e-llico.com mobile
 
  
  Santé / VIH
 
 
 La justice de l'UE ouvre la voie aux génériques du Truvada - VIH / Prévention  
VIH / Prévention
La justice de l'UE ouvre la voie aux génériques du Truvada
 

Une décision de justice européenne a ouvert la voie à l'autorisation dans toute l'Europe des génériques du Truvada, médicament utilisé par les séropositifs et en prévention contre le virus VIH, à la satisfaction des associations de lutte contre le sida.

 
 
 
 

"Cette décision historique (...) met fin à un monopole indu", ont réagi les associations Coalition PLUS et Aides dans un communiqué. Le Truvada, du laboratoire américain Gilead, est l'un des médicaments les plus utilisés pour traiter les séropositifs. C'est aussi le seul autorisé en Europe dans un but préventif pour les séronégatifs (dans le cadre d'un dispositif appelé Prep, pour "prophylaxie pré-exposition", visant à éviter de contracter le virus VIH).

Les brevets européens sur ce médicament ont expiré le 25 juillet 2017, permettant en théorie l'arrivée de génériques. Mais dans certains pays d'Europe, Gilead continue d'exercer un monopole en vertu d'un "certificat complémentaire de protection" (CCP), mécanisme permettant d'allonger la période d'exclusivité d'un médicament.

Au Royaume-Uni, la validité de ce CCP a été attaquée en justice par quatre laboratoires concurrents (Teva, Accord Healthcare, Lupin et Mylan). La justice britannique a demandé à la Cour de justice de l'Union européenne (CJUE) de se prononcer, ce qu'elle a fait dans un arrêt rendu mercredi.

Cet arrêt s'appuie sur une subtilité juridique liée au brevet du Truvada. Ce médicament combine deux antirétroviraux, le ténofovir disoproxil (TD) et l'emtricitabine. Or, seul le premier est explicitement mentionné dans le brevet de base. Le juge européen a estimé que les conditions d'un CCP n'étaient pas remplies car la combinaison des deux principes actifs n'était pas explicitement mentionnée dans le brevet.

C'est sur le même raisonnement que s'était déjà appuyée la justice française en septembre. Elle avait rejeté une demande de Gilead, qui voulait faire interdire la commercialisation du générique du Truvada lancée en France par le laboratoire Mylan.

Depuis, cinq génériques sont disponibles sur le marché français, avec comme conséquence une importante baisse des prix (environ 160 euros la boîte contre plus de 400 pour le Truvada quand il avait le monopole). "En France, ce sont plus de 760 millions d'euros que l'utilisation des génériques du Truvada aura permis d'économiser", a fait valoir l'association Aides. "Au niveau européen, cette décision de la CJUE se chiffrera en milliards d'euros d'économie et devrait ouvrir la voie à la Prep partout en Europe, évitant ainsi des milliers de contaminations", selon elle.

(Source AFP)


 
  
  L'Actu
 
 
  
Coups de bâton et de bouteilles
Un jeune de 18 ans jugé pour agression homophobe à Paris
 

Des coups de bâtons et de bouteilles dans les côtes, assénés par un groupe de jeunes, parce qu'il est homosexuel. Le seul majeur poursuivi pour cette violente agression homophobe survenue mi-octobre à Paris, a comparu vendredi devant le tribunal correctionnel de Paris.
 
 
 
 
  
Propos sur la PMA
Les responsables de LREM prennent leurs distances avec Agnès Thill
 

Le patron de LREM Stanislas Guerini et le chef de file des députés du groupe majoritaire Gilles Le Gendre ont pris vendredi leurs distances avec les propos de l'élue macroniste Agnès Thill sur la PMA, dénonçant des opinions "contraires" aux engagements du mouvement.
 
 
 
 
  
Assemblée nationale
Nouveau dérapage de la députée LREM Agnès Thill opposée à la PMA pour toutes
 

La députée LREM Agnès Thill, opposée à l'extension de la PMA, a estimé jeudi que "l'absence de genre dans le mot parent favorise l'éclosion d'écoles coraniques", des propos condamnés par des élus de son groupe.
 
 
 
 
  
Etats-Unis
La femme de Mike Pence enseignante dans une école chrétienne homophobe
 

Karen Pence, l'épouse du vice-président américain Mike Pence, a intégré une école chrétienne au règlement intérieur explicitement homophobe, le 14 janvier, en tant qu'enseignante d'arts plastiques.  
 
 
 
 
  
Mobilisation
Plus de 200 plaintes en justice déposées en même temps pour des propos homophobes sur internet
 

Une vingtaine d'avocats ont déposé simultanément jeudi 213 plaintes dans douze tribunaux pour des messages à caractère homophobe publiés sur internet, notamment sur le réseau social Twitter, pour que "cesse l'impunité" dont jouissent le plus souvent leurs auteurs.
 
 
 
 
  
Tendance
Par petites touches, les hommes se mettent au maquillage
 

Fond de teint, gloss et palette de maquillage: les cosmétiques envahissent les étagères de plus en plus d'hommes. Couvrant, coloré, à paillettes ou plus discret comme l'anticernes, le maquillage élargit le champ des possibles masculins et suscite l'intérêt des marques.
 
 
 
 
  
Homophobie
Une pétition pour contraindre Google à supprimer une appli de thérapie de conversion de son offre
 

Google est mis en cause pour avoir maintenu dans son catalogue l’application "Living Hope Ministries" qui fait la promotion des thérapies de conversion. Apple, Amazon ou encore Microsoft ont quant supprimé l’application de leur offre.
 
 
 
 
  
Etats-Unis
L'Etat de New York vote deux lois protégeant les LGBT qui étaient bloquées depuis des années
 

L'État de New York a adopté des projets de loi interdisant la thérapie de conversion pour les gays et ajoutant l'identité de genre à sa législation anti-discrimination.
 
 
 
 
  
Santé
1 Français sur 4 concerné par la pénurie de médicaments et vaccins
 

Un Français sur quatre a déjà été confronté à une pénurie de médicaments, comme par exemple dans le traitement du VIH, et ce phénomène "récurrent et massif" touche plus particulièrement ceux atteints de maladies chroniques, selon un sondage rendu public jeudi par France Assos Santé.
 
 
 
 
  
PMA
Feu vert à la reconduction du président du Comité d'éthique
 

Les commissions des affaires sociales de l'Assemblée nationale et du Sénat ont donné leur feu vert à la reconduction du professeur Jean-François Delfraissy à la tête du Comité d'éthique (CCNE).
 
 
   
  e-llico 
   

Voir la version classique du site