e-llico.com mobile
 
  
  Santé / VIH
 
 
  La chaude-pisse se soigne de plus en plus mal, s'alarme l'OMS - Santé sexuelle  
Santé sexuelle
La chaude-pisse se soigne de plus en plus mal, s'alarme l'OMS
 

La "chaude-pisse" risque-t-elle d'être un jour incurable? La gonorrhée, son nom savant, devient "plus difficile voire parfois impossible" à traiter à cause de la résistance aux antibiotiques, prévient l'Organisation mondiale de la santé (OMS).

 
 
 
 

L'instance de l'ONU pour la santé publique lance un appel pour souligner le besoin "de nouveaux médicaments". "La bactérie responsable de la gonorrhée est particulièrement intelligente. A chaque fois que nous utilisons une nouvelle classe d'antibiotiques pour traiter l'infection, la bactérie évolue pour y résister", explique le docteur Teodora Wi dans un communiqué de l'OMS.

En se basant sur les données de 77 pays, l'OMS met en garde contre une "résistance répandue aux anciens antibiotiques qui sont également les moins coûteux". "Certains pays, en particulier les pays à revenu élevé, où la surveillance est la plus efficace, détectent des cas d'infection qu'aucun antibiotique connu ne peut traiter", assure même l'instance basée à Genève.

78 millions de personnes sont atteintes de gonorrhée chaque année, selon des estimations citées par l'OMS. 35,2 millions vivent dans la région Pacifique occidental de l'OMS (Australie, îles du Pacifique, Chine, Japon...), 11,4 dans la région Asie du sud-est, 11,4 dans la région Afrique, 11 dans la région Amériques, 4,7 dans la région Europe et 4,5 dans la région Méditerranée orientale.

Selon l'OMS, "la baisse de l'utilisation des préservatifs, les voyages accrus, les faibles taux de dépistage de l'infection ainsi que le traitement inadapté" contribuent à une augmentation des cas.

La gonorrhée, également appelée blennorragie, est une infection due à une bactérie qui peut toucher les organes génitaux, le rectum et la gorge. Elle se transmet lors de rapports non protégés par voie orale, anale ou vaginale.

"Les complications touchent de façon disproportionnée les femmes qui encourent notamment un risque de maladie inflammatoire pelvienne, de grossesse extra-utérine et de stérilité ainsi qu'un risque accru d'infection par le VIH", le virus du sida, souligne l'OMS.

Or, seuls trois nouveaux médicaments sont actuellement à l'étude. "La mise au point de nouveaux antibiotiques n'est pas très attrayante pour les laboratoires pharmaceutiques", déplore l'OMS. La raison principale: "les traitements sont administrés uniquement pendant de courtes périodes (contrairement aux médicaments contre les maladies chroniques)".

Un partenariat a été mis sur pied par l'OMS et l'Initiative Médicaments contre les maladies négligées (DNDi), une organisation indépendante, pour tenter de mettre au point de nouveaux antibiotiques. "A plus long terme, il nous faut un vaccin pour prévenir la gonorrhée", assure le docteur Marc Sprenger, Directeur du Département Résistance aux antimicrobiens de l'OMS.

L'OMS insiste sur l'importance de la prévention, via "des comportements sexuels plus sûrs, en particulier l'usage correct et régulier du préservatif".

(Source AFP)


 
  
  L'Actu
 
 
  
Azerbaïdjan
Vague d'arrestations de gays et transgenres à Bakou
 

Au moins 100 personnes homosexuelles et transgenres ont été arrêtées, torturées ou maltraitées ces derniers jours en Azerbaïdjan, selon des inforamtions de médias locaux.
 
 
 
 
  
Etats-Unis
L'auteur d'un livre appelant au dialogue entre l'Eglise et les gays qualifié d'homo-hérétique
 

L’auteur d'un livre qui appelle au dialogue et au respect entre l’Église catholique et la communauté LGBT, est au coeur d'une cyber campagne de petits groupes catholiques qui le taxent d'"homo-hérétique".
 
 
 
 
  
Allemagne
L'extrême droite homophobe fait une percée inquiétante aux élections fédérales
 

L'Allemagne, qui faisait jusqu'ici exception en Europe, voit l'extrême droite arriver de façon importante au Bundestag à la faveur des dernières élections fédérales. Une percée inquiétante pour la communauté LGBT.
 
 
 
 
  
Droits de l'Homme
La Tunisie annonce qu'elle met fin aux tests anaux sur les homosexuels
 

La Tunisie a assuré devant l’ONU qu’il aller mettre fin aux tests anaux auxquels la police et justice soumettent régulièrement les homosexuels, mais le pays refuse de dépénaliser les relations entre hommes. 
 
 
 
 
  
Sondage
64% des Français favorables à la PMA pour toutes
 

Au moins 64% des Français sont favorables à l'ouverture de la PMA aux femmes célibataires et aux couples lesbiens, une proportion qui croît année après année, selon un sondage paru vendredi et alors que la mesure sera proposée par le gouvernement lors d'états généraux de la bioéthique en 2018.
 
 
 
 
  
Front National
Florian Philippot quitte le parti d'extrême droite, où il n'avait pas sa place
 

Le départ du vice-président du FN signe la fin de l'opération de "dédiabolisation" du parti d'extrême droite tentée par cet ambitieux issu de la gauche souverainiste. Homosexuel assumé après un outing, il n'a jamais été accepté par la base miltante et était honni par la puissante aile traditionnaliste.
 
 
 
 
  
Portrait
Florian Philippot, l'ex-gourou de Marine Le Pen
 

Florian Philippot, qui quitte jeudi le Front national sur un désaccord avec Marine Le Pen, était son plus proche collaborateur depuis 2011 et le chef d'orchestre de la "dédiabolisation" du parti d'extrême-droite.
 
 
 
 
  
Traitement du VIH
Création d'un triple-antiviral très efficace contre le virus du sida
 

Des chercheurs du groupe pharmaceutique français Sanofi et des Instituts nationaux américains de la santé (NIH) ont développé un triple antiviral présenté comme extrêmement prometteur pour la prévention et le traitement du virus du sida.
 
 
 
 
  
Présidentielle au Brésil
Le candidat homophobe d'extrême droite progresse face à Lula
 

L'ex-président brésilien Lula reste largement en tête des intentions de vote pour l'élection de 2018, d'après un sondage publié mardi, qui confirme la poussée du candidat homophobe d'extrême droite Jair Bolsonaro.  
 
 
 
 
  
PMA élargie aux couples lesbiens
François de Rugy favorable à ce qu'un texte vienne assez rapidement à l'Assemblée
 

Le président de l'Assemblée François de Rugy a souhaité mercredi qu'un texte ouvrant la PMA à toutes les femmes soit "assez rapidement" inscrit à l'ordre du jour des députés, alors que l'exécutif semble temporiser sur le calendrier.
 
 
   
  e-llico 
   

Voir la version classique du site