e-llico.com mobile
 
  
  Actus
 
 
 La Manif pour tous veut crťer un intergroupe anti-gay au Parlement de Strasbourg - Elections europťennes  
Elections europťennes
La Manif pour tous veut crťer un intergroupe anti-gay au Parlement de Strasbourg
 

La Manif pour tous va proposer aux candidats aux élections européennes d'adhérer à ses "principes européens pour la famille et pour l'enfant" et de rejoindre un intergroupe au Parlement pour contrer "le lobby" homosexuel.

 
 
 
 

Faute de présenter elle-même des candidats sous ses propres couleurs comme elle l'avait laissé entendre un temps en début d'année, la Manif pour tous tente d'exister dans la campagne des élections européennes qui commence.

Le mouvement d'opposition au mariage gay, recyclé depuis l'adoption de la loi dans l'opposition aux études de genre et à l'éducation à l'égalité des sexes, va tenter de faire porter ses revendications par des eurodéputés sensibles à son discours. 

Parmi les huit principes soumis aux candidats aux élections européennes, l'un prévoie que "le mariage" est un "engagement" pris entre "un homme et une femme", a précisé jeudi lors d'une conférence de presse Ludovine de la Rochère, présidente de la Manif pour tous.

Un autre précise que "la politique familiale est du ressort de chaque État". Le huitième vise à ne pas promouvoir "l'identité de genre".

Il est en outre proposé au candidat "d'intégrer ou participer à un intergroupe au Parlement européen portant ces enjeux de la famille et de l'enfant", s'il est élu.

Pour La Manif pour tous, ce questionnaire vise à "éclairer les électeurs" qui "ont besoin de connaître les convictions des candidats" et d'aider la Manif pour tous à lutter contre "le lobby LGBT", a dit Ludovine de la Rochère.

Les déclarations des candidats seront mises en ligne sur le site www.europeforfamily.eu

Les responsables de la Manif pour tous, qui ont déploré le gel des prestations familiales annoncé par le gouvernement, ont indiqué qu'ils n'avaient pas eu de nouvelles de leur demande d'entretien avec la nouvelle secrétaire d'État à la Famille, Laurence Rossignol, qu'ils avaient sollicitée après ses déclarations sur sa volonté "d'apaisement".

L'un des porte-paroles de la Manif Pour tous, Jean-Pier Delaume-Myard, s'en est pris aux gay pride organisées dans toute la France au printemps qui sont "un des facteurs de l'homophobie", selon lui, avec ses images "d'homosexuels qui se dandinent avec des plumes dans le séant".

Christine Boutin, qui se présente à ces élections sous sa nouvelle bannière Force Vie, se dit "heureuse de répondre aux interpellations de la Manif pour tous". Elle escompte le soutien du mouvement qui ne sera pas de trop pour lui éviter un score ridicule.

(Avec AFP)


 
   
  e-llico 
   

Voir la version archivée du site