e-llico.com mobile
 
  
  Santé / VIH
 
 
  La chaude-pisse se soigne de plus en plus mal, s'alarme l'OMS - Santé sexuelle  
Santé sexuelle
La chaude-pisse se soigne de plus en plus mal, s'alarme l'OMS
 

La "chaude-pisse" risque-t-elle d'être un jour incurable? La gonorrhée, son nom savant, devient "plus difficile voire parfois impossible" à traiter à cause de la résistance aux antibiotiques, prévient l'Organisation mondiale de la santé (OMS).

 
 
 
 

L'instance de l'ONU pour la santé publique lance un appel pour souligner le besoin "de nouveaux médicaments". "La bactérie responsable de la gonorrhée est particulièrement intelligente. A chaque fois que nous utilisons une nouvelle classe d'antibiotiques pour traiter l'infection, la bactérie évolue pour y résister", explique le docteur Teodora Wi dans un communiqué de l'OMS.

En se basant sur les données de 77 pays, l'OMS met en garde contre une "résistance répandue aux anciens antibiotiques qui sont également les moins coûteux". "Certains pays, en particulier les pays à revenu élevé, où la surveillance est la plus efficace, détectent des cas d'infection qu'aucun antibiotique connu ne peut traiter", assure même l'instance basée à Genève.

78 millions de personnes sont atteintes de gonorrhée chaque année, selon des estimations citées par l'OMS. 35,2 millions vivent dans la région Pacifique occidental de l'OMS (Australie, îles du Pacifique, Chine, Japon...), 11,4 dans la région Asie du sud-est, 11,4 dans la région Afrique, 11 dans la région Amériques, 4,7 dans la région Europe et 4,5 dans la région Méditerranée orientale.

Selon l'OMS, "la baisse de l'utilisation des préservatifs, les voyages accrus, les faibles taux de dépistage de l'infection ainsi que le traitement inadapté" contribuent à une augmentation des cas.

La gonorrhée, également appelée blennorragie, est une infection due à une bactérie qui peut toucher les organes génitaux, le rectum et la gorge. Elle se transmet lors de rapports non protégés par voie orale, anale ou vaginale.

"Les complications touchent de façon disproportionnée les femmes qui encourent notamment un risque de maladie inflammatoire pelvienne, de grossesse extra-utérine et de stérilité ainsi qu'un risque accru d'infection par le VIH", le virus du sida, souligne l'OMS.

Or, seuls trois nouveaux médicaments sont actuellement à l'étude. "La mise au point de nouveaux antibiotiques n'est pas très attrayante pour les laboratoires pharmaceutiques", déplore l'OMS. La raison principale: "les traitements sont administrés uniquement pendant de courtes périodes (contrairement aux médicaments contre les maladies chroniques)".

Un partenariat a été mis sur pied par l'OMS et l'Initiative Médicaments contre les maladies négligées (DNDi), une organisation indépendante, pour tenter de mettre au point de nouveaux antibiotiques. "A plus long terme, il nous faut un vaccin pour prévenir la gonorrhée", assure le docteur Marc Sprenger, Directeur du Département Résistance aux antimicrobiens de l'OMS.

L'OMS insiste sur l'importance de la prévention, via "des comportements sexuels plus sûrs, en particulier l'usage correct et régulier du préservatif".

(Source AFP)


 
  
  L'Actu
 
 
  
VIH / Prévention
La PrEP efficace même en cas de prise moins fréquente
 

Un médicament antirétroviral, déjà testé comme traitement préventif chez des homosexuels séronégatifs fortement exposés au risque d'infection par le VIH, a également fait la preuve de son efficacité chez ceux "ayant des rapports sexuels peu fréquents", selon des résultats présentés mardi.
 
 
 
 
  
Loi de confiance dans la vie publique
L'Assemblée étend les sanctions pour les élus coupables d'actes ou propos homophobes
 

Les députés ont étendu les sanctions visant les élus coupables d'actes de discrimination ou des propos homophobes dans le cadre de l'examen du  projet de loi  ordinaire de "confiance dans la vie publique". 
 
 
 
 
  
Etude
Un vaccin expérimental donne des résultats encourageants
 

Une étude à un stade encore préliminaire sur un vaccin contre le VIH a donné des résultats "encourageants", une note d'optimisme alors que la recherche a jusqu'ici échoué à mettre au point un vaccin efficace pour protéger de ce virus.
 
 
 
 
  
Sida
Critiqué pour son absence à l'ouverture de la conférence de Paris, Emmanuel Macron reçoit des associations
 

Emmanuel Macron va recevoir ce lundi à 16h30 des responsables d'associations de lutte contre le sida pour tenter de corriger la mauvaise impression causée par son absence à l'ouverture de la conférence de Paris dimanche.
 
 
 
 
  
Buzz
Donald Trump a-t-il fait une blague homophobe au sujet du président Macron?
 

Une petite phrase un peu énigmatique de Donald Trump à son retour de visite en France sur le goût d'Emmanuel Macron à serrer la main du président américain a créé le buzz autour d'une possible allusion homophobe. 
 
 
 
 
  
Recherche
La conférence sida lance un appel au maintien de l'aide financière américaine
 

Les quelque 6.000 spécialistes du sida réunis pour la conférence internationale sur la maladie à Paris lance un appel à Donald Trump qui vent réduire les dépenses envers les programmes de santé dans le budget 2018.
 
 
 
 
  
Repères
Cinq chiffres clés sur le sida dans le monde
 

Toutes les 17 secondes une personne se fait infecter par le VIH dans le monde et depuis le début de l'épidémie l'équivalent de la population du Canada a disparu: le sida en cinq chiffres clés d'après le dernier rapport de l'Onusida.
 
 
 
 
  
Conférence internationale de Paris
Des espoirs pour la recherche, des inquiétudes liées à Trump
 

Paris devient dimanche la capitale de la lutte contre le sida avec l'ouverture de la conférence internationale de recherche, qui prend une coloration politique inhabituelle en raison des coupes prévues par Donald Trump dans les financements américains.
 
 
 
 
  
Allemagne
La Gay Pride de Berlin célèbre le mariage pour tous
 

Plusieurs dizaines de milliers de personnes ont célébré samedi lors de la traditionnelle Gay Pride de Berlin la loi sur le mariage homosexuel votée fin juin par les députés allemands.
 
 
 
 
  
VIH
Les experts du sida réunis à Paris pour prendre le pouls des nouvelles stratégies contre la maladie
 

Quelque 6.000 spécialistes du sida se réunissent à Paris à partir de dimanche pour faire le point sur les avancées de la recherche, qui explore des voies indirectes pour lutter contre le virus, en attendant de parvenir à l'éradiquer ou à trouver un vaccin.
 
 
   
  e-llico 
   

Voir la version classique du site