e-llico.com mobile
 
  
  Actus
 
 
 La commande à une entreprise qui se vantait de reverser ses bénéfices à La Manif pour tous annulée  - Gay Games 
Gay Games
La commande à une entreprise qui se vantait de reverser ses bénéfices à La Manif pour tous annulée
 

Après avoir fait savoir publiquement sur Twitter qu'il comptait reverser les bénéfices d'une commande passée dans le cadre des Gay Games à la Manif pour tous pour témoigner de son opposition à cet événement LGBT, le patron d'une entreprise de boisson a reçu un courrier l'informant que sa commande lui avait été retirée.

 

 
 
 
 

L'internaute @Prevalito avait indiqué sur compte que cela lui "posait un vrai problème moral de bosser pour des communautaristes". Il avait même remercié avec ironie "le lobby LGBT pour sa générosité pour de si belles causes".

Les internautes avaient vite fait d'identifier Emmanuel de Préval et sa société de distribution de boissons "Barnum". Une campagne de dénonciation de son attitude s'en est suivie sur les réseaux sociaux.

Interrogés sur la commande en question, les responsables des Gay Games de Paris ont expliqué n'avoir jamais fait appel à Emmanuel de Préval.

Dans les faits, l'homme à l'origine de la commande est un participant franco-allemand au tournoi de hockey sur gazon des Gay Games.

Ce dernier a depuis annoncé l'avoir annulée. Dans un courrier, ce dernier condamne "ce manque de respect" et des propos qui font "de la peine". "Nous allons préférer boire de l'eau, que de toucher à une seule boisson livrée de votre compagnie", prévient-il. "Étant moi-même arbitre (...), je peux vous dire que vous méritez plus même qu'un carton rouge pour ce que vous avez fait", conclut-il.

Le compte Twitter ParisPasRose a révélé que la société travaillait avec la Fiac, Roland-Garros et la Cité du cinéma. Sur Twitter, des appels au boycott ont été lancés.

De plus, des internautes ont ressorti d’anciens tweets où le dirigeant parlait du "cerveau malade des LGBT".

Dans sa description de profil Twitter, Emmanuel De Préval revendique un lien avec Sens Commun, le mouvement politique issu de la Manif pour tous. Rattrapé par le buzz qu’il a lui-même lancé,  il a depuis supprimé son tweet.

Devant la polémique persistante, l'entrepreneur semble prendre conscience des conséquences de sa position. "Je présente mes excuses aux personnes que (le message) a pu heurter. Je n'ai évidemment aucune hostilité envers quiconque pour son orientation sexuelle", a-t-il écrit sur Twitter, un message dont on peut douter de la sincérité étant son profil idéologique et politique.

"Je souhaite qu'il n'y ait pas de conséquences pour mes salariés auxquels je rends hommage", s'inquète-t-il dans un chantage bien connu à l'emploi.



 
  
  L'Actu
 
 
  
Israël
Appels à limoger un ministre pro-thérapies de conversion pour homosexuels
 

Le ministre israélien de l'Education Rafi Peretz a déclaré être en faveur des "thérapies de conversion" des homosexuels, provoquant des appels à son limogeage. 
 
 
 
 
  
Allemagne
Au nom de la tolérance, visite sur l'homosexualité au Zoo de Munich
 

Lions, girafes, chimpanzés, bisons, manchots... A l'occasion de la Pride Week, le zoo de Munich s'efforce d'expliquer lors de visites guidées que les comportements homosexuels sont légion, et non une déviance ou une spécificité humaine.
 
 
 
 
  
Canada
L’Église anglicane rejette une motion approuvant le mariage homosexuel
 

L’Église anglicane du Canada a refusé vendredi de modifier sa définition du mariage pour y inclure les personnes de même sexe.
 
 
 
 
  
Corée du Sud
La criminalisation de l'homosexualité au sein de l'armée facteur de violences, abus et discrimination
 

Les soldats homosexuels et transgenres en Corée du Sud sont en butte aux violences, au harcèlement et à la discrimination généralisée en raison de la criminalisation des relations homosexuelles entre adultes consentants au sein de l’armée, écrit Amnesty International dans un nouveau rapport qui détaille pourquoi il faut abolir cette loi inique.
 
 
 
 
  
Rouen
Un policier gay confond un témoin avec un rendez-vous pris sur internet
 

Un policier homosexuel  en service au commissariat de Rouen, qui avait pris un rendez-vous sexuel sur son lieu de service, a été mis en "arrêt de travail" et une enquête de l'IGPN a été ouverte. 
 
 
 
 
  
Etats-Unis
Le Congrès vote la levée de l'interdiction des transgenres dans l'armée par Trump
 

La Chambre des représentants américaine - à majorité démocrate - a approuvé jeudi 11 juillet un amendement visant à annuler l’interdiction décidée par Donald Trump d'interdire l'accès à l'armée aux militaires transgenres.
 
 
 
 
  
Honduras
Deux femmes transgenres connues assassinées
 

La présentatrice de télévision transgenre Santiago Carvajal et la militante LGBT Bessy Ferrera ont été tuées au Honduras par des inconnus.
 
 
 
 
  
Parlement
Ouverture d’une mission d’information visant à interdire les pratiques prétendant modifier l’orientation sexuelle ou l’identité de genre
 

La députée Laurence Vanceunebrock-Mialon (LREM) - ouvertement lesbienne - a annoncé mercredi 10 juillet l’ouverture d’une mission d’information visant à interdire les pratiques prétendant modifier l’orientation sexuelle ou l’identité de genre, par la Commission des lois de l’Assemblée nationale.
 
 
 
 
  
Football
La LFP met en place une fiche de signalement des actes racistes et homophobes dans les stades
 

La Ligue de Football professionnel (LFP) et la Licra, association de lutte contre le racisme, ont annoncé mardi 9 juillet la mise en place d’une "fiche de signalement contre toutes formes de racisme et de discrimination dans les stades" en France.
 
 
 
 
  
Royaume-Uni / Egalité
Les députés britanniques ouvrent la voie au mariage pour tous en Irlande du Nord
 

Les députés britanniques ont voté mardi des amendements pour étendre le droit à l'avortement et au mariage entre personnes du même sexe en Irlande du Nord, si aucun gouvernement local n'est formé d'ici le 21 octobre.
 
 
   
  e-llico 
   

Voir la version classique du site