e-llico.com mobile
 
  
  Actus
 
 
 La Hongrie interdit la reconnaissance des personnes transgenres à l'état civil  - Europe  
Europe
La Hongrie interdit la reconnaissance des personnes transgenres à l'état civil
 

La Hongrie a interdit mardi 19 mai l’inscription du changement de sexe à l’état civil et la reconnaissance juridique de l’identité de genre des personnes transgenres, malgré de nombreuses protestations internationales.

 
 
 
 

Un amendement législatif, l’article 33, définissant le genre par le "sexe biologique basé sur la naissance et le génome", a été voté par le parlement hongrois, où le gouvernement du Premier ministre souverainiste Viktor Orban dispose de la majorité des deux tiers.

Adopté avec 134 voix contre 56 et 4 abstentions, il prévoit l’inscription non modifiable du sexe des personnes à leur naissance dans un registre national et sur les documents d’identité, empêchant les personnes transgenres et intersexes de changer de nom et d’obtenir des papiers correspondant à leur identité de genre. Auparavant, elles étaient autorisées à demander un changement de sexe auprès de l’état civil, dans ce pays membre de l’Union européenne depuis 2004.

"Il est triste et scandaleux que le Parlement ait décidé d’adopter cette loi odieuse au mépris des préoccupations soulevées par des dizaines d’organisations de la société civile et d’organismes internationaux, dont le Conseil de l’Europe, le Parlement européen et divers organes des Nations unies" a réagi auprès de l’AFP Tamas Dombos, membre du conseil d’administration de l’Alliance hongroise LGBT.

"Nous utiliserons toutes les voies juridiques possibles pour contester cette loi devant les tribunaux hongrois et internationaux", a-t-il ajouté.

L’ONG Amnesty International a estimé que les dispositions “vont à l’encontre des obligations internationales et nationales de la Hongrie concernant plusieurs droits humains”.

En France, l’association SOS Homophobie a quant à elle déploré l’adoption de cette loi en Hongrie. Elle a aussi demandé à Jean-Yves Le Drian, le ministre français des Affaires étrangères de prendre position contre cette "négation d’un doit fondamental". 

Après avoir limité l’indépendance de la justice et des médias suite à son retour au pouvoir en 2010, Viktor Orban a lancé depuis sa réélection en 2018 un projet de "nouvelle ère" culturelle visant à promouvoir les valeurs chrétiennes et traditionnelles.

Début mai, le parlement hongrois avait déjà rejeté la ratification d’un traité international visant à mieux protéger les femmes de la violence, mais perçu par le gouvernement hongrois comme promouvant "l’idéologie destructrice du genre".

Budapest avait déjà retiré les études de genre de la liste des enseignements universitaires officiellement proposés en Hongrie. Les études concernant le genre forment un champ de recherche interdisciplinaire sur les rapports sociaux entre les sexes.

Le Parlement européen a activé en septembre 2018 une procédure dans le cadre de l’article 7 du traité de l’Union pour violation des valeurs de l’UE, qui peut en théorie déboucher sur des sanctions.

Rédaction avec AFP

 

> PUBLICITE <


 
  
  L'Actu
 
 
  
PMA pour toutes
45 députés réclament le retour du projet de loi sur la PMA à l'Assemblée
 

Quarante-cinq députés de tous bords, ainsi que des personnalités et associations, plaident pour un retour en septembre à l’Assemblée du projet de loi bioéthique ouvrant la PMA à toutes les femmes car il y a "urgence", dans une tribune au Journal du Dimanche du 31 mai.
 
 
 
 
  
Pédophilie
Dans l'affaire Preynat, l'Église ouvre la voie à une indemnisation des victimes
 

Le tribunal ecclésiastique de Lyon a ouvert la voie à l’indemnisation d’une vingtaine de victimes de l’ex-prêtre Bernard Preynat, condamné en mars pour agressions sexuelles sur mineurs, a-t-on appris ce samedi 30 mai auprès du diocèse de Lyon.
 
 
 
 
  
Etats-Unis
Mort de Larry Kramer, militant homosexuel et pionnier de la lutte contre le sida
 

Larry Kramer, militant homosexuel et pionnier de la lutte contre le sida au travers de l'organisation Act Up, est mort mercredi à New York à l'âge de 84 ans.
 
 
 
 
  
Patinage artistique
S'exposer sert la cause homosexuelle, estime Guillaume Cizeron
 

Guillaume Cizeron, vice-champion olympique 2018 de danse sur glace avec Gabriella Papadakis, estime que "s'exposer sert la cause" homosexuelle, dans un entretien au magazine Têtu publié mardi, quelques jours après avoir posté une photo de lui et de son compagnon sur les réseaux sociaux.
 
 
 
 
  
Pologne
Un couple gay distribue des masques arc-en-ciel dans les zones sans LGBT
 

Un couple homosexuel polonais s'est rendu dans les tristes "zones sans LGBT" du pays pour lutter contre l'homophobie et le Covid 19 en distribuant des masques arc-en-ciel. Un moyen de faire progresser la tolérance dans une population lagement homophobe. 
 
 
 
 
  
Irlande / Covid 19
Polémique après des images du Premier ministre gay avec des amis dans un parc de Dublin
 

Des images et des vidéos diffusées sur les réseaux sociaux montrant le Premier ministre irlandais Leo Varadkar torse nu avec son compagnon et des amis dans le Phoenix Park à Dublin ont suscité une vague de critiques alors que l'Irlande déconseille officiellement ce type de sortie.
 
 
 
 
  
Maroc
Un journaliste placé en détention pour agression sexuelle sur un jeune homme
 

La justice marocaine a placé lundi en détention préventive le rédacteur en chef du quotidien indépendant Akhbar al-Yaoum, Soulaimane Raissouni, soupçonné d'agression sexuelle, a-t-on appris auprès de son avocat.
 
 
 
 
  
Amériques
Le Costa Rica légalise le mariage gay, une première en Amérique centrale
 

Le Costa Rica est désormais le huitième pays du continent américain à légaliser le mariage gay, le premier en Amérique centrale et le 29e dans le monde.
 
 
 
 
  
Municipales
Marie Cau, élue dans le Nord, devient la première maire transgenre en France
 

"Ce qui est étonnant, c'est que ce soit étonnant !", sourit Marie Cau, devenue samedi, à Tilloy-lez-Marchiennes (Nord), la première maire transgenre en France. Largement élue, "d'abord sur un programme", elle entend "réveiller le village" en développant écologie et lien social.
 
 
 
 
  
Tchétchénie
Le tyran anti-gay Kadyrov hospitalisé pour de graves symptômes de coronavirus
 

Ramzan Kadyrov, le tyran tchétchène qui a organisé des purges violentes et criminelles contre les homosexuels de sa région, membre de la Fédération de Russie, aurait été hospitalisé pour de graves symptômes de coronavirus.
 
 
   
  e-llico 
   

Voir la version classique du site