e-llico.com mobile
 
  
  Actus
 
 
 La communauté LGBT indienne célèbre la dépénalisation de l'homosexualité dans la liesse - Asie  
Asie
La communauté LGBT indienne célèbre la dépénalisation de l'homosexualité dans la liesse
 

La communauté LGBT indienne célébre dans la liesse et l'émotion la dépénalisation de l'homosexualité par la Cour suprême dans la deuxième nation la plus peuplée au monde, cap historique pour l'égalité des droits.

 
 
 
 

Comme sortis d'un film de Bollywood, une vingtaine d'employés parés de foulards multicolores exécutent une chorégraphie élaborée dans le hall de l'un des hôtels les plus chics de Delhi, fêtant la dépénalisation de l'homosexualité en Inde.

Delhi, Bombay, Bangalore, Chennai... Le drapeau arc-en-ciel est de sortie jeudi dans plusieurs grandes villes de ce pays d'Asie du Sud où de petits groupes LGBT célèbrent la décision de la Cour suprême d'invalider un article de loi datant de la colonisation britannique.

À travers ce pays d'Asie du Sud de 1,25 milliard d'habitants, des groupes parés des couleurs arc-en-ciel ont fondu en larmes et sont tombés en hurlant de joie dans les bras les uns des autres à la lecture du jugement de la plus haute instance judiciaire.

Au Lalit Hotel à New Delhi, établissement de luxe propriété d'un activiste gay connu, les employés ont fêté la nouvelle dans le hall en réalisant une chorégraphie sur la chanson "Scream & Shout" de will.i.am.

Dans une décision à l'unanimité, cinq juges de la Cour suprême indienne ont considéré illégal un vieil article de loi condamnant les relations sexuelles entre personnes de même sexe.

Cette disposition "était devenue une arme de harcèlement contre la communauté LGBT", a déclaré le président de la Cour suprême Dipak Misra. "Toute discrimination fondée sur la sexualité équivaut à une violation des droits fondamentaux", a-t-il ajouté.

"Je suis sans voix ! Ça a pris longtemps pour advenir mais je peux enfin dire que je suis libre et que j'ai des droits égaux aux autres", s'est enthousiasmé Rama Vij, un étudiant de Calcutta rassemblé avec des amis pour suivre la lecture du jugement à la télévision.

Au centre d'une bataille judiciaire à multiples rebondissements entamée il y a près de vingt ans, l'article 377 du code pénal prohibait tout "rapport charnel contre l'ordre de la nature". Le panel de la Cour suprême avait entendu en juillet les arguments de plaignants homosexuels, parmi lesquels plusieurs célébrités, qui soutenaient que cet article était contraire à la Constitution indienne.

Si une scène homosexuelle discrète mais vibrante existe dans les grandes villes d'Inde, comme Delhi ou Bombay, les rapports sexuels entre hommes ou entre femmes restent toujours très mal vus dans la société indienne. De nombreux Indiens, notamment dans les zones rurales où réside 70% de la population, considèrent encore l'homosexualité comme une maladie mentale.

"En abrogeant la pénalisation des relations entre personnes de même sexe au titre de l'article 377, la Cour suprême d'Inde a effectué un pas monumental qui résonnera à travers le monde", a estimé sur Twitter Meenakshi Ganguly, directrice Asie du Sud de Human Rights Watch.

Plus de 120 États à travers le monde ne criminalisent pas ou plus les actes homosexuels, selon des chiffres de l'Association internationale des personnes lesbiennes, gays, bisexuelles, trans et intersexes.

(Avec AFP)


 
  
  L'Actu
 
 
  
Football
Patrice Evra nie être homophobe après la polémique suscitée par ses propos contre le PSG
 

L’équipe de football du Paris Saint-Germain a condamné mardi les propos homophobes de l’ancien footballeur professionnel Patrice Evra et envisage apparemment d’intenter des poursuites.
 
 
 
 
  
Pédophilie dans l'Eglise
Les enfants cherchent spontanément la tendresse, selon l'abbé de la Morandais
 

L'abbé Alain de la Morandais, interrogé sur les scandales de pédophilie dans l'Eglise, a affirmé que les enfants cherchaient "spontanément la tendresse". Des propos qui ont choqué. 
 
 
 
 
  
VIH
25e Sidaction du 5 au 7 avril pour ne pas oublier de donner
 

"N'oublions pas que le virus du sida est toujours là ! N'oublions pas de donner!" : 25 ans après le premier Sidaction, chaînes de télévision et radios lancent un nouvel appel aux dons lors d'un grand week-end de mobilisation du 5 au 7 avril.
 
 
 
 
  
Etats-Unis
80% des infections au VIH par des gens ignorant leur statut ou pas traités
 

Environ 80% des contaminations par le virus du sida aux Etats-Unis sont dues à des personnes ignorant qu'elles sont séropositives, ou des malades connaissant leur statut mais qui ne sont pas traités, selon une étude publiée lundi par les autorités sanitaires.
 
 
 
 
  
Estonie
Les minorités préoccupées par des discussions de coalition avec l'extrême droite
 

L'Estonie est au coeur des préoccupations des défenseurs de la démocartie et des minorités du fait d'une initiative sans précédent visant à inclure un parti d'extrême droite dans le prochain gouvernement de cet État balte.
 
 
 
 
  
Australie
Arnold Schwarzenegger félicite un champion culturiste gay pour son titre et son mariage
 

Rob Kearney, un bodybuilder et haltérophile gay, s’est marié avec son compagnon après être arrivé premier dans une compétition le week-end dernier. Il a été félicité par Arnold Schwarzenegger pour son exploit et son mariage.
 
 
 
 
  
Eglise catholique / Pédophilie
Le pape refuse la démission de Barbarin
 

Le diocèse de Lyon a annoncé que le Pape François a refusé la démission du cardinal Barbarin en  invoquant la "présomption d'innocence" alors que ce dernier a bel et bien été condmané ar la justice française. 
 
 
 
 
  
Homophobie
À Lyon, une bande de filles agresse un couple de femmes
 

Un couple de femmes qui se tenait la main a été agressé vendredi soir à Lyon par une bande de jeunes filles, dont l'une, arrêtée peu après les faits, a été mise en examen dimanche.
 
 
 
 
  
Gilets jaunes
La plaque commémorative dédiée au policier gay Xavier Jugelé vandalisée
 

La plaque commémorative dédiée à Xavier Jugelé, le policier gay tué lors d’une attaque djihadiste en avril 2017 sur les Champs-Elysées, a été vandalisée samedi dernier lors des débordements survenus à loccasion de la manifestation des gilets jaunes.
 
 
 
 
  
Eglise catholique / Pédophilie
Le cardinal Barbarin chez le pape pour présenter sa démission
 

Après sa condamnation à six mois de prison avec sursis, le cardinal Philippe Barbarin a présenté sa démission au pape François. Ce dernier pourrait se donner plusieurs semaines avant d'accepter ou non cette démission.
 
 
   
  e-llico 
   

Voir la version classique du site