e-llico.com mobile
 
  
  Actus
 
 
 La Cour suprême va auditionner le boulanger qui avait refusé de préparer un gâteau de mariage gay - Etats-Unis 
Etats-Unis
La Cour suprême va auditionner le boulanger qui avait refusé de préparer un gâteau de mariage gay
 

La Cour suprême des États-Unis a fixé au 5 décembre prochain la date du jugement de l'affaire du boulanger qui avait refusé de préparer un gâteau de mariage au motif que le couple était homosexuel, ce qui heurtait ses convictions religieuses.

 
 
 
 

Charlie Craig et David Mullins avaient porté plainte lorsque le pâtissier Jack Phillips (photo), de Masterpiece Cakeshop dans le Colorado, avait refusé en 2012 de leur faire un gâteau, en mettant en avant ses croyances religieuses. Le mariage homosexuel n'était alors pas encore légalisé dans l'Etat du Colorado mais la loi interdisait déjà la discrimination pour des raisons d'orientation sexuelle.

Ce dossier très sensible est considéré par les experts comme d'une portée spéciale, car il oppose deux principes particulièrement importants aux yeux des Américains: la liberté confessionnelle et l'interdiction de la discrimination sexuelle.

La haute cour a accepté d'inscrire ce dossier au calendrier de sa session d'audiences qui vient de commencer.

L'arrivée prochaine de cette affaire devant la plus haute juridiction américaine représente "une importante victoire pour la liberté religieuse", aux yeux de la Maison Blanche, qui soutient le boulanger récalcitrant.

86 membres républicains du congrès ont également signé un mémoire adressé à la Cour suprême des États-Unis dans lequel ils soutiennent le droit du boulanger à discriminer.

Dans cette affaire s'opposent la boulangerie, nommée Masterpiece Cakeshop, et le Comité des droits civiques de l'Etat du Colorado.

Accepter de confectionner la pièce montée du mariage "serait déplaire à Dieu", avait affirmé le pâtissier en refusant d'assurer la commande.

"Ce qui est jeu est bien plus qu'un gâteau", a commenté lundi l'ACLU, la grande organisation de défense des libertés, qui s'oppose au boulanger. "Si un commerce se veut ouvert au public, alors il doit l'être pour tout le monde", a-t-elle ajouté.

Pour le couple gay commanditaire du gâteau de mariage, David Mullins et Charlie Craig, "cela a toujours été plus qu'un gâteau. Les entreprises ne devraient pas être autorisées à violer la loi et à nous discriminer en raison de qui nous sommes et de qui nous aimons".

"Alors que nous sommes déçus que les tribunaux continuent à débattre de la simple question de savoir si les personnes LGBT méritent d'être traitées comme tout le monde, nous espérons que notre cas aidera à éviter que ce soit ne puisse être discriminé simplement à cause de qui il est", ont-ils commenté.

Une décision en faveur du boulanger pourrait produire un effet de recul sur les protections des droits LGBT à l'échelle du pays, et les militants de l'égalité craignent que cela ne crée une brèche pour la discrimination homophobe fondée sur la religion.


 
  
  L'Actu
 
 
  
Adoption / Seine-Maritime
Le parquet ouvre une enquête pour discrimination envers les homosexuels
 

La justice a annoncé jeudi une enquête pour discrimination après des propos d'une responsable du service adoption du conseil départemental de Seine-Maritime concernant les homosexuels, tandis que des associations manifestaient devant la collectivité.
 
 
 
 
  
Justice
Une enquête ouverte à Nancy pour discrimination à l'adoption par des couples homosexuels
 

Le parquet de Nancy a ouvert une enquête en mai après une plainte pour "discrimination" déposée par l'Association des familles homoparentales (ADFH) pour discrimination dans le traitement des adoptions, a-t-on appris jeudi auprès du parquet.
 
 
 
 
  
Mondial de foot / Russie
Amende pour le Mexique après des chants homophobes de ses supporters
 

L'instance disciplinaire de la Fifa a sanctionné mercredi la Fédération mexicaine (FMF) d'une amende de 10.000 CHF (8.600 EUR) après les chants "discriminatoires et insultants" de ses supporters lors de la première période de la victoire contre l'Allemagne (1-0) le 17 juin.
 
 
 
 
  
Seine-maritime
La responsable du service adoption suspendue après ses propos sur les homosexuels
 

La responsable du service adoption de Seine-maritime a été relevée mercredi de ses fonctions "à titre conservatoire", a annoncé dans un communiqué le conseil départemental, à la suite de propos discriminatoires envers les homosexuels tenus par la fonctionnaire.
 
 
 
 
  
Nations Unies
Le départ des États-Unis du Conseil des droits de l'homme compromet le travail sur les droits mondiaux des LGBT
 

La décision de l'administration Trump de quitter le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies menace de saper le travail sur les droits mondiaux des LGBT, affirment les activistes.
 
 
 
 
  
Adoption
Le département de Seine-maritime accusé de discrimination envers les couples homosexuels
 

Le conseil départemental de Seine-maritime est accusé de discrimination envers les couples homosexuels dans l'attribution des adoptions d'enfants, après des propos d'une responsable de service sur France Bleu Normandie, "fermement" condamnés par le président UDI de la collectivité.
 
 
 
 
  
Palamarès
Les OUT d'or 2018 ont récompensé les personnalités engagées dans la visibilité LGBT
 

La seconde édition des OUT d'or a récompensé artistes, militants et journalistes engagés dans la visibilité LGBT, mardi soir à Paris.
 
 
 
 
  
Mexique
Trois militants LGBT victimes du crime organisé
 

Trois activistes LGBTI bien connus ont été abattus par des hommes armés dimanche au Mexique. Ils ont apparemment été torturés.   
 
 
 
 
  
Marketing
Un visuel gay-friendly sur des bouteilles d'Evian fait bondir les anti-LGBT
 

Un dessin représentant un couple d’hommes se tenant par la main apposé sur les bouteilles d'Evian suscite de vives réactions homophobes sur les réseaux sociaux.
 
 
 
 
  
Grande-Bretagne
Premier mariage gay au sein de la famille royale d'Angleterre
 

Un cousin de la reine d'Angleterre va épouser son compagnon. Ce mariage de même sexe sera le premier au sein de la famille royale britannique.
 
 
   
  e-llico 
   

Voir la version classique du site