e-llico.com mobile
 
  
  Santé / VIH
 
 
 La cocaïne poursuit sa percée et l'héroïne débarque dans certaines régions - Drogues  
Drogues
La cocaïne poursuit sa percée et l'héroïne débarque dans certaines régions
 

La cocaïne continue sa percée, l'héroïne arrive dans certaines régions: ces deux drogues phares des années 90 se retrouvent dans plusieurs villes de France, selon une étude de l'Observatoire français des drogues et des toxicomanies (OFDT) publiée mardi.

 

 
 
 
 

A partir de la seconde moitié des années 90, la cocaïne a commencé à se diffuser auprès de populations diverses, en dépit d'un prix de plus en plus élevé (85 euros le gramme en 2016-2017, contre 67 euros en 2010).

"Pendant plusieurs années, les usagers s'en étaient détournés en raison d'une baisse de pureté de la cocaïne, devenue d'assez mauvaise qualité, poussant les usagers à aller vers d'autres produits", a expliqué à l'AFP Agnès Cadet Taïrou, épidémiologiste et spécialiste de la veille sur les phénomènes émergents à l'OFDT.

Désormais plus "pure", cette poudre blanche, venue des Antilles et de Guyane, séduit un public hétéroclite qui va des "personnes insérées" aux précaires, en passant par les fêtards, relève l'OFDT dans son étude sur les Tendances récentes et nouvelles drogues, dite "Trend".

Et les occasions pour la consommer se multiplient: dans des "fêtes" mais aussi, fait nouveau, aux "apéros" ou dans des "cadres non festifs", indique l'experte, qui souligne la présence de cocaïne dans toutes les villes où a été menée l'enquête, en particulier à Bordeaux, Lille, Metz ou Rennes.

Autre tendance notable: celle de la poussée de l'héroïne, "dont la consommation a émergé en France à la fin des années 60, dans les milieux étudiants et de la contre-culture" avant de s'élargir "aux quartiers populaires et à la banlieue", rapporte Michel Gandilhon, chargé d'études à l'OFDT.

Historiquement plus présente dans le Nord (en raison de la proximité avec les marchés belges et néerlandais, "deux grands pays de stockage en provenance de la route des Balkans", selon l'enquête), cette poudre blanche ou brunâtre - qui se sniffe, se fume ou s'injecte - se retrouve désormais dans le Sud (dans les quartiers nord de Marseille, à la cité du Mirail à Toulouse, ou encore à Bordeaux).

Selon les données relevées, de nouvelles filières albanophones sont apparues en Rhône-Alpes et à Lyon, où elles détiennent jusqu'à 90% du marché, avec des points de vente dans les rues d'Annemasse, Annecy ou Villeurbanne, par exemple.

Risques sanitaires

"L'héroïne doit être surveillée avec une extrême attention", insiste M. Gandilhon, pointant du doigt son caractère "addictogène". "L'héroïne revient régulièrement par périodes, en fonction de l'offre et de la demande", insiste le Dr Mario Blaise, du centre médical Marmottan (XVIIe arrondissement parisien) en charge des toxicomanes.

Fabrice Olivet, membre de l'association Autosupport des usagers de drogue (Asud), écarte la crainte d'un risque sanitaire majeur: "Les nouveaux usages d'héroïne issus de la scène festive" s'orientent "vers la chasse au dragon (fumer) et le sniff", et moins vers l'injection, qui est encore "liée dans la mémoire collective à l'épidémie du sida".

Par ailleurs, les usagers sont aujourd'hui informés des "techniques d'injection à moindre risque", souligne M. Olivet. Pour Michel Gandilhon, le risque existe cependant: "Aux Etats-Unis, où environ 14.000 personnes sont décédées l'an dernier d'une overdose, on parle d'épidémie".

En outre, l'inquiétude est grande pour les autorités qui redoutent que certaines personnes qui prennent des traitements aux opiacés (quelque 180.000 personnes en France) ne reviennent vers cette drogue dure et que de nouveaux consommateurs soient séduits.

Les conséquences sanitaires de la cocaïne se font, elles, déjà sentir. Dans une note, l'Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) s'est inquiétée d'une hausse des hospitalisations en urgence pour des "symptômes cardio-vasculaires, neurologiques, psychiatriques, convulsions ou comas...".

Pour Agnès Cadet Taïrou de l'OFDT, "ces phénomènes s'expliquent par la circulation d'un produit plus pur, mais aussi par l'augmentation du nombre de personnes qui prennent de la cocaïne, et par une consommation couplée avec de l'alcool".

(Source AFP)


 
  
  L'Actu
 
 
  
Entreprises
Les inspecteurs du travail seront formés contre les discriminations LGBT
 

Les inspecteurs du travail bénéficieront, au cours de leur formation initiale, d'un module spécifique sur les discriminations liées à l'orientation sexuelle, a annoncé jeudi la ministre du Travail Muriel Pénicaud.
 
 
 
 
  
Service public
France Culture a diffusé une homélie anti-LGBT et anti-IVG lors de la messe radiodiffusée du 15 juillet
 

France Culture a diffusé une homélie anti-LGBT lors de la messe retransmise sur son antenne le dimanche 15 juillet dernier. 
 
 
 
 
  
Conférence sur le sida / Amsterdam
Une dangereuse complaisance à combattre
 

Experts et militants se retrouvent à Amsterdam à partir de lundi pour la Conférence internationale sur le sida, à un moment où s'installe "une dangereuse complaisance" vis-à-vis d'une maladie qui est mieux traitée mais fait toujours des ravages.
 
 
 
 
  
Gouvernement
Benjamin Griveaux annonce un projet de loi sur la PMA avant la fin de l'année
 

Le gouvernement présentera avant la fin de l'année un projet de loi sur les questions de bioéthique, y compris la PMA, qui sera débattu par le Parlement début 2019, a indiqué mercredi le porte-parole du gouvernement Benjamin Griveaux.  
 
 
 
 
  
PMA pour toutes
Wauquiez (LR) dénonce cacophonie et surenchère sur la PMA
 

Laurent Wauquiez, président des Républicains, a dénoncé jeudi une "surenchère au sein de la majorité" et "une réponse de cacophonie du côté du gouvernement", ce qui n'est "pas propice à aborder" le projet de loi sur la PMA.
 
 
 
 
  
France
Les infections sexuellement transmissibles ont triplé en 4 ans
 

Les chiffres de transmission d’infections sexuellement transmissibles (IST) sont mauvais. Entre 2012 et 2016, elles ont triplé en France.
 
 
 
 
  
Cuba
La communauté LGBT cubaine espère de nouveaux droits dans la prochaine constitution
 

Une nouvelle constitution doit voir le jour à Cuba le week end prochain. La communauté LGBT espère s'y voir accorder davantage de droits dont ceux au mariage et à l'adoption. 
 
 
 
 
  
Lutte contre le VIH
Des succès mais le spectre d'une crise: un paradoxe
 

La lutte contre le sida est en plein paradoxe: la proportion de séropositifs qui ont accès aux traitements n'a jamais été aussi élevée mais un relâchement dans la prévention et la baisse des financements font craindre un rebond de l'épidémie.
 
 
 
 
  
Télé
TF1 lance un programme court contre les préjugés
 

Des personnes en fauteuil roulant ou atteintes de trisomie 21, des banlieusards et des homosexuels répondent sans tabous pour lutter contre les préjugés: C'est le principe de "C'est quoi cette question ?", programme court diffusé à partir de samedi sur TF1.
 
 
 
 
  
Prévention VIH
L’IGAS dénonce des retards de la mise en oeuvre de la PrEP
 

Le Truvada, traitement préventif anti-VIH, est insuffisamment utilisé en France par les homosexuels et les personnes nées dans des pays d'Afrique subsaharienne, qui constituent la majorité des gens contaminées chaque année en France, selon un rapport de l'Igas.
 
 
   
  e-llico 
   

Voir la version classique du site