e-llico.com mobile
 
  
  Actus
 
 
 La justice donne tort au maire d'Aulnay, qui avait interdit des affiches montrant des homosexuels - Prévention sida  
Prévention sida
La justice donne tort au maire d'Aulnay, qui avait interdit des affiches montrant des homosexuels
 

Le maire LR d'Aulnay-sous-Bois avait créé la polémique en novembre 2016 en interdisant la diffusion d'une campagne de prévention contre le sida montrant des couples homosexuels : vendredi, la justice administrative lui a donné tort en annulant son arrêté.

 
 
 
 

Lancée par le ministère des Affaires sociales et de la Santé, la campagne mettait en avant des couples d'hommes ou de femmes avec des messages tels que "Aimer, s'éclater, s'oublier. Les situations varient. Les modes de protection aussi".

Dans son arrêté, le maire de cette commune populaire de Seine-Saint-Denis, Bruno Beschizza, arguait que les affiches étaient "contraires aux bonnes moeurs et à la moralité" et portaient "atteinte à la dignité au risque de heurter la sensibilité de l'enfance et de la jeunesse".

La ministre des Affaires sociales de l'époque, Marisol Touraine, avait décidé de "saisir la justice" après la "censure" par "certains maires" de cette campagne, "pour la santé publique et contre l'homophobie".

Un an plus tard, le tribunal administratif de Montreuil, saisi par le préfet de Seine-Saint-Denis ainsi que la Ligue des droits de l'homme, a annulé l'arrêté municipal contesté. Il avait été finalement abrogé par le maire lui-même.

La justice a estimé "qu'il n'était pas démontré que la campagne d'affichage, qui obéissait à un objectif de protection de la santé publique, était de nature à provoquer dans la commune des troubles à l'ordre public". Elle a aussi considéré que "le caractère immoral de ces affiches et le danger qu'elles étaient susceptibles de présenter pour les mineurs, à les supposer établis, ne pouvaient justifier légalement l'interdiction totale de tout affichage sur le territoire de la commune".

Bruno Beschizza a "pris acte" de cette décision dans un communiqué vendredi, dénonçant une "procédure parfaitement inutile puisque l'arrêté avait été abrogé". Il a rappelé avoir pris l'arrêté à la suite de "la dégradation d'un panneau avec une inscription +Efface on brûle+" et après "plusieurs remontées d'information quant à des risques de troubles à l'ordre public".

A Angers, également dirigé par un maire Les Républicains (LR), les affiches de la même campagne avaient aussi été retirées. Une source proche de JC Decaux avait expliqué à l'AFP qu'une dizaine de villes sur les 130 où la campagne avait été diffusée avaient écrit à la société d'affichage pour demander de retirer les affiches.

(Source AFP)


 
  
  L'Actu
 
 
  
Etats-Unis / JO Pyeongchang
Un second champion olympique gay veut boycotter la réception à la Maison Blanche
 

Un deuxième sportif olympique gay américain a a annoncé qu'il boycotterait la réception son l'équipe à la Maison Blanche en signe de protestation contre la politique de l'administration Trump-Pence envers les personnes LGBT.
 
 
 
 
  
Toronto
Le présumé serial killer de gays avait été Père Noël dans un centre commercial
 

Le jardinier canadien accusé du meurtre de plusieurs hommes - désormais au moins cinq, selon la police - a été Père Noël dans un centre commercial.  
 
 
 
 
  
Droits humains
Un journaliste gay quitte la Russie pour l'Allemagne après six mois de rétention
 

Un journaliste homosexuel du média indépendant russe Novaïa Gazeta menacé d'expulsion vers l'Ouzbékistan, où il dit avoir été torturé, a quitté jeudi la Russie vers l'Allemagne après plus de six mois en rétention, selon son rédacteur en chef.
 
 
 
 
  
Russie
Les tribunaux retirent ses enfants à une femme soupçonnée de vouloir faire une transition de genre
 

Les tribunaux russes ont retiré ses enfants à une femme accusée d'être un homme trans engagée dans une relation de même sexe.
 
 
 
 
  
Initiative
Sept députés des outre-mer signent une tribune contre l'homophobie
 

Sept députés des outre-mer, dont l'ex-ministre Ericka Bareigts, signent mercredi une tribune contre l'homophobie, qualifiée d'"excellente initiative" par la ministre des Outre-mer Annick Girardin.
 
 
 
 
  
Etats-Unis / JO Pyeongchang
Whoopi Goldberg compare le vice-président américain à un nazi pour ses positions homophobes
 

L'actrice américaine Whoopi Goldberg a comparé le vice-président à un nazi dans l'émission "The View" en raison des positions de ce dernier envers les homosexuels. Elle a soutenu les critiques des athlètes gay des JO d'hiver à son encontre.
 
 
 
 
  
Carnet rose
Tom Daley et Dustin Lance Black vont avoir un enfant par GPA
 

L'ancien plongeur olympique Tom Daley a annoncé qu'il allait avoir un bébé avec son mari, le scénariste Dustin Lance Black.  
 
 
 
 
  
Homophobie
Mr Gay Belgique violemment agressé
 

Mr Gay Belgique a été violemment battu après avoir reçu des insultes anti-gay. L'agression homophobe s'est produite dans les rues de sa ville natale.
 
 
 
 
  
Malaisie
Un journal publie un guide pour repérer les personnes homosexuelles
 

Selon un quotidien de Malaisie, les gays seraient reconnaissables grâce à un certain nombre d'indices qu'il cite en prétendant dresser un "guide" pour les repérer.
 
 
 
 
  
Mode
Un tartan Burberry arc-en-ciel en soutien aux LGBT
 

Pour son dernier défilé chez Burberry, le créateur Christopher Bailey a mis le célèbre tartan emblématique de la marque aux couleurs de l'arc-en-ciel et dédié sa collection aux LGBTQ, a annoncé la maison lundi.
 
 
   
  e-llico 
   

Voir la version classique du site

  
 Annonce