ajouté la source au sein de la CEDH.

M. Drelon avait saisi la Cour après s'être vu refuser à plusieurs reprises de donner son sang depuis son référencement comme "homosexuel" sur sa fiche de donneur : elle avait été établie lors d'une première tentative de don en 2004 alors qu'il avait "toujours refusé de répondre aux questions touchant à son orientation sexuelle", jugeant qu'elle "relevait de sa vie privée", a indiqué à l'AFP Me Patrice Spinosi.

Depuis juillet 2016, les hommes homosexuels peuvent théoriquement donner leur sang, geste qui leur était interdit depuis 1983 en raison des risques de transmission du sida. Mais cette possibilité est soumise depuis 2016 à une période d'abstinence sexuelle (d'abord fixée à un an, avant d'être ramenée en 2019 à quatre mois) qui doit être déclarée lors de l'entretien préalable.

"Cette mesure est tout aussi contestable et a soulevé d'importants débats en France. Car elle implique qu'un homme homosexuel doit subir une longue période d'abstinence (...) simplement pour pouvoir donner son sang", a pointé Me Spinosi. "La France est désormais tenue de se défendre", a ajouté l'avocat. Me Spinosi espère désormais une "décision motivée (...) d'ici un à deux ans" qui "pourrait amener la CEDH à condamner la France tant pour sa législation passée que pour celle encore en vigueur concernant le don du sang des homosexuels".

Rédaction avec AFP


> PUBLICITE <


 
  
  L'Actu
 
 
  
Croatie
Un tribunal ouvre la voie à l'adoption par des couples gay dans un jugement historique
 

Les défenseurs des droits des homosexuels en Croatie ont salué jeudi un jugement "historique" rendu par un tribunal local censé ouvrir la voie à l'adoption d'enfants par les couples gay dans ce pays conservateur à majorité catholique.
 
 
 
 
  
Europe
Strasbourg se déclare zone de liberté LGBTI en réaction aux zones anti-LGBT en Pologne
 

Le conseil municipal de Strasbourg a déclaré la capitale alsacienne "ville de liberté pour les personnes LGBTI +" et s’engage à promouvoir l’égalité des droits, par une motion adoptée à l’unanimité. Un voeu comparable est proposé à Paris.
 
 
 
 
  
Mort d'Arthur Noyer
Le témoignage fragile mais embarrassant d'un ancien codétenu de Nordahl Lelandais
 

Un ancien codétenu de Nordahl Lelandais a livré jeudi un témoignage accablant pour Nordahl Lelandais au quatrième jour de son procès pour le meurtre d'Arthur Noyer, mais la variation de ses déclarations ont fait douter les magistrats.
 
 
 
 
  
Paris
Une Marche des fiertés sans chars le 26 juin prochain
 

L'Inter-LGBT annonce que la Marche des fiertés 2021 aura lieu le samedi 26 juin à Paris. Mais du fait de la crise sanitaire, le traditionnel défilé se fera sans les chars et la sonorisation qui constituent son animation et une grande part de son attractivité pour le public. 
 
 
 
 
  
PMA pour toutes
Olivier Véran assure qu'une entrée en vigueur interviendra dès cet été
 

"La lecture définitive du texte arrive au Parlement dans les deux chambres ce printemps", a affirmé le ministre de la Santé, qui promet une entrée en vigueur de la PMA pour toutes dès cet été.
 
 
 
 
  
Assises de Chambéry
A son procès, Nordahl Lelandais s'excuse mais frustre les parties civiles
 

"Désolé Arthur": lors de son audition libre sur la nuit des faits mardi, Nordahl Lelandais s'est adressé directement, retenant ses larmes, au portrait posé aux pieds des proches d'Arthur Noyer, qu'il a de nouveau reconnu avoir battu à mort.
 
 
 
 
  
Amiens
La justice confisque le téléphone d'un collégien pour des menaces homophobes en ligne
 

La justice a récemment confisqué le téléphone d'un collégien amiénois de 13 ans, qui avait proféré des menaces à caractère homophobe sur les réseaux sociaux à l'encontre d'un autre adolescent, a indiqué mardi le procureur, qualifiant cette mesure de "pédagogique".
 
 
 
 
  
Une première en Israël
Une arbitre de football transgenre
 

Sapir Berman est devenue lundi soir la première arbitre de football transgenre du championnat israélien en arbitrant son premier match sous sa nouvelle identité.
 
 
 
 
  
Italie
Un rappeur gay-friendly accuse la Rai de censure
 

Le célèbre rappeur italien gay-friendly Fedez accuse la Rai de l'avoir censuré, déclenchant une vive polémique autour du groupe audiovisuel public.
 
 
 
 
  
Assises de Chambéry
Nordahl Lelandais jugé pour la mort d'Arthur Noyer
 

La première journée du procès de Nordahl Lelandais à Chambéry s'est achevée lundi soir sur les mots de l'accusé assurant à sa mère qu'il dirait la vérité sur la mort d'Arthur Noyer, pour laquelle il réfute toute volonté de tuer, comme dans l'affaire de la petite Maëlys.
 
 
   
  e-llico 
   

Voir la version classique du site